Skelittle: A Giant Party! (Nintendo Switch) – Le test

Les plus anglophones d’entre vous l’auront compris, « Skelittle : A Giant Party !! » est, comme son nom l’indique, un Party Game. Genre très prisé pour passer des soirées endiablées sur des mini-jeux entre amis, il peut éventuellement créer des tensions sous le coup de la compétition pour les mauvais perdants. Ce nouvel arrivant dans le genre est développé par Bubble Studios, un studio français qui fait ses armes sur Nintendo Switch avec ce titre.

Let’s Get This Party Started !

À première vue, le titre est très coloré et son esthétique montre le côté familial avec des personnages cartoonesques. Les 4 avatars jouables de Skelittle sont de petits jouets échappés d’une boîte de céréales, leur petite taille faisant donc de la maison un immense terrain de jeu qui s’illustre au travers de la quinzaine de mini jeux disponibles.

Au niveau des modes de jeux proposés, le jeu s’adapte parfaitement à l’aspect portable de la Nintendo Switch et le concept de petites sessions de jeu qui s’y prêtent. Vous pouvez choisir entre différents sets de jeux allant de 5, 10 ou 15 mini-jeux dans votre partie ce qui permet de vous occuper entre 10 et 30 minutes selon le temps que vous souhaitez consacrer à votre session de jeu. Il est aussi possible de créer ses propres menus si vous trouvez certains mini-jeux meilleurs que le reste et souhaitez ainsi jouer uniquement à vos favoris.

Le tout est jouable tout autant en solo accompagné d’intelligences artificielles qu’à 4 joueurs en simultané sur la même console, la configuration optimale sur laquelle vous pourrez tirer un maximum de fun du jeu au cours d’une soirée entre amis ou en famille.

Ces divers modes de jeux constituent un système plutôt bien pensé qui permet de s’adapter à tous sans devoir forcément tenir la jambe aux joueurs pendant des heures et de fait rendre le tout très accessible à vos amis, enfants, parents… Sachant que ce genre de jeu reste de plus très ponctuel, vous n’y passerez pas des heures entières, sous peine de complètement saturer.

Pour en venir au cœur même de Skelittle, les mini-jeux, ces derniers sont au nombre de 15, un petit nombre qui parvient tout de même à apporter un minimum de variété. Vous aurez par exemple droit au classique jeu du « repoussoir » dans lequel vous devrez pousser vos adversaires pour les faire tomber d’un savon servant d’arène, une sorte de mini-jeu Bomberman, un 1,2,3 Soleil dans lequel il faut voler les biscuits d’un chien sans qu’il se réveille ou encore des mini-jeux plus orientés sur la coopération comme des duels en bateau dans lequel un joueur navigue pendant que l’autre manipule le canon pour couler les adversaires.

Globalement tous les mini-jeux sont assez simples à comprendre et à prendre en main. Le tout est pensé pour rester accessible à tous, chaque construction de niveau faisant preuve de cohérence par rapport à cet univers dans lequel les objets et scènes du quotidien peuvent devenir de vrais terrains de jeu.

S’il peut être difficile, avec des jeux bien installés sur des années sur ce même créneau, de trouver des idées originales pour des mini-jeux, Skelittle arrive tout de même à proposer un bac à sable vous permettant de personnaliser l’expérience à votre guise. Pour chaque partie complétée dans les modes classiques, vous débloquerez des points d’expérience vous faisant monter de niveau et permettant de déverrouiller des objets à utiliser dans le mode éditeur du jeu, appelé « Stash ». Ce petit hub présent sur l’écran d’accueil du jeu vous permet de créer des mini-jeux à la volée comme des petits terrains de paintball ou de foot. Il sera aussi possible de laisser votre créativité s’exprimer en décorant l’endroit comme vous le souhaitez. Cette fonctionnalité pour le moins originale permet de donner un certain intérêt à relancer le jeu de temps en temps.

Conclusion
Skelittle: A Giant Party!! s’attaque à un genre dans lequel il est souvent difficile de trouver des idées neuves qui n’ont pas déjà été explorées mais qui arrive à apporter ses petits atouts. Avec son univers mettant en scène des jouets dans une maison dont les mini-jeux respectent parfaitement le concept, ou encore ses différents modes de jeux adaptés à de courtes sessions, les Skelittles offrent une belle alternative à un Mario Party pour un petit prix de 9,99€.
Points positifs
  • Le design coloré et attachant
  • La mode Stash, un petit vent de fraîcheur entre deux parties
  • Très accessible pour les joueurs de 7 à 77 ans
  • Petit prix
Points négatifs
  • Vite répétitif
  • Quelques longueurs dans les chargements
6.8
Correct
Graphismes - 7
Fun - 7
Accessibilité - 9
Durée de vie - 8
Rejouabilité - 3
Ecrit par
Rédacteur et testeur en manque de sommeil. Streameur a mes heures perdues Twitter/Twitch @AntwnSan

2 commentaires

  1. son gros atout c’est principalement son prix

    Répondre
  2. Bizarre comme jeu LOL

    Répondre

Poster un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Mot de passe perdu

Please enter your username or email address. You will receive a link to create a new password via email.

S'inscrire