Hadès (Nintendo Switch) – Le test

Hadès est un des coups de cœur de l’équipe de Nintendo Town. Annoncé lors d’un Nintendo direct, il avait attiré l’attention de plusieurs membres de l’équipe par son gameplay dynamique et direction artistique excellente. Voyons donc ce que vaut le petit dernier de Supergiant Games, est-il aussi bon que ses petits frères Bastion et Transistor ?

Un dungeon crawler habilement intégré à la mythologie grecque

Dans Hadès, vous incarnez non pas le dieu des morts, mais son fils : l’immortel prince des enfers, Zagreus.

Zagreus semble ne pas avoir la moindre envie d’aider son père quant à la gestion des enfers. En fait, une seule pensée occupe son esprit : quitter les enfers pour rejoindre le monde des hommes et pourquoi pas l’Olympe et les autres dieux.

Mais comme tout le monde le sait, on ne quitte pas l’enfer aussi facilement et surtout, pas contre la volonté de Hadès. Dès lors votre but est de guider Zagreus dans le labyrinthe menant à la sortie des enfers. Ce labyrinthe, divisé en palier, est formé de « chambres en mouvement constant » vous empêchant d’établir une cartographie des lieux et qui explique la difficulté qu’ont les morts et les démons à sortir des enfers tant d’un point de vue scénaristique que dans le gameplay.

Comme vous l’aurez compris ce labyrinthe représente le dungeon crawler, le côté rogue-like est quant à lui représenté par l’immortalité de Zagreus. Un scénario parfait pour le genre du jeu.

Combien vous faudra-t-il de tentatives pour vous évader ?

Afin de vous évader des enfers, vous devez franchir tous les paliers qui séparent la maison d’Hadès de la surface. Cette quête s’avère d’autant plus complexe que votre père Hadès souhaite vous voir échoué. Il fera donc tout pour vous empêcher d’y arriver mandatant fantômes, sorcières, squelettes et autres monstres pour vous tuer.

Vous vous lancez donc à l’assaut des paliers qui vous sépare de la surface tout en sachant que chacune des chambres que vous allez traverser sera remplie de monstres. À vous d’aller le plus loin possible. Vous allez mourir souvent, mais chaque run vous apportera un petit plus pour la suivante : connaissances des ennemis, items pour améliorer vos statistiques, armes etc. Chaque mort vous renvoie dans la maison de papa dans laquelle vous pouvez interagir avec le personnel/amis pour obtenir des informations utiles ou des items pour vous aider à progresser. Votre appartement vous sert de base depuis laquelle vous pouvez améliorer vos armes, choisir des bonus et équipement depuis divers éléments de décors. Une fois prêt, il ne vous reste plus qu’à choisir votre arme parmi les 6 proposées et retenter l’ascension vers la surface.

Si votre père, Hadès, vous met des bâtons dans les roues, les dieux et déesses de l’Olympe vous viennent en aide. En effet, pour chacune des chambres que vous finissez les dieux vous offrent des bienfaits. Terminer une chambre revient à tuer tous les monstres qu’elle abrite. Lorsque le dernier monstre tombe ; une sphère, représentant la divinité veillant sur la salle, apparaît. Vous devez choisir un bienfait parmi les 3 proposés. Les bienfaits iront de standard à épique en passant par rare. Ils vous aideront en améliorant vos capacités ou celle de votre arme. Les bienfaits vous seront distribués aléatoirement en fonction du dieu veillant sur la chambre. Ce qui vous garantit un gameplay différent à chaque run.

À la fin d’une chambre et après avoir choisi votre bienfait, vous devez parfois choisir le chemin que vous souhaitez emprunter parmi plusieurs portes. Chaque porte affiche la divinité ou le type de bonus qui vous trouverez derrière ainsi que si vous y trouverez un boss. À vous de choisir votre chemin…il n’y en a pas de mauvais.

Une conception aux petits oignons

Hadès est un petit bijou qui saura séduire les joueurs à tous les niveaux à commencer par les graphismes dessinés à la main. Ils sont soignés, colorés, agréables et parfaitement adaptés au scénario du jeu. Chaque personnage important dispose de son propre artwork permettant de mettre un visage sur chaque dieu. Il est très agréable d’avoir des designs Olympiens qui changent de ceux dont nous avons l’habitude. Vous disposez également d’un codex, sorte de recueil dans lequel vous collectez toutes les informations sur les monstres, divinités, lieux… que vous croisez/visitez. Chacune de ses pages bénéficie également d’une illustration. Noté également que vous aurez la possibilité de modifier la décoration de la maison d’Hadès en changeant la couleur des rideaux et tapis ou encore en ajoutant des meubles (certains meubles vous octroient des fonctionnalités ou des bonus). C’est vraiment très complet !

Le scénario est très bien pensé incluant parfaitement le genre du jeu au cœur de l’histoire. Le choix d’utiliser la mythologie grecque comme base est judicieux puisqu’il offre un grand nombre de personnages et un bestiaire impressionnant qui est parfaitement intégré dans l’histoire. Chaque personnage dispose de son propre caractère et de son propre humour. Ils bénéficient également tous d’un doublage en anglais de qualité offrant plus de profondeur à chacun d’eux. De ce fait, nous nous y attachons plus facilement. Par ailleurs, le jeu est intégralement traduit français.

L’ambiance sonore ainsi que les musiques qui accompagnent le gameplay sont juste sublimes. Elles traduisent parfaitement l’ambiance qui règne en enfer et soulignent parfaitement les phases d’action. C’est un vrai plaisir de jouer avec le son du jeu, qui par lui seul, vous encourage lors des situations complexes.

Le gameplay est parfait ! Il ressemble à celui d’un Diablo : nerveux, précis, addictif et diversifié selon l’arme équipée et les bienfaits obtenus. Les 6 armes que vous propose le jeu sont toutes équilibrées, et même si vous avez une préférence pour l’une d’elles, vous apprécierez également les autres pour changer un peu de gameplay.

Le bestiaire est ultra riche et propose un grand nombre de monstres magiques ou physiques, lents ou rapides, etc. Chaque monstre possède son pattern d’attaque que vous devrez assimiler afin de progresser toujours plus loin. Même, si vous pensez connaître tous les monstres d’une zone, méfiez-vous, un nouveau venu pourrez bien vous surprendre. Les boss de chaque palier représentent également un vrai défi. De plus, ils possèdent plusieurs formes qui modifient légèrement leur pattern d’attaque demandant encore une fois au joueur de s’adapter.

Là où les développeurs sont forts, c’est qu’il nous propose, quasiment à chaque run, de découvrir une nouveauté qui peut aller d’un nouveau monstre à un nouvel objet en passant par un nouveau personnage ou encore une nouvelle capacité. Des surprises à n’en plus finir qui contribuent fortement à rendre le jeu addictif !

Conclusion
Supergiant Games nous livre ici, une nouvelle perle jeu vidéo ludique. Une réalisation impeccable tant au niveau artistique qu’au niveau du gameplay, Hadès est clairement un must have si vous appréciez le genre. Il est difficile d'en dire du mal tellement le jeu est addictif par son gameplay, son contenu et sa bande-son. Le tout souligné par un scénario bien pensé avec quelques notes d'humour, des voix off magiques et des musiques à se damner… Bref nous n'allons pas vous refaire le test, mais si vous aimez les dungeon crawler / rogue-like foncez !
Points positifs
  • Un gameplay nerveux addictif et diversifié
  • Des musiques excellentes
  • Un scénario sympathique
  • Des graphismes à la main
  • Un contenu impressionnant
Points négatifs
  • Les paliers s'enchaînent toujours dans le même ordre pour la cohérence du scénario
  • Obligation de maitriser chaque arme pour compléter le jeu
9.5
Excellent
Gameplay - 9.5
Bande-son - 10
Graphismes - 8.5
Addictivité - 10
Fun - 9
Rejouabilité - 10
AkikoYunicia
Ecrit par
Gameuse, blogueuse accro à Nintendo, j’ai rejoint l’équipe de Nintendo Town en tant que testeuse. J’adore partager ma passion pour les JV, m’occuper de mes animaux et de mon blog.

2 commentaires

  1. Une question bête (je n’ai jamais fait de rogue-like) : quand on meurt on recommence depuis le début du jeu ou au début du niveau ?

    Répondre
    • On recommence depuis le début du donjon, mais en passant par la résidence d’Hadès qui te permettra d’améliorer tes compétences, ton personnage, faire des rénovation et approfondir tes relations avec les autres PNJ.
      Pour avis personnel, ça faisait bien longtemps que je n’etais pas resté à ce point sur un jeu, un chef d’oeuvre pour lequel j’espère une version boîte!

      Répondre

Poster un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Mot de passe perdu

Please enter your username or email address. You will receive a link to create a new password via email.

S'inscrire