New Super Lucky’s Tale (Nintendo Switch) – Le test

Paru pour la première fois en Novembre 2017 en tant qu’exclusivité Xbox One, Super Lucky’s Tale proposait aux joueurs de renouer avec les bons vieux jeux de plateforme en 3D qui ont fait les heures de gloire de la Nintendo 64. C’est après un rapprochement entre Nintendo et Microsoft que le studio Playful Corp à décidé de retravailler et améliorer son jeu pour le sortir sur une console qui a le potentiel d’apporter un plus grand succès à leur mascotte colorée. New Super Lucky’s Tale est donc une toute nouvelle mouture développée spécifiquement pour la Nintendo Switch corrigeant beaucoup de problèmes de la version originale.

Petit renard, grande aventure !

Comme tous ses homologues des années 90-2000, New Super Lucky’s Tale reprends la formule magique des jeux de plateforme mettant en scène des mascottes attachantes, l’histoire et l’univers sont donc très enfantins et en font un jeu parfait autant pour les petits et les grands. Vous êtes aux commandes de Lucky, un petit renard qui rêve de devenir un gardien et vivre des aventures palpitantes. C’est lorsque le gang des Mistigris dirigé par le terrifiant Jinx est venu pour essayer de dérober le Livre des Âges, un artefact puissant permettant de se téléporter dans plusieurs mondes différents et de ré-écrire le cours de l’histoire elle même, que le jeune Lucky se retrouve aspiré par le livre en même temps que le gang de voleurs qui essayait de s’en emparer. Lors de cet événement de nombreuses pages du livre se sont retrouvées dispersées dans différents mondes et ce sera au jeune renard de les collecter et déjouer les plans maléfiques des Mistigris.

L’histoire va donc se découper en plusieurs mondes qui regroupent des portails, chaque portail menant à des niveaux dans lesquels vous devrez accomplir différents objectifs secondaires pour y récupérer jusqu’à 4 pages. Ces objectifs seront toujours de terminer le niveau, récupérer un certain nombre de pièces, récupérer les lettres L-U-C-K-Y disséminées dedans et enfin terminer une zone secrète. Votre progression se fera donc au fil de ces différents niveaux avec les suivants verrouillés. Un compteur de pages collectées vous indiquera le nombre à récupérer avant de pouvoir y accéder. De quoi vous pousser à l’exploration et compléter des objectifs secondaires dans le maximum de niveaux possibles. Chaque monde se conclut avec une grande porte menant à un boss que vous pourrez ouvrir avec un certain nombre de pages, une progression classique dans ce genre de jeux, comptez une bonne dizaine d’heures pour venir à bout de l’histoire une première fois et bien entendu des heures supplémentaires pour collecter l’intégralité des pages, pour les plus complétionnistes d’entre vous bien évidemment.

Une grande diversité est proposée concernant les niveaux, le mix alliant des passages classiques de jeu de plateforme 3D, des niveaux puzzles ou encore des niveaux de plateforme en 2D. Le jeu inclus les 2 DLC parus auparavant sur la précédente version du jeu.

Les commandes du jeu sont assez simples à prendre en mains et grandement améliorées sur Nintendo Switch par rapport à la version d’origine du jeu. Lucky dispose donc de plusieurs capacités comme un double saut, donner des coups tournoyants aux ennemis avec sa queue et enfin les plongeons. La mécanique de plongeons a deux utilités, la première faisant office d’attaque plongée à l’instar d’un saut chargé dans les jeux Mario, mais aussi à creuser et se déplacer sous terre. Cette mécanique permet donc de déceler des passages secrets et se mouvoir sous des obstacles qui ne sont pas franchissables en sautant par dessus. Les mouvements s’enchaînent avec une certaine fluidité qui renforce le sentiment de liberté et rends l’expérience bien plus agréable qu’auparavant. De plus cette nouvelle version Nintendo Switch profite d’une fonctionnalité dont l’absence avait largement été critiquée sur Xbox One, la possibilité de déplacer la caméra avec le joystick droit de façon libre. En effet, selon les niveaux vous pourrez contrôler l’angle de vue pour y voir de façon plus claire.

Cette nouvelle version, en plus de la possibilité de contrôler pleinement votre caméra, apporte d’autres améliorations rendant l’expérience meilleure, de nombreux puzzles et environnements ont été retravaillés. Il est possible de glisser au sol si vous plongez sur une surface non creusable, l’interface est complètement revue, plus agréable à l’oeil et les animations sont meilleures. Bref il s’agît de la meilleure version du jeu possible, seul bémol que l’on pourra noter, la puissance de la console ne permettant pas de jouer à la sacrosainte fluidité des 60FPS devenue un standard pour beaucoup ces temps-ci, l’aventure se vit donc en 30FPS ici avec quelques baisses visibles et des temps de chargements qui se peuvent se retrouver un peu longs par moments. Ces petits écureuils techniques ne viennent toutefois pas ternir l’image d’un jeu qui se veut très coloré et vraiment agréable à l’oeil, regorgeant de différents thèmes et mondes qui sauront vous faire voyager.

[amazon_link asins=’B07YGM266F’ template=’ProductCarousel’ store=’nintendotownf-21′ marketplace=’FR’ link_id=’03e2ee73-c83e-4210-8d5d-cf7b60bc50bf’]3

Conclusion
New Super Lucky’s Tale est un très bon jeu de plateforme qui sait capter l’essence même des jeux des années 90 qui avaient tous leurs mascottes attachantes (Crash Bandicoot, Banjo’Kazooie, Croc, Klonoa…) et le remet au goût du jour. Les graphismes colorés et chatoyants mêlés à une grande diversité de niveaux et puzzles permettent au petit renard de Playful Corp de briller de nouveau. De plus, le jeu paraît enfin être sur un support adapté grâce à cette sortie sur Nintendo Switch qui ne se contente pas uniquement de vivre en tant que portage mais bien tant que version supérieure et grandement améliorée du matériel d’origine.
Points positifs
  • L’univers mignon et coloré
  • Lucky très agréable à contrôler
  • Une bonne dizaine d’heures pour compléter une première fois les niveaux
  • La diversité entre puzzles, plateforme 2D et mondes 3D
Points négatifs
  • Quelques baisses de framerate
  • Des temps de chargement un peu longs
  • La difficulté un peu trop facile au global
7.4
Bon
Graphismes - 8
Gameplay - 9
Durée de Vie - 7
Intérêt - 7
Technique - 6
AntwnSan
Ecrit par
Rédacteur et testeur en manque de sommeil. Streameur a mes heures perdues Twitter/Twitch @AntwnSan

10 commentaires

  1. Dawnie

    J’ai testé la démo je suis fan 😀 Assez facile, bonne prise en main et tout mignon !

    Répondre
  2. Orchidia01

    Il m’a l’air d’être enfantin ….

    Répondre
  3. Juliuxx Potter

    Ce jeu me fait très penser à Croc ! J’ai fait la démo et préco le jeu sur Fnac.com 😛

    Répondre
  4. Man Uto

    faudra que je pense a me le tester.
    Lui et yokaa laylee impossible lair.

    Répondre
    • J adore ce genre de jeux. Merci Microsoft pour ce jeu et ori

      Répondre

Poster un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Mot de passe perdu

Please enter your username or email address. You will receive a link to create a new password via email.

S'inscrire