Finding Teddy 2 : Definitive Edition (Nintendo Switch) – Le test

Si on vous parle de pixel art, de plateformes, d’aventures, d’un peu de jeu de rôle, à quoi pensez-vous ? A la Switch ? Oui. A tout un tas de jeux sortis sur l’eshop ? Encore oui. A un énième clone de Zelda, Mario et consorts ? Trois fois oui. Reste à deviner le nom du jeu… Suspens, il s’agit de Finding Teddy 2 Definitive Edition. Reste à savoir si cet énième clone vaut le détour ou s’il restera coincé dans les tréfonds du magasin en ligne de Nintendo.

Finding Teddy 2 Definitive Edition part déjà avec un a priori positif, son aîné Finding Teddy sorti en 2013, développé et édité par Storybird, avait fait son petit effet dans le monde des jeux point and click, et son successeur sorti en 2015 sur PC puis sur Wii U et PS4 en 2016 avait décidé de s’orienter vers de l’action aventure tout en conservant son aspect visuel en pixel art. C’est donc ce dernier jeu qui vient de sortir sur Switch cette année.

Et en effet, dès qu’on lance le jeu, on se retrouve dans un magnifique univers en pixel art avec une petite fille à diriger de gauche à droite. On franchit très vite différents lieux représentés par des successions de carrés dans la carte que l’on peut observer à loisir. Les jeux Zelda premier et deuxième du nom sont au rendez-vous. Notre héroïne peut frapper avec son épée, elle peut aussi sauter et grimper le long des lianes. Elle casse des petits vases pour récupérer des billes colorées et elle déplace les plus gros vases pour s’en servir de plateforme. Là c’est plutôt du côté de Mario que l’on trouvera un hommage.

C’est graphiquement très réussi avec des effets de zoom et de dézoom selon les environnements dans lesquels on se trouve. C’est aussi très réussi musicalement. La musique au piano est douce, pas agressive du tout et elle accompagne très bien l’aventure. On passe du temps à explorer les différents lieux proposés. On fait beaucoup d’allers et retours car le jeu est plutôt avare en conseils et en aide. On tâtonne, on cherche, on revient sur ses pas. L’univers est tellement mignon que ce n’est pas une corvée en soi, mais à la longue, on se fatigue un peu de tous ces retours en arrière.

On a déjà vu ce genre de jeu des centaines de fois et comme souvent, l’histoire est assez anecdotique. Dans le royaume d’Exidus, le roi Tarant avait ouvert une porte magique entre son royaume et celui des hommes et il avait enlevé l’ourson de l’héroïne dans le premier épisode. Dans ce second volet, le magicien Anguis renverse le roi et bloque la porte magique. Pour la rouvrir il faudra donc trouver quatre œufs en cristal. Tout cela est expédié en quelques lignes de textes au début du jeu, et le joueur se retrouve seul face à un monde immense à explorer.

Finding Teddy 2 Definitive Edition propose un autre clin d’œil à Zelda avec un instrument de musique particulier le musicom qui permet de communiquer avec les habitants d’Exidus. On ne peut que penser à l’ocarina de Link en obtenant l’objet. Ça rajoute un charme certain au jeu, car il faudra trouver des runes pour apprendre de nouvelles notes et donc enrichir son vocabulaire.

Le jeu n’est pas difficile en soi, mais il est long car on se retrouve souvent dans la bibliothèque du château qui est le hub central permettant d’accéder aux autres lieux du royaume. C’est notamment là que l’on pourra améliorer son équipement chez le marchand pour ce qui donne sa petite touche de RPG au jeu.

Conclusion
Finding Teddy 2 Definitive Edition est un bon petit jeu d’action aventure avec de la plateforme et beaucoup d’exploration. Les graphismes et la musique rendent l’aventure simple et agréable malgré la répétitivité du gameplay. Heureusement les commandes répondent bien et le jeu se parcourt sans blocage ou difficulté majeure. Les amateurs du genre seront comblés, les autres y trouveront peut-être leur compte, à condition de s’accrocher un peu.
Points positifs
  • Des graphismes réussis
  • Des musiques agréables
  • Des éléments de gameplay originaux comme le musicom
  • Une jouabilité exemplaire
  • Une difficulté bien dosée
  • Une bonne durée de vie
Points négatifs
  • Une histoire anecdotique
  • Beaucoup d’allers-retours
  • Une certaine répétitivité
7
Bon
Graphismes - 8
Bande-son - 8
Jouabilité - 7
Difficulté - 7
Durée de vie - 7
Originalité - 5
martien martien
Ecrit par
Je joue depuis l'Atari ST et j'ai acheté la Gameboy Day One. Bref, je suis un vieux joueur, mais j'aime les nouveautés autant que les jeux rétros...

3 commentaires

  1. jerodoalle

    perso, j aime bcp ce petit jeu inde..et je le conseille (merite un 8 sans hesitation )

    Répondre
  2. Bonjour,
    J’ai reçu,le jeu sur switch et commencé à y jouer. J’aime beaucoup mais il a crashé en pleine partie. Et c’est la que je me suis rendu compte qu’il n’y avait pas d’auto save.
    Je n’arrive pas à trouver comment sauvegarder via les menus, est ce que quelqu’un saurait?

    Merci,

    Répondre
  3. martien martien

    Salut Ludo,
    pour sauvegarder, tu appuies sur le bouton “+” de ta switch, ça ouvre ton inventaire et si tu presses le bouton X, tu peux sauvegarder et continuer ta partie ou quitter.
    bon jeu !!!

    Répondre

Poster un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Mot de passe perdu

Please enter your username or email address. You will receive a link to create a new password via email.

S'inscrire