Retour sur la bêta de Ninjala, le nouveau Splatoon sur Nintendo Switch ?

Nous avons essayé de participer aux phases de bêta ouvertes du jeu Ninjala qui se sont déroulées en début de semaine. Malgré quelques soucis aux niveaux des serveurs qui hébergent le jeu le premier soir, nous avons quand même pu avoir un bon aperçu du jeu. Nous allons donc essayer de vous faire un retour le plus objectif possible sur le jeu.

Une expérience de jeu à la Splatoon

Au lancement du jeu, nous sentons clairement l’ambiance déjantée de celui-ci. Tout comme pour Splatoon, le jeu est axé  PVP et notamment « Battle Royale » qui est le mode de jeu accessible durant cette bêta. Mais avant d’entrer dans l’arène, nous avons créé notre propre avatar parmi une sélection de 7 personnages. Une fois que vous avez choisi un des personnages, vous pouvez entièrement le personnaliser : couleur de la peau, des yeux et des cheveux, forme des yeux, coupe de cheveux, vêtements et accessoires. Vous pouvez également modifier les postures de votre personnage avant et après le match (postures de présentation, de vainqueur et de perdant) ainsi que le « uppon » (lorsque vous tuez un ennemi avec une grosse attaque) qui sera affiché aux joueurs que vous aurez « zigouillés ».

Contrairement à Splatoon, les vêtements n’octroient aucun bonus à votre personnage, seul son équipement (armes) modifiera vos skills et donc votre manière de jouer.

Durant cette bêta, quatre armes étaient disponibles et chacune d’elle modifiait complètement votre manière de jouer. Chaque arme principale possède deux « attaques spéciales » différentes que vous devrez apprendre à maitriser pour « dégommer » vos adversaires, c’est-à-dire les coller dans un chewing-gum.

Concernant les combats, ils sont rapides et carrément bordéliques… c’est génial ! C’est vraiment un gros délire permanent. Le gameplay est accessible, vous aurez une touche d’attaque principale, deux attaques secondaires et deux ou trois autres skills à distance ainsi qu’une technique de camouflage. La prise en main est rapide, seules les techniques d’esquive sont un peu plus complexes à maitriser, mais tellement essentielles dans le jeu. Il faudra donc tout de même travailler un peu vos réflexes pour obtenir la victoire.

À la découverte des possibilités du jeu

Durant cette bêta, seuls les modes « Entrainement » et « Combat rapide » étaient accessibles, mais le menu affichait également deux autres modes verrouillés : « Combat Ninjala : combattez selon vos règles ! » et « Salon de combat : rejoignez un salon de combat ! ».

Est-ce que l’un de ces deux modes va nous permettre de jouer en équipe ou alors de faire des tournois ou des battles royales entre amis, aucune idée pour l’instant.

Lors des combats en mode « Battle Royale » notre personnage a augmenté de niveau, nous donnant accès à d’autres capacités (pas eu le temps de tester) et nous avons également reçu des « Médailles Ninja » qui permettent de débloquer de nouveaux slots de capacités. Malheureusement, la bêta a été trop courte pour nous permettre de tester ces deux améliorations de personnage.

Pour gagner des points et améliorer notre score pendant les combats, nous avons trois façons de faire :

  • Infliger des dégâts aux adversaires,
  • Tuer les adversaires avec une méga attaque pour faire un « uppon »
  • Détruire les androïdes présents sur le terrain.

En fonction du déroulement du combat et de vos adversaires, vous aurez donc plusieurs options pour marquer des points et renverser le classement final. Faire des « uppon » reste tout de même le meilleur moyen d’arriver à la tête du classement.

Des maps et un univers soignés

Pour cette bêta, une seule map était accessible, celle de l’arène. Elle était assez petite, mais soignée et on pouvait trouver plusieurs détails comme une grenouille, des fleurs… pour se camoufler.

Cependant, le menu « entrainement » permettait d’accéder à la map du Dojo, mais surtout d’aller explorer une map urbaine beaucoup plus grande et avec une multitude de détails.

Cette map est construite en hauteur avec des immeubles, des toits-terrasses, des véhicules, des terrains de basket de rue… Les immeubles sont décorés d’affiche ou d’écrans publicitaires, les rues disposent de vitrine, d’abris de bus, de panneaux… Cette map est vraiment belle et grande… nous espérons qu’il y en aura beaucoup d’autres comme celle-ci et qu’elles seront jouables dès la sortie du jeu.

Conclusion

Une bêta satisfaisante bien qu’un peu courte qui confirme la thématique délire de ce nouveau jeu à tous les niveaux : armes, gameplay, design et animations. Les armes sont funs et apportent de la diversité au gameplay. Le jeu est beau et lorsque les serveurs sont stables, il n’y a pas de lag. La personnalisation des personnages est vraiment très poussée et c’est très agréable.

Bien que semblable à Splatoon au niveau de l’ambiance, le jeu reste différent et peu être un peu plus accessible en termes de gameplay. À voir sur le long terme.

Pour rappel, Ninjala devrait sortir fin mai en free to play sur l’eShop. N’hésitez pas lors de sa sortie à le tester pour vous faire votre propre avis.

Ecrit par
Gameuse, blogueuse accro à Nintendo, j’ai rejoint l’équipe de Nintendo Town en tant que testeuse. J’adore partager ma passion pour les JV, m’occuper de mes animaux et de mon blog.

1 commentaire

  1. Dommage, j’ai pas eu le temps de testé

    Répondre

Poster un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Mot de passe perdu

Please enter your username or email address. You will receive a link to create a new password via email.

S'inscrire