Street Outlaws: The List (Nintendo Switch) – Le test

Bienvenue dans Street Outlaws : The List, le test dont vous êtes le héros. Avant de commencer, munissez-vous d’une pièce de monnaie qui vous servira à faire des choix et à prendre des décisions en tirant à pile ou face. Dès que vous êtes prêt, faites chauffer votre moteur et allez tout de suite au paragraphe numéro 1 !

1/ Tout d’abord, connaissez-vous l’émission de la chaîne de télé Discovery intitulée Street Outlaws ? Si cette émission n’a aucun secret pour vous, allez directement en 3, sinon allez en 2.

2/ Street Outlaws est une émission de télé-réalité qui dure depuis quatorze saisons déjà. Diffusée sur Discovery Channel, elle met en scène un groupe de passionnés de voitures et de courses type dragster. Ce sont des courses en un contre un sur un bout de route sur lequel il faudra aller plus vite que son adversaire. Le seul inconvénient de ces courses, c’est qu’elles sont illégales et peuvent entraîner votre arrestation. Mais ce n’est pas vraiment ça qui vous fait peur, allez en 3.

3/ Vous voilà prêt à affronter vos adversaires sur le bitume des routes d’Amérique du nord. Une bonne chanson de Southern Rock sort des enceintes du garage dans lequel vous vous trouvez, en plein coeur de l’Oklahoma. Là vous faites la connaissance de Big Chief, Farmtruck, Doc, Murder Nova, Daddy Dave et d’autres pilotes, tous bien plus expérimentés que vous. Il vous faut choisir une voiture pour bien débuter. Lancez une pièce, si c’est pile, allez en 4, si c’est face allez en 5.

4/ Vous voilà au volant d’un vieux pick-up jaune et noir qui ne paie pas de mine et qui s’appelle “Le Roi”, un nom très certainement prédestiné. Bien sûr, il vous faudra gagner différentes épreuves pour l’améliorer. Vous serez jugé sur votre temps de réaction au démarrage, sur votre vitesse, sur votre rapidité à passer les vitesses, sur votre capacité à garder la bonne direction et à ne pas laisser votre voiture divaguer à gauche ou à droite. Prenez le volant et foncez en 6.

5/ Bravo, vous êtes l’heureux propriétaire d’une tri-Five de 1956. Même si le bas de caisse est un peu rouillé et que la peinture s’écaille par endroit, vous avez fière allure au volant. Dès que vous aurez un peu d’argent, vous pourrez acheter des pièces pour améliorer votre moteur : rendez-vous en 6.

6/ Le grand jour est arrivé, c’est votre première course ! Avec un petit coup de main de la part de Daddy Dave, vous allez tout casser ! D’abord, s’entraîner aux burns : c’est faire chauffer vos pneus en freinant et en accélérant à la fois, tout en gardant votre véhicule le plus droit possible sur votre ligne. Puis la séquence des chocs qui consiste à avancer par à-coups pour placer votre pare-chocs au plus près de la ligne de départ. Enfin, au top départ, pied au plancher, vous foncez vers la victoire. Attention toutefois à ne pas laisser votre belle mécanique se déporter sur le bas-côté ou sur la ligne de votre concurrent, ce qui est synonyme de disqualification. Lancez une pièce. Si c’est pile, direction le 7, si c’est face, direction le 8.

7/ C’est gagné ! Une première et belle victoire. Vous gagnez de l’expérience bien sûr, mais aussi quelques centaines de dollars que vous allez pouvoir dépenser au plus vite. Pour aller au dépôt de véhicules allez en 9, pour vous rendre dans un endroit que vous ne connaissez pas encore avec un comparse et acheter des pièces, allez en 10.

8/ Vous avez perdu ! Mais pas contre n’importe qui, contre Big Chief. C’est un peu le Parrain chez les Street Outlaws et c’est un sage dont le nom lui vient de ses origines indiennes. Rien de très anormal dans cette défaite, il va vous falloir de l’entraînement pour atteindre son niveau. Il vous félicite et vous dit qu’il sent un très grand potentiel en vous et en votre véhicule. Vous avez perdu, mais c’est le cœur empli de fierté que vous décidez de continuer l’aventure. Et pour ça, rien de mieux que de nouvelles pièces de moteur pour être plus compétitif la prochaine fois. Un large choix de pièces détachées vous attend en 10, pour une nouvelle voiture qui pourrait peut-être faire l’affaire, allez en 9.

9/ Vous voilà au dépôt de véhicules. Hélas, avec votre faible expérience et le peu d’argent que vous possédez, vous ne pouvez qu’admirer les véhicules exposés et rien d’autre. Vous mesurez alors la quantité de temps et de travail à investir pour customiser tous ces bolides. Vous prenez aussi conscience que, selon les épreuves que vous aurez à disputer, une voiture sera peut-être meilleure qu’une autre. En effet, pour les épreuves d’agilité comme la cible, il faut un véhicule maniable et souple. Pour les épreuves de vitesse pure, une voiture qui tient bien la route sera utile. Pour les épreuves de sprint où il faut passer des points de contrôle dans le bon ordre le plus rapidement possible, une voiture souple et puissante sera nécessaire. Quand vous aurez fait le tour des voitures proposées, rendez-vous en 10.

10/ La décharge, un drôle d’endroit pour des fans de voitures de course, et pourtant… Pourtant, il y a là des pièces en excellent état à disposition pour customiser votre bolide. De la transmission, au système de ventilation en passant par la compression, l’allumage ou encore le refroidissement, le choix est énorme, et la livraison se fait sous 48 heures. Maintenant que vos achats sont effectués, vous pouvez soit aller participer à la finale de la saison, rendez-vous en 12, soit faire une mission annexe, allez en 11.

11/ La mission annexe va consister pour vous à accélérer le plus possible tout au long d’un parcours très sinueux pour arriver à fond vers un tremplin et atteindre une grande cible située à plusieurs mètres du sol. Vous avez droit à trois essais. Si les deux premiers sont plutôt laborieux, vous arrivez à toucher la cible et à faire un score très honorable. Toute la bande vous félicite. Vous savez alors qu’il vous reste une véritable épreuve à accomplir et vous foncez en 12.

12/ C’est déjà le grand final de la saison. Deux courses pour faire ressortir un grand vainqueur. Ce soir, pas le droit à l’erreur. Concentré comme jamais, vous avez bien fait chauffer vos pneus et votre pare-chocs est à moins de trente centimètres de la ligne de départ. Premier départ, vous partez comme une bombe et vous avez à peine le temps de passer les vitesses que la ligne d’arrivée est franchie. Belle victoire, mais ce n’est que la première de la soirée. Sans perdre un instant, vous prenez place pour la seconde course de la nuit. Tout va se jouer maintenant, vos doigts sont crispés sur le volant, des perles de sueur gouttent sur votre front, vous sentez votre cœur battre et résonner jusque dans l’habitacle. C’est le départ. Utilisez votre pièce, si vous faites pile allez en 13, et si c’est face allez en 14.

13/ Dommage, vous avez été trop confiant dans vos capacités, un soubresaut de la voiture lors du passage d’une vitesse vous a fait faire un bond sur le côté. Vous voilà disqualifié. La défaite est amère si près du but mais tant pis, une nouvelle saison de courses va bientôt commencer et vous serez là, prêt à tout sur la ligne de départ. Rendez-vous dans un prochain test dont vous êtes le héros.

14/ Un démarrage parfait, une accélération bien rectiligne, vous commencer à relâcher la pression de vos mains sur le volant. Un rapide coup d’œil à droite, personne, vous continuez d’accélérer et osez un coup d’œil dans le rétroviseur droit. Vous savez déjà que c’est gagné. A l’arrivée, on vous remet la couronne des vainqueurs. Vous venez de gagner une saison de Street Outlaws. Profitez bien de votre nuit pour fêter ça car demain, tous les autres pilotes n’auront qu’un seul but, s’emparer de votre couronne ! (Fin)

Que l’aventure est belle quand elle se joue sur le papier ! Hélas, une fois la Switch en main, c’est une autre histoire. Le principal point noir de Street Outlaws : The List, sont les temps de chargement. Pour participer à une course en face à face qui dure un peu plus d’une dizaine de secondes, il faut patienter presque une minute trente. Si jamais lors de cette course on franchit la ligne médiane, on est disqualifié, et pour pouvoir réessayer, il faut de nouveau attendre près de quarante secondes. Enfin, c’est plus de trente secondes d’attente pour revenir au menu du jeu. On passe réellement plus de temps à regarder l’image fixe qui accompagne les temps de chargement qu’à tenir un volant. Au final c’est dommage, car dans l’ensemble, les épreuves sont sympas, les possibilités de tuning ou d’amélioration de son moteur sont nombreuses. Même chose pour les réglages du véhicule qui sont personnalisables et qu’on peut affiner en les testant après chaque modification. Bref, de bonnes idées mais complètement ruinées par la frustration engendrée par les temps de chargement. Graphiquement, le jeu tient la route, musicalement, un seul et unique morceau de rock accompagne le jeu… En dehors du mode carrière, un mode course rapide qui lui aussi a oublié d’utiliser le terme “rapide” pour ses temps de chargement.

Conclusion
Street Outlaws : The List aurait pu être un bon jeu adapté d’une émission de télévision, mais c’est injouable à cause des temps de chargement. Ne pas pouvoir recommencer aussitôt une épreuve finie rend le jeu infiniment frustrant et rageant. Les plus patients trouveront leur plaisir dans les différentes épreuves et les possibilités très étendues de personnalisation mais il leur faudra beaucoup de patience. Dommage, avec un peu d’optimisation, le jeu aurait pu prétendre à mieux.
Points positifs
  • Une adaptation d’une émission télé plutôt sympa
  • Des épreuves variées
  • Une customisation très vaste
Points négatifs
  • Les temps de chargement
  • Les temps de chargement
  • Les temps de chargement (dix fois trop longs mais on vous épargne la suite)
4.4
Décevant
Graphismes - 6
Sons - 5
Durée de vie - 5
Gameplay - 6
Rapidité des temps de chargement - 0
martien martien
Ecrit par
Je joue depuis l'Atari ST et j'ai acheté la Gameboy Day One. Bref, je suis un vieux joueur, mais j'aime les nouveautés autant que les jeux rétros...

Poster un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Mot de passe perdu

Please enter your username or email address. You will receive a link to create a new password via email.

S'inscrire