Street Power Football (Nintendo Switch) – Le test

FIFA Street règne en maître sur les jeux de street football avec trois opus sortis entre 2005 et 2008. Depuis, nous n’avons pas eu grand-chose à se mettre sous la dent, si ce n’est rien. EA a tenté de relancer la machine en intégrant un mode Street dans FIFA 20 (et encore pas sur tous les supports), mais la mayonnaise n’a, semble-t-il, pas pris. L’arrivée de Street Power Football va-t-elle réussir à relancer le genre et détrôner le roi FIFA Street ? Verdict…

Street Power Football nous change complètement de décor par rapport à un FIFA ou un Pro Évolution Soccer. Et oui, le football de rue est enfin de retour.

Un contenu intéressant…

Une fois arrivé sur le menu, on ne peut constater qu’il est clair et plutôt bien fait. Plusieurs choix s’offrent à nous : le mode solo, le mode multijoueurs, les classements, la boutique et les paramètres.

Le mode solo propose pas moins de cinq modes de jeux qui sont les suivants  :

      • le mode Become King est le mode « carrière ». Ce mode est particulièrement sympathique puisqu’il vous fera voyager de Sarcelles à Tokyo en passant par Londres entre autres. Dans ce mode, votre mentor n’est autre que le français Sean Garnier, plusieurs fois champion du Monde de Football Freestyle.
  • le mode Street Power est un mode proposant du 1v1 à du 3v3, dans lequel vous pourrez faire des matchs de rue. Ici vous pourrez faire des tricks, ramasser des bonus qui diffèrent selon les joueurs dans votre équipe et mettre la misère à vos adversaires.
  • le mode Trick Shot est un mode dans lequel vous devrez dégommer plusieurs séries de cibles à l’aide de votre ballon dans le temps imparti.
  • le mode Freestyle vous permet de participer à un concours de tricks dans lequel vous devrez réaliser des figures dans le temps imparti afin de gagner le plus de points possible et d’avoir la meilleure note de style possible.
  • le mode Panna est un jeu très apprécié des freestylers. Le but ici et de placer des petits ponts à vos adversaires. Le petit pont est l’humiliation ultime dans le milieu.

Qui dit jeu de foot dit forcément multijoueur. Ici plusieurs possibilités vous sont offertes. En effet, vous pourrez jouer en ligne avec des amis ou contre des inconnus, ou bien jouer en local sur deux modes de jeu : un mode versus ou un mode coopératif. Bref, cela rajoute un peu non négligeable au titre.

Un petit mot sur la boutique. Vous pourrez y acheter des éléments de personnalisation pour vos freestylers. Pour acheter les éléments, il vous faudra remplir des défis in-game qui vous débloqueront des pièces.

De plus, de nombreuses légendes du Football Freestyle sont de la partie, en plus de Sean Garnier. Nous pouvons donc retrouver Melody Donchet, JaviFreestyle, Andrew Henderson ou encore Liv Cooke pour ne citer qu’eux.

… mais avec des lacunes

Alors oui, le contenu de Street Power Football est très intéressant, mais malgré tous les efforts, toute la bonne volonté et le petit budget de SFL Interactive (le développeur du jeu), le jeu pèche par plusieurs points.

Tout d’abord, le jeu manque de pêche, les matchs du mode Street Power manquent de pêche. Il est possible de réaliser des tricks, mais seule la touche Y pour réaliser un trick au sol ou ZL + Y pour réaliser un trick aérien. On aurait aimé avoir un panel de tricks un peu plus large.

De plus, le jeu souffre d’un manque de précision sur les passes ou encore dans le mode Trick Shot lorsqu’il s’agit de dégommer certaines cibles.

Autre point noir du jeu, le mode multijoueur en ligne. Malheureusement, au moment de la rédaction de ce test (une bonne semaine après la sortie du jeu), le constat est que le online est vide au point que je n’ai pas trouvé d’adversaires après quelques minutes de recherche. C’est bien dommage, car sur le papier, le online était l’un des atouts majeurs de Street Power Football.

Un gameplay accessible, mais une IA à la rue

Du côté du gameplay, pour le coup on peut dire que le SFL Interactive a fait du bon boulot. Le jeu est plutôt simple à prendre en main, malgré son manque de précision sur certains modes. Ce gameplay accessible est dû aux didacticiels présents à la fois dans le mode Become King ou dans les différents modes solos, ce qui fait que vous pourrez commencer par le mode que vous voulez.

Malheureusement, l’IA ne nous donnera que très peu de fil à retordre. Les matchs se gagnent très facilement. Les adversaires ne vous gêneront pas trop et il n’est malheureusement pas possible de gérer la difficulté.

Des graphismes très attrayants et une bande-son solide

Le jeu adopte un style cartoonesque qui le rend très agréable. De plus, le jeu est vraiment fluide que ce soit en mode portable ou avec la console dockée. Les différents terrains sont plutôt jolis et ont en fond les monuments emblématiques de la ville dans laquelle vous jouez.

Autre point très positif, et peut-être le meilleur point du jeu, la bande-son. Tout d’abord il est important de préciser que le jeu est doublé en anglais ET en français. De nombreux sous-titres sont également de la partie. Mais passons au gros morceau, la musique. En effet, la bande-son est très urbaine, mais contient de gros noms, puisque parmi les musiques qui tournent nous retrouvons des titres des Black Eyed Peas, de DJ Snake ou encore de Daniel Got Hits pour ne citer qu’eux. Bref, les développeurs nous régalent sur ce point.

Conclusion
On sent que Street Power Football a été fait avec le cœur, malheureusement et malgré toutes les qualités du titre, ce dernier à des défauts. Alors oui, Street Power Football est très bien pour jouer avec des potes, mais en solo, on en fait vite le tour. La faute à une IA à la rue, un mode online désert et un prix un peu élevé pour ce qui est proposé (le jeu est vendu à 49,99€). Cependant, le jeu peu tout de même compter sur un contenu intéressant, une prise en main rapide et accessible, malgré un manque de précision qui peut vite devenir pénible, mais surtout la présence de grands champions de Football Freestyle et une bande-son monstrueuse. Dans le cas où SFL Interactive a pour ambition de faire un nouvel opus, il y a beaucoup de points positifs et pas mal d’améliorations qui pourraient faire de Street Power Football une référence à terme.
Points positifs
  • Une bande-son urbaine et très riche
  • Des grands noms du football freestyle réunis dans le jeu
  • Un contenu intéressant
  • Une prise en main facile
  • Visuellement agréable
Points négatifs
  • Manque de finition et de précision
  • Le prix un peu cher
  • L’IA
  • Les matchs manquent de pêche
6.8
Correct
Fun - 6
Graphismes - 8
Bande-son - 8
Contenu - 7
Gameplay - 6
Rapport qualité/prix - 6
Tyrannus Bizeray
Ecrit par
Rédacteur-Testeur. Je suis amateur de Baseball, sport que je pratique également, et un fan de Nintendo. Mon Twitter: @Tyrannus_NT

2 commentaires

  1. jerodoalle

    l ia faible….excellent pour moi ….mon dernier foot c etait iss sur n64 et mario soccer sur gamecube !

    Répondre
    • Fire Akuma

      Donc dur pour toi de parler d’IA du coup, les deux jeux que tu cites n’en ayant pas

      Répondre

Poster un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Mot de passe perdu

Please enter your username or email address. You will receive a link to create a new password via email.

S'inscrire