Retour sur Pokémon Épée et Bouclier : Pass d’extension 2

En novembre dernier, la huitième génération de Pokémon, Epée et Bouclier parut sur Nintendo Switch. On aurait pu imaginer l’arrivée d’une troisième mouture sous un nom du genre Pokémon Couronne cette année comme la série le fait habituellement, mais la console hybride de Nintendo motive Game Freak à changer cette routine. Ceux qui ont déjà craqué pour cette version le savent : cette nouvelle génération voit le développeur opter pour le format du pass d’extensions afin de fournir deux grosses mises à jour payantes d’Epée et Bouclier cette année. La première mise à jour est disponible depuis juin et nous avons eu l’occasion de donner notre avis dessus plus tôt cette année. Il nous reste enfin aujourd’hui à parler de la seconde mise à jour disponible depuis peu et que nous avons pu parcourir Pokéball en main.

Il est temps de porter la couronne et guider nos Pokémon !

Une fois la mise à jour effectuée, nous recevons un nouveau ticket afin de prendre le train en direction de Couronneige, une région de Galar située directement au sud du continent et non pas en plein milieu de la mer comme l’était l’île d’Isolarmure. Une fois arrivés sur Couronneige, nous sommes accueillis par une nouvelle scientifique qui nous délivrera une nouvelle extension du Pokédex. En sortant de la gare, nous assistons à une dispute entre un grand bonhomme nommé Dhilan et sa fille. Il semblerait que l’homme soit un ancien champion Pokémon et qu’il se livre désormais à diverses recherches.

Il rêve notamment d’explorer Couronneige avec sa fille afin de faire la lumière à ses côtés sur les nombreuses légendes contées sur cette contrée enneigée de Galar. La jeune fille ne semble pas avoir d’intérêt pour ses récits du passé et ses expéditions. Elle souhaite simplement participer aux fameuses expéditions Dynamax dans les antres de Couronneige dans lesquelles semblent vivre ou errer de puissantes créatures. Elle passe rapidement un deal avec nous afin que nous accompagnions son père dans ses aventures tandis qu’elle se livre aux plaisirs du Dynamax.

Dhilan s’en contente en se convainquant que sa fille nous rejoindra rapidement dans nos aventures une fois ses affaires terminées dans les antres Dynamax. Il nous fait alors part des trois grands récits qui se transmettent sur Couronneige. Le premier concerne un Seigneur des Récoltes ayant par le passé parcouru la région afin de faire fleurir les différentes cultures des habitants de Couronneige. Le deuxième narre l’histoire d’un Pokémon Golem géant. Et le troisième fait part d’oiseaux gravitant autour d’un grand arbre de Couronneige.

En comparaison à la banale histoire d’entraînement de Wushours et de nos liens avec ce nouveau Pokémon de la première extension, les récits légendaires de Couronneige sont plus intéressants à vivre et permettent d’enrichir un peu plus le lore de Galar. Cet ajout n’est pas nécessairement énormément plus long à parcourir mais indéniablement plus intéressant. Certes cet intérêt vient surtout de la récompense d’avoir des Pokémons légendaires à la clé. De plus, et contrairement à la première partie, nous aurons tout de même cette fois-ci quelques heures de jeu et d’exploration à vivre en solo. Un contenu supplémentaire qui fait vraiment plus office de Post Game que ne l’était le contenu d’Isolarmure. Et les heures ne font que se multiplier en multijoueur via l’Antre Dynamax.

Ces Expéditions multi-joueurs sont de nouveaux défis à relever pour les meilleurs dresseurs. Il ne s’agit pas de parcourir une zone avec une créature de l’équipe que l’on a constituée et que l’on connait mais d’emprunter un Pokémon imposé par le jeu et de parcourir une succession de combats en Raid avec d’autres joueurs ou des dresseurs contrôlés par l’I.A. Au bout du parcours, nous aurons à vaincre un Pokémon légendaire en Dynamax et éventuellement à capturer. Le hic, c’est qu’il n’est pas possible de nous régénérer convenablement entre les différents combats.

Il est possible de capturer un Pokémon Dynamax que nous venons d’affronter et de l’échanger avec celui que nous utilisons afin de poursuivre le parcours avec un Pokémon en forme, certes, mais différent. Le parcours est visible et nous connaissons uniquement les types de Pokémons que nous allons affronter. A nous de réfléchir au meilleur parcours à faire afin de potentiellement arriver au dernier Pokémon avec un adversaire de type avantageux contre celui-ci. Il faudra également faire confiance à nos alliés et à leur maîtrise de leurs créatures empruntées ou prier pour que l’I.A. fasse des miracles.

Les Expédition Dynamax nous proposeront un nouveau genre de défi Dynamax avec à la clé la possibilité de capturer les Pokémons légendaires des anciennes générations et quelques “nouveaux” Pokémons, provenant des anciens jeux. Ajoutez à eux, ceux que vous croisez sur la nouvelle région de Couronneige et les légendaires des missions principales de cette extension et vous avez une bien grosse poignée de créatures à attraper et toujours plus d’heures de jeu pour ceux qui visent le 100%.

Brièvement sur le plan technique, ne vous attendez pas à de la nouveauté. Le framerate est toujours en berne et on retrouve du pop violent en jouant en ligne. La nouvelle région semble légèrement plus grande qu’Isolarmure à explorer et de nouveaux décors sont à parcourir. La nouvelle région est sur le thème de la montagne et de la neige. Quelques nouveaux thèmes musicaux plus ou moins marquants sont à écouter également. Globalement l’extension est plus consistante et plus convaincante que celle sortie en juin, bien que l’on aurait toujours souhaité plus. En combinant Isolarmure et Couronneige, nous obtenons finalement un Post Game dans la moyenne des contenus supplémentaires incorporés dans une troisième version par le passé. Ce qui est certainement ce à quoi vous vous attendiez.

Conclusion

Après avoir fait du tourisme sur Isolarmure en été, l’automne nous accueille et les températures hivernales nous accompagnent pour ce nouveau périple sur Couronneige. Le contenu de cette seconde partie contentera certainement mieux les fans de Pokémon et plus largement les joueurs dans leur globalité. On en veut toujours plus et on comprend ceux qui arriveront sur les sommets de Couronneige en se disant que l’expérience fut courte. Il faudra s’y faire en regardant vers l’horizon, tentant de voir les premières silhouettes de la neuvième génération de Pokémon. En attendant, prenez le temps de vivre les récits légendaires de Couronneige puis attrapez un ami voire plusieurs afin de relever les nombreux défis Dynamax et vivre toujours plus de bons moments Pokémon !

Kurosekai
Ecrit par
Rédacteur sympathique fans de JRPG et de jeu très japonais. Par ailleurs, possède de bonne notion de la langue japonaise. Twitter: 00memory

Poster un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Mot de passe perdu

Please enter your username or email address. You will receive a link to create a new password via email.

S'inscrire