Iron Wings (Nintendo Switch) – Le test

Quand on parle de jeux d’avion, pour beaucoup, le premier titre à venir en tête est Ace Combat. Malheureusement, la licence n’étant pas sur Nintendo Switch, nous vous parlerons plutôt de Iron Wings, un shooter arcade prenant place pendant la seconde guerre mondiale.

Le jeu prend la forme d’une interview (qui fait office de cinématique entre chaque mission) de vétérans de la guerre que sont les capitaines Jack Carter et Amélia Petti, deux amis d’enfances qui ont combattu ensemble. Lors de cette interview, les deux protagonistes ont des flash-backs et ce sont ces flash-backs qui nous mettront aux commandes de leur avion.

La présence des deux personnages est très intéressante car au cours des missions du jeu, vous pourrez contrôler les deux protagonistes, chacun ayant un style différent. Durant les missions, vous pourrez switcher comme bon vous semble entre les deux personnages. Cela vous permettra de réussir les objectifs fixés, à savoir dégager la zone avec l’appareil de Jack et prendre des photos ou larguer des bombes avec l’avion d’Amélia. Vous pourrez également assigner un objectif à votre allié, ce qui vous fera gagner du temps.

Un gameplay agréable et frustrant à la fois

Une autre bonne surprise vient du gameplay. En effet, il est très plaisant de jouer à Iron Wings, tant les sensations de vol ou de tir sont très agréables et que les avions sont très facilement maîtrisables. De plus, vous aurez régulièrement de l’aide sur certaines actions que vous pourrez effectuer. Malheureusement, il n’y a pas que du positif. En effet, si le tir et les prises de photos sont précis, il en est tout autre pour le largage de bombes par exemple. Et ce manque de précision aura pour conséquence de vous faire recommencer un nombre incalculable de fois la mission. Ou encore, certaines missions ont un temps défini, qui, lors de certaines missions ne sera visible que lorsqu’il ne vous restera qu’une minute pour venir à bout de votre objectif. Bref des points très rageants qui gâchent le plaisir de jeu. De plus, les objectifs de la mission ne sont pas clairement explicités, ce qui accentue l’agacement en cas d’échec lorsque ces derniers ne sont pas limpides.

Un contenu correct

En plus du mode campagne, le jeu offre un mode Mission unique, Vol Libre et un mode Arcade. Dans le premier, il s’agit de pouvoir rejouer les missions de la campagne à votre guise. Pour le deuxième, vous pourrez voler librement sur différentes maps. Pour le mode Arcade, vous devrez abattre un maximum d’avions dans un temps imparti, mais attention aux dommages subis car cela peut faire arriver le game over plus vite que prévu.

Au total, ce sont treize avions qui sont disponibles, six pour Jack et sept pour Amélia. Au début du jeu un seul avion sera disponible par personnage. Il vous faudra réussir les missions pour accumuler de l’argent et débloquer les avions suivants. Hormis le skin, il n’y a aucune différence entre les avions et c’est dommage. Diverses couleurs et quelques armes seront également à débloquer.

Pour ce qui est de la campagne, il vous faudra compter une dizaine d’heures pour en voir le bout, ce qui est plus que correct pour un jeu vendu au prix de 14,99€. Malheureusement, le jeu ne propose qu’un mode solo. Avec la possibilité de pouvoir contrôler deux personnages complémentaires et le fait que les missions reposent sur la coopération, il aurait été très agréable d’avoir un mode coop.

Graphiquement décevant mais une bande-son plaisante

Alors oui, l’histoire ravira les amateurs de la seconde guerre mondiale, le gameplay reste agréable et le contenu est correct, malheureusement, graphiquement ce n’est pas ça.

Je vais commencer par le négatif. Graphiquement, le jeu est décevant, surtout lors de cinématiques ou il y a un flou en fond ce qui les rend parfois désagréables à regarder. Les maps manquent de relief et les animations sont plutôt décevantes et les graphismes sont ternes.

Il y a également quelques bugs d’affichage concernant les dialogues ou les messages servant de tutoriel, comme par exemple le texte sortant de l’écran.

A coté de cela, le jeu offre deux vues, une vue de l’avion et une vue du cockpit. Le moins que l’on puisse dire c’est que cette dernière est réussie et que quelle que soit la vue choisie, les sensations sont toujours au rendez-vous. De plus, les développeurs ont fait du joli travail concernant la modélisation des avions, mais également sur la ville de New-York qui a bénéficié d’un travail plus poussé en terme de détails et de modélisation.

Notons tout de même que certains détails, comme la pluie et certains effets de lumière sont plutôt bien réussis et gomment un peu les points noirs relevés plus haut. Le jeu propose également une petite originalité avec la présence de cutscenes se déclenchant lorsque nous éliminons des unités ennemies.

A côté de cela, la bande-son est très plaisante, les doublages anglais sont plus de bonne facture. Certes, pendant les missions, les bruits du moteur et des tirs seront prédominants, mais la musique de fond apporte un plus très agréable.

Conclusion
Iron Wings est un jeu né par le biais d’une campagne kickstarter. Le jeu possède de belles qualités en terme de scénarios, de sensation de vol, de plaisir de jeu et de durée de vie. Malheureusement, les graphismes datés et un manque de précision dans le gameplay viennent gâcher cette expérience de jeu. Toujours est-il que le jeu reste tout de même correct pour le prix affiché.
Points positifs
  • De bonnes sensations de vol
  • Une histoire plaisante racontée sous forme de flash-backs
  • La possibilité de switcher entre les deux protagonistes
Points négatifs
  • Graphiquement daté
  • Gameplay manquant de précision
  • Absence d’un mode coop
  • Objectifs manquants parfois de clarté
5.8
Moyen
Graphismes - 4
Gameplay - 6
Durée de vie - 6
Bande-son - 7
Contenu - 6
Tyrannus
Ecrit par
Rédacteur-Testeur. Je suis amateur de Baseball, sport que je pratique également, et un fan de Nintendo. Mon Twitter: @Tyrannus_NT

1 commentaire

  1. jerodoalle

    c est le probleme de la majorite des portages…..au lieu de refaire le jeu ….boom, un gros floutage qui t arache la retine …sur mk 11 , c est la premiere fois de ma vie que j ai arrete un jeu par ce qu il me faisait mal au yeux !

    Répondre

Poster un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Mot de passe perdu

Please enter your username or email address. You will receive a link to create a new password via email.

S'inscrire