Dauntless (Nintendo Switch) – Le test

Sortie d’abord en alpha sur PC, puis sur console de salon c’est alors lors du dernier Indie World de Nintendo que Dauntless a enfin été annoncé sur notre petite Switch adorée. Et spoiler alert … chez Nintendo Town on aime ce jeu !

Presque Monster Hunter

dauntless screenshot embermane combat thumbnailOn va commencer par le style, c’est clairement un Monster Hunter Like, nous allons tuer des monstres en boucle pour récupérer leurs peaux, crocs et autres fluides pour crafter et améliorer nos armures et nos armes.

Si l’on devait le comparer à un Monster Hunter ce serait plutôt du côté du dernier né World qu’il faudrait se tourner. Mais nous ne sommes pas dans les graphismes à la World très soigné et beau, nous sommes ici sur un moteur graphique à la Fortnite, on aime ou on aime pas c’est sûr, mais forcé d’avouer que ce moteur à un superbe rendu sur notre petite Switch, là où MH World ne pourra surement jamais être porté.

Et pour en finir avec la comparaison nous sommes ici sur des sessions de jeux plutôt courtes (en général moins de 10min), ce qui nous permet de faire facilement une petite partie de temps à autres (sachant qu’en plus le jeu n’est pas très long à démarrer de zéro).

Une foule de style de jeu

dauntless screenshot hellion thumbnailA l’instar des autres jeux du genre nous avons plusieurs armes à notre disposition, de l’épée à la hache en passant par la lance, sans oublier les pistolets et les nouveaux venus les cestes (des gants de combats). Chaque arme nous procurera un style de jeu différents.

Chaque arme sera forgée à partir des parties d’un monstre, donc chaque arme aura un type d’attaque, ces types ne sont pas totalement ni avantageux ou ni désavantageux. Contre le feu par exemple vous avez tout intérêt à partir avec une arme de glace, ce qui vous procureras 25% de bonus de dégâts (et si vous partez avec une arme de feu c’est alors un malus de 25%). Donc, il vaut mieux avoir une arme de chaque type à disposition. Le pistolet est un peu différent car ce dernier est unique et l’on fait évoluer ses composants (on peut choisir son type à la volée avant une mission). Les armures subissent le même type de bonus/malus.
Comme pour Monster Hunter, le choix de vos armes et équipement seront à faire avant votre mission, une fois sur le terrain de jeu c’est alors une guerre sans merci entre vous et le monstre vous n’aurez plus accès à votre inventaire.

Les combats le centre de tout

L’action est frénétique dans Dauntless, le jeu est hyper fluide sur Switch (au détriment un peu de la qualité graphique), mais cela nous place alors au même niveau qu’un joueur sur PS4, PS4 Pro, Xbox One, One X ou encore PC, le jeu sera plus joli chez eux mais il n’y aura aucun décalage avec vous au cours des combats car oui … j’ai omis d’en parler plus tôt mais le jeu est cross-plateforme ! Et cross-save ! Vous allez alors pouvoir avancer sur n’importe quel support (bientôt mobile en 2020) et continuer votre personnage sur n’importe quel support, sans compter que vous pourrez jouer avec n’importe lequel de vos amis !

dauntless screenshot kharabak thumbnailEt heureusement car vous ne serez souvent pas trop de 4 amis pour affronter les monstres, si au départ ils sont assez faciles, cela vous permettra d’apprendre leurs mouvements et attaques pour pouvoir ainsi les esquiver (mais attention plus on avance plus les monstres sont puissants et ont de nouveaux mouvements).

Votre but sera donc de le mettre à terre le plus rapidement possible, il faut dans un premier temps le trouver sur la carte, lancer une balise quand vous le trouvez pour prévenir vos alliés et alors il faut le matraquer de coups ! Il faut essayer de se coordonner pour focus un membre ou une zone spécifique de l’ennemi ce qui vous permettra de récupérer une partie de son corps pour crafter vos équipements.

Pour vos combats vous aurez à votre disposition une lanterne qui aura une fonction « courte » et une fonction « longue » qui peux vous donner une armure, augmenter vos dégâts, faire une attaque, booster votre vitesse de course … mais aussi 4 objets, 1 potion (plusieurs charges pour un combat se recharge gratuitement et automatiquement lors de votre retour en ville), et 3 objets autres qui sont craftable en ville (avec des plantes et pierres que vous ramasserez sur le terrain de combat).

Un tas de choses à faire

dauntless screenshot koshai combat thumbnailDauntless est plutôt complet niveau contenu, il y a pas mal de monstres, de nouveaux arrivent régulièrement via des mises à jours gratuites, donc autant d’armes et armures à crafter, chaque monstre débloquant une arme de chaque forme et une armure correspondante.

Les armes sont assez nombreuses et le temps de toutes les maitriser vous aurez alors passer beaucoup d’heures de jeu. De nouvelles armes pourront être rajoutées par la suite je suppose, vu que les cestes ne l’étaient pas au départ.

Pour augmenter votre niveau de chasseur, il faut alors maitriser plusieurs choses, les armes et les monstres. En fonction de vos actions (coups critiques, nombre de monstre tuer, créations d’armes, améliorations d’équipements etc …) vous débloquerez des niveaux dans la section adaptée. Donc pour atteindre le meilleur niveau possible il va falloir maitriser tous les monstres et toutes les armes du jeu !

Les modes sont assez variés, nous avons les patrouilles qui nous fera affronter un monstre au hasard parmi une difficulté de monstre (on obtiendra des objets en bonus chaque jour pour les premières patrouilles). Un mode traque dans lequel vous choisirez exactement le monstre que vous voulez combattre (le mode parfait pour farmer un monstre en particulier).

dauntless screenshot pangar thumbnailUne mode ascension qui va vous faire affronter plusieurs monstres d’affiler sans aucun retour en ville (mais entre chaque monstre vous récupérez votre vie et obtenez un bonus pour le reste de l’ascension).

Et un ajout plutôt récent lors d’une mise à jour, un mode épreuve, qui tourne chaque semaine, vous donnera du fil à retordre contre un monstre qui aura des bonus, par exemple un monstre de feu pourrait avoir l’obscurité du monstre ténèbre mais aussi l’onde de choc d’un monstre électrique … en gros de quoi nous faire suer.

Gratuit, je vous dis c’est gratuit !

Et pas besoin de renvoyez le reste des repas après la semaine d’essai !

Dauntless est sur le modèle économique Free To Play, et comme Fortnite et pas mal de jeux récent il propose un système de Passe Premium.

Je vous ai parlé plus haut du niveau de chasseur, ce dernier est éternel, il ne baissera pas. Mais à côté nous avons un niveau de passe de chasse, tous les 100 XP de chasse nous gagnons un niveau et ce dernier débloque un pallier (sur 50 disponible).

dauntless screenshot quillshot thumbnailSi des paliers gratuits sont présents pour débloquer un peu d’argent premium, des objets pour les combats, des emotes, des apparences ou encore des titres, ces derniers sont très peu nombreux et pas géniaux bien évidemment dans la version gratuite du passe.

Vous pouvez décider de passer à la caisse (10€) pour débloquer le passe, vous aurez alors tous les bonus du passe premium (bien plus de cosmétiques que la version gratuite, à l’achat du passe de saison vous obtenez d’ailleurs un ensemble complet d’apparence lier au thème du passe tout comme Fortnite). Le temps est défini dès le départ (50 jours je crois) il vaut mieux donc ne pas se décider à l’acheter à 1 semaines de la fin du passe.

Une boutique est aussi présente pour acheter des apparences, des emotes ou encore des couleurs pour customiser nos équipements.

Vous l’aurez donc compris, tout comme Fortnite encore une fois, ce n’est qu’esthétique, rien ne vous oblige à passer à la caisse vous pourrez défourailler du monstre avec vos amis et débloquer toutes les armes et tous les équipements sans débourser 1 centimes !

Conclusion
Dauntless est parfait pour la Nintendo Switch avec ses parties rapides, le jeu fonctionne très bien en portable et en docker, le contenu est assez complet et le fait que l’on peut jouer avec n’importe qui de n’importe quel plateforme fait qu’il y a toujours du monde avec qui jouer. Pour un prix dérisoire de 0€ ce serait dommage de ne pas essayer ce jeu, surtout si vous aimez trancher à tout va !
Points positifs
  • Très fluide en mission
  • Une multitude de choses à crafter
  • Cross Save
  • Cross Platform
  • On s’amuse bien entre potes
  • Gratuit
Points négatifs
  • Cinématique d’intro à la ramasse
  • Hub multi-joueurs qui lag
  • Graphisme et surtout aliasing un peu bas
8.4
Génial
Graphismes - 7
Maniabilité en portable - 7
Maniabilité manette pro - 10
Portage  - 8
Durée de vie - 10
Lordo
Ecrit par
Fan de comics et de jeux vidéos, j'aime partager mon avis et débattre autours de mes deux passions.

5 commentaires

  1. Man Uto

    pas encore eu le temps d’y toucher, mais il a l’air bien sympa

    Répondre
  2. Par contre quel dommage comme pour asphalt se devoir être connecté à internet pour y jouer… Du coup c est mort pour les parties dans les transports.

    Répondre
    • Lordo

      Etant donné que le jeux est multijoueur et principalement basé là dessus je comprend qu’il n permettent pas de jouer en solo (comme Fortnite ou Asphalt effectivement).

      Répondre
  3. Juliuxx Potter

    Ca lag beaucoup sur Switch ‘-‘
    Perso, je préfère largement jouer sur PC !

    Répondre
    • Cediic Ndo

      Je prend aussi beaucoup de plaisir sur ce jeu

      Répondre

Poster un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Mot de passe perdu

Please enter your username or email address. You will receive a link to create a new password via email.

S'inscrire