UglyDolls : Une Aventure Imparfaite (Nintendo Switch) – Le test

Avez vous déjà imaginé le destin des poupées imparfaits, celles qui sont fabriquées avec des défauts plus ou moins prononcés ? Considérés comme inaptes à redonner le sourire des bambins (et pourtant… les imparfaits ne sont-ils pas les plus charmants…?), tous ces jouets restés sur la touche se retrouvent dans une grande ville. Ensemble, ces poupées forment Ugly ville, une ville où rien n’est parfait : tout y est joyeusement imparfait. Malheureusement, une escouade de robots souhaite remettre la perfection à l’honneur dans cette contrée… c’est hors de question : pas touche à mes défauts !

UglyDolls peut se vanter de prendre le bon sens à contre courant : ici la perfection n’est pas la bienvenue et tous ces robots grisonnants n’ont qu’à retourner d’où ils viennent ! Pour parvenir à les convaincre de quitter la ville, il vous faudra user de mille et une astuces (souvent loufoques) pour les mettre gentiment à la porte de votre jolie ville.

Toi t’es joliment moche !

Bienvenue à la ville de l’imperfection. Lucky Bat (une sorte de poupée chauve souris… rouge) vous sert de guide et viendra vous aider tout au long de l’aventure, à coup de petites images et de discours francophones (quelques coquilles subsistent néanmoins). Plein de couleurs, de charmes et de notes pastels, le charme de la ville viendra rapidement titiller vos mirettes : l’environnement molletonné fait de tissu et de feutrine est joliment décoré (bien qu’un peu vide). Pour une contrée imparfaite, elle reste très mignonne…!

Vous interprétez une de ces poupées loufoques, aux formes bizarroïdes : soit Moxy, rose flashy, soit Ox, vert tout aussi flashy. Dans tous les cas, votre repère secret se logera dans une grotte et vous devrez régulièrement retourner à votre QG pour avancer dans l’aventure.

Une balade accessible et addictive

L’ensemble de votre aventure se résume à récolter des boutons (du vert au rose, en passant par le bleu) ainsi que des pièces symbolisant différents objets clefs de l’histoire, le tout dans une ambiance pastel, accompagné de vos meilleurs potes et de nombreux robots à vos trousses (mais pas très malins).

Votre petit personnage imparfait se contrôle aisément grâce au joystick. Capable de sauter, la précision n’est en revanche pas son point fort… mais au vu de la difficulté simpliste, cela ne devrait pas vous poser tant de problèmes. Mécontent de voir tous ces robots envahir la ville, vous allez pouvoir construire toutes sortes de babioles. Avant cela, la récolte de composants par dizaines sera indispensable…

De très nombreux coffres et boutons sont en effet dispersés sur la carte et n’attendent que vous pour être rangés bien sagement dans votre inventaire. Vos amis vous aideront dans la quête de nouveaux objets, et une fois la recette en main, il ne vous restera plus qu’à récolter l’ensemble des ingrédients pour construire le dit objet. Classique. Simple. Efficace.

Un objet sera tout particulièrement à l’honneur dans votre inventaire, il vous sera utile à chaque instant : le radar (une sorte de raquette sur un ballon gonflé à l’hélium…). Grâce à lui, vous avancerez sans la moindre difficulté jusqu’à la fin de l’histoire… il suffit de suivre le chemin indiqué pour trouver les objets de quêtes. Classique. Simple. Efficace.

L’aventure peut donc sembler lourdement répétitive. Elle l’est. Mais face à une telle facilité et un univers si mignon, le joueur pourrait bien être étonné de rester scotché sur le soft jusqu’à en connaître la fin. Chez Nintendo Town, nous avons eu la surprise de rassembler autour de l’écran plusieurs adultes qui ne misaient pourtant pas un kopeck sur le jeu ! Comme quoi… simplicité et efficacité ne font pas de mal des fois !

Des robots un peu bébêtes…

Point de violence dans ce soft adapté aux plus jeunes. Ici les robots en quête de perfection doivent être gentiment conduits vers la sortie de la ville. Ces méchants, pas si méchants, seront certes nombreux sur la map, mais plutôt faciles à esquiver. Il vous suffit d’éviter leurs champs de vision, identifiables devant eux. Certains robots seront un peu plus virulents que d’autres, mais il vous suffira dès lors de dégainer votre pistolet à bulles ou encore votre branche pour les esquiver sans mal.

Votre barre de vie est affichée dans le haut de l’écran. Si cette dernière venait à s’épuiser sous les assauts répétés des robots, point d’inquiétude : vous serez seulement ramené un peu plus loin. La mort n’existe pas dans le monde des poupées !

L’ Imperfection n’est décidément pas la Perfection

Votre aventure ne sera malheureusement pas très longue : comptez 5h environ pour atteindre le générique final. Soulignons que nous avons été quelque peu déçu de la dernière ligne droite, un peu expéditive avec une grosse collecte de boutons. Néanmoins, le gros défaut de ce soft réside dans son tarif : affiché à 40 euros environ sur l’eShop de la Nintendo Switch, l’aventure a beau être sympathique, elle n’est pas à la hauteur d’un tel budget…

Le saviez vous ?

Si ce joyeux petit monde vous a séduit, sachez que le soft est tiré d’un film sorti en 2019 dans les salles. Vous y retrouverez avec joie toutes vos poupées favorites !

Un joli film d’animation pour toute la famille !

Conclusion
UglyDolls vous invite à prendre part à une aventure attachante et addictive. Si l’ensemble s’avère être lourdement répétitif, l’accessibilité du soft et sa simplicité sont suffisamment forts pour retenir le joueur devant son écran jusqu’au bout. Petits et grands seront charmés par l’univers coloré et très mignon de ces poupées de feutrine. En revanche, la courte durée de vie risque d’être un frein conséquent pour l’achat de ce jeu, aujourd’hui à 40 euros sur l’eShop... fouinez le net, une version boite est accessible pour une vingtaine d’euros !
Points positifs
  • Univers trop mignon
  • Addictif
  • Très (trop ?) simple
  • Accessible, y compris pour les plus jeunes
Points négatifs
  • Répétitif
  • Faible durée de vie
  • Tarif de l’eShop beaucoup trop élevé
6.4
Correct
Univers graphique et musical - 7.5
Jouabilité - 7
Fun - 6
Durée de vie - 5
cooky
Ecrit par
Deux passions dans la vie : le monde animal et le monde du gaming ! Adepte des belles plumes, je "switch" entre les poils et les manettes =) .

3 commentaires

  1. Man Uto

    Mouais, en promo, ça sera à réfléchir, mais bof sinon

    Répondre
  2. Juliuxx Potter

    C’est assez flashy comme couleur, je trouve ‘-‘

    Répondre
  3. Orchidia01

    Je possède une peluche et un pop bien aaaaavant leur petite célébrité ^^
    Je ne prendrai pas le jeu ^^” et encore moins le film x)

    Répondre

Poster un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Mot de passe perdu

Please enter your username or email address. You will receive a link to create a new password via email.

S'inscrire