Fight’N Rage (Nintendo Switch) – Le test

Amoureux des années 90 et des sorties dans les salles d’arcade, stoppez-tout ce que vous faîtes ! Si vous avez aimé jouer aux classiques du Beat Them All comme Double Dragon ou encore Streets Of Rage, vous allez découvrir une pépite indé rendant hommage à ces classiques du genre. Et cette pépite, c’est Fight’N Rage.

Prendre le taureau par les cornes

L’histoire se déroule dans un futur proche où les humains se font assouvir par les mutants, des créatures animales anthropomorphes sanglantes sans foi ni loi. Dans ce monde où la folie règne, deux humains et un mutant vont se rebeller pour mettre un terme à cette dictature dirigée par un mutant que l’on appelle The Boss. Et c’est cet individu que nos trois compères vont essayer d’arrêter. Voilà pour le scénario qu’on a connu plus original. Néanmoins, l’histoire est plus travaillée qu’elle en a l’air. Vous connaîtrez le déroulement de celle-ci dans le mode Arcade, qui fait office de mode histoire. Et ce qui est original, c’est que vous avez le choix entre plusieurs chemins possible. En effet, ce mode est découpé en plusieurs rounds, et il sera possible de suivre une route en effectuant un choix ou en choisissant un chemin différent que celui que vous suivez actuellement. Cela ajoute de la diversité dans les décors visités, bien que vous retrouviez nombre d’entre eux malgré les diverses possibilités proposées. Certains chemins sont mêmes atypiques : vous pouvez par exemple passer un round entier sur un surf ou sur la remorque d’un camion en pleine conduite.

Qui dit chemins différents dit fins différentes. Il existe au total huit fins différentes en fonction de vos choix. Histoire de diversifier encore plus le scénario, les dialogues seront différents en fonction du personnage que vous jouerez, et même du nombre de protagonistes choisis. En effet, il est possible de jouer jusqu’à trois amis en coop locale, ou  avec des CPU. Il est donc possible de finir une fois le jeu avec chacun des personnages, trois fois avec un groupe de deux protagonistes ou encore une fois avec le groupe complet. Et si on fait les calculs, huit fins différentes multipliés par sept façons d’avoir une fin, ça fait 56 fins différentes au total ! Bon, certaines ne sont que légèrement différentes, mais c’est un gros plus qui diversifie le gameplay et approfondit l’histoire du soft.

L’humaine, le ninja et le mutant

Et parlons-en du gameplay ! Super addictif, accrocheur et surtout dynamique, c’est tout ce qu’il faut pour un jeu de cette trempe. Comme dit plus haut, vous avez le choix entre trois héros différents : Gal, la combattante rapide, F. Norris, le ninja efficace, et Ricardo, le mutant taureau puissant et endurant. Chacun possède sa propre panoplie de coups. Vous pouvez entre autres effectuer des attaques classiques, des attaques spéciales, des attaques sautées, des prises, le tout en effectuant des combos pour anéantir vos adversaires. Car le but du jeu, comme tout bon Beat Them All qui se respecte, est d’enchaîner les vagues d’ennemis tout au long du round pour affronter un (ou plusieurs) boss à la fin du tableau. Vous pouvez déplacer votre personnage de gauche à droite et de bas en haut. Petit bémol sur le placement puisque parfois, vous aurez l’impression que vous pourrez atteindre un ennemi en face de vous alors qu’il est légèrement au-dessus ou en dessous.

Ce qui est jouissif dans ce gameplay, c’est que vous avez le choix sur la façon d’affronter les ennemis qui possèdent évidemment leur propre palette de combat à apprendre pour éviter de voir fondre sa barre de vie. Vous pouvez enchaîner les combos sans être arrêté, après avoir bien assimilé son personnage et avec un peu d’entraînement, bien évidemment. Et encore une fois, le jeu lâche tout son potentiel lorsque l’on joue en coop car à chaque instant, et avec un minimum de maîtrise, on peut continuer et/ou finir le combo d’un camarade. Si vous n’arrivez pas à apprendre les différents combos, ou si vous avez tout simplement du mal avec les commandes, un mode Entraînement est disponible pour améliorer ses compétences.

Le pouvoir des trois nous libérer

Les modes Arcade et Entraînement ne sont d’ailleurs pas les seuls disponibles, bien que le premier ne soit le seul jouable au début. Plus vous jouerez dans celui-ci, plus il y aura de modes disponibles à l’achat dans la boutique dédiée. Vous aurez, par exemple, la possibilité d’acheter un mode Contre-la-montre dans lequel le but sera d’arriver à la fin d’une vague d’ennemis le plus vite possible. Il existe aussi un mode Entraînement spécialisé dans le mode Arcade où vous choisissez le tableau dans lequel vous souhaitez vous entraîner. Il y a même un mode Combat en 1vs1 qui consiste à battre votre adversaire (humain ou ordinateur), à la manière d’un Street Fighter. Ce dernier mode reste anecdotique, surtout si vous prenez un des personnages que vous débloquez.

Car oui, vous pouvez acheter d’autres personnages que vous débloquez dans la boutique via le mode Arcade. Ceux-ci sont inspirés des ennemis que vous combattez, mais ne sont pas intéressants à jouer. Parmi les articles de la boutique, vous avez la possibilité d’acheter une dizaine de costumes différents pour les trois protagonistes du jeu, d’autres modes de jeu dont nous éviterons de parler pour vous laisser un minimum de surprise, et enfin quelques astuces et conseils bien pratiques pour vous améliorer en jeu (à condition de bien comprendre l’anglais ou l’espagnol, les seules langues disponibles). La monnaie est obtenue à la fin du mode Arcade, ou lorsque vous perdez toutes vos vies dans celui-ci, le montant étant calculé avec le nombre de points dont vous disposez. Bon à savoir : vous avez le choix entre plusieurs niveaux de difficulté, et tout comme le mode Entraînement, le niveau facile n’est pas disponible au début du jeu.

Streets Of Fight

Vous l’aurez compris, la durée de vie pour ce soft est incroyable, d’autant plus que vous avez la possibilité de « speed-run » le jeu. En effet, une jauge rappelant votre temps est disponible en pleine partie, libre à vous de l’activer ou non. Question réalisation, le parti pris graphique nous fait tout de suite penser aux classiques du genre, en plus fluide. Car, même avec une quinzaine de personnages à l’écran, le jeu ne lague pas, même en mode portable, que vous jouiez seul ou à plusieurs ! Les effets sont bien réalisés, le rendu global est très joli et la diversité des décors donnent envie de se plonger encore plus dedans. La bande-son géniale, avec ses sons à majorité rock, est réalisée par Gonzalo Varela. Les différentes musiques se prêtent bien au jeu, et, surtout, s’intègrent aux lieux et à l’ambiance dans laquelle le joueur se trouve, ce qui aide le joueur à s’immerger davantage dans l’univers prenant de Fight’N’ Rage.

Conclusion
La Switch dispose d’une véritable pépite dans son eShop. Fight’N Rage est une déclaration d’amour aux Beat Them All arcade d’antan. Jouer en solo est amusant, jouer à plusieurs est carrément addictif ! Le contenu est présent et bien diversifié. La bande son ne présente aucun bémol. Vraiment, si vous souhaitez vous replonger dans un Double Dragon, n’hésitez surtout pas à vous procurer ce jeu qui vous fera ressentir les même sensations. Un vrai coup de cœur comme on aime en avoir avec les jeux indépendants.
Points positifs
  • La durée de vie immense et les nombreuses choses à débloquer
  • Bande originale dantesque
  • Gameplay facile à apprendre, mais plus difficile à maîtriser
  • Jouer en coop à trois
  • Les différents chemins et fins possibles
Points négatifs
  • Le placement parfois imprécis des personnages
  • Le mode Arcade un peu long à force (environ 1h pour le finir)
  • Le mode Combat et ses personnages à débloquer, anecdotique
8.6
Génial
Scénario - 7
Réalisation - 8
Gameplay - 8
Bande-son - 10
Durée de vie - 10
JordanFrost
Ecrit par
Testeur de jeu indépendant, véritable addict de ces jeux. Jeune influenceur mode sur les réseaux. Instagram : jordan_frst

2 commentaires

  1. Orchidia01

    Au premier abords son style ne m’emballe pas des masses ^^” mais ton test oui 😀 à mettre de côté 🙂

    Répondre
    • JordanFrost

      Merci beaucoup 🙂 c’est vraiment un bon jeu, un coup de cœur

      Répondre

Poster un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Mot de passe perdu

Please enter your username or email address. You will receive a link to create a new password via email.

S'inscrire