2URVIVE (Nintendo Switch) – Le test

Oubliez les gros studios et les projets de plusieurs millions qui n’ont de jeu que le nom et revenez à l’aube de votre média préféré. À cette époque où un développeur, seul dans son garage, pouvait vous emmener dans son monde avec 3 pixels de couleurs. Tony De Lucia, l’unique développeur de 2urvive, est l’un de ses « fous ». Et c’est pour vous faire découvrir sa vision du jeu vidéo qu’il a tout quitté il y a trois ans, qu’il a fondé son propre studio dont il est l’unique membre : 2Bad Games et qu’il vous offre aujourd’hui sa petite pépite sur Switch.

La vie ce n’est pas du gâteau

Dès son lancement, 2urvive, sent la transpi et le manque de moyen. Mais il sent aussi l’amour du 8 bits et du pixel.Si les premiers visuels montrent les limites, en tant qu’illustrateur, de Mr De Lucia, le reste de l’aventure est un pur régal. 2Urvive est un Twin Stick Shooter. Pour les vieux barbus, il vous rappellera Robotron (remis au goût du jour par le film Ready Player One) ou Smash T.V., pour les plus jeunes, il faut plutôt lorgner du côté de Enter The Gungeon, mais avec des tableaux fixes. Vous devrez donc survivre à des hordes de zombies arrivant de tous les côtés de votre écran en gérant votre position avec le stick gauche et votre arme avec le stick droit.

Le pitch de départ (qui tient dans la potche… désolé) est plutôt simple puisqu’il consiste à suivre deux frères, Alan et John, qui tente de survivre à une invasion de zombies. Toutefois cette base évolue rapidement pour tordre le cou aux productions hollywoodiennes et vous faire revenir cruellement sur terre.

Le style est résolument rétro. Très détaillés et soignés, les tableaux varient agréablement d’une mission à l’autre, nous faisant voyager d’un centre-ville en ruine à une base militaire en passant par un centre commercial. Avec son mélange de Pixel Art 8 bits et de technique plus modernes, notamment sur les explosions et les rotations d’objets, le titre de Mr De Lucia est une réussite graphique.

Les personnages sont, eux aussi, bien modélisés et leur animation est impeccable en jeu. Leur visage, pendant les dialogues, rappelle les plus belles heures de la Nes. Et si en début de partie ils nous tirent un sourire, plus l’histoire avance et plus ils deviennent attachants jusqu’au bouquet final du dernier tableau.

Le seul reproche que l’on puisse faire à 2urvive sur son histoire est sa durée de vie : comptez 2 heures pour arriver au bout du mode aventure et de son extension, 28 jours plus tôt. C’est court, mais c’est intense, le temps passera sans que vous vous en rendiez compte. Toutefois le titre de Mr De Lucia se rattrape en proposant des missions « mercenaires » bien plus consistantes avec des objectifs plus difficiles à tenir : survivre, protéger de civils, combattre avec un nombre de balles limitées… Plus vous effectuerez de missions et plus votre niveau augmentera, débloquant ainsi de nouvelles missions, cartes et armes.

Car je serai ta meilleure amie

À la différence de beaucoup de Twin Stick Shooter, dans 2urvive, vous ne serez jamais seul. Avec au minimum un allié virtuel dans chacune des missions, vous pourrez compter sur ceux-ci pour dégommer de concert du zombie. Et ce qui aurait pu être une planche savonnée permet en fait à Mr De Lucia d’exprimer tout son talent. Vos partenaires ne sont jamais des boulets. Ils sont capables de se déplacer et de prendre en charge un petit groupe de zombies, puis au moment où la horde commence à vous submerger, ils vont chercher à se regrouper autour de vous pour maximiser les dégâts.

Vous pouvez aussi jouer avec un vrai ami, qui prendra alors en charge cet allié. L’intégralité du titre est faisable en coop sur le même écran. Que ce soit les missions mercenaires ou le mode histoire. Ça discute, ça s’engueule, mais avec un peu de bonne volonté et de mauvaise foi, ça finit par passer.

Niveau pétoires, le contrat est rempli avec des armes variées allant du fusil mitrailleur à la Gatling en passant par le lance-flamme. Vous disposerez aussi de grenades (en quantité limitée), de mines et surtout, vous aurez la possibilité, entre deux vagues zombiesques, de mettre en place des tourelles automatiques qui viendront grandement vous aider, ou d’acheter du ravitaillement.

Vous devrez aussi pendant ces phases de ravitaillement remplir des petites missions tel que faire le plein d’essence du véhicule. Toutefois dans les faits ces missions se limitent à du défonçage de bouton, mais elles rajoutent un peu de tension avec le timer qui défile et la nécessité de gérer notre ravitaillement. Dernière feature intéressante : le tremblement de l’écran. À chaque tire, votre écran tremblera très légèrement. Ce n’est absolument pas gênant pour la lisibilité de l’action et ça ajoute à l’impression d’intensité des combats.

Conclusion
Avec son ambiance soignée et ses mécaniques efficaces, le titre de 2Bad Games réussit à vous faire passer un bon moment. Si le mode histoire est trop court, il se rattrape avec son mode mercenaire bien plus consistant. 2urvive n’est pas une grosse production, mais un jeu fait par amour et par passion par un seul homme de talent : Mr Tony De Lucia. Bien sûr il ne vous tien-dra pas en haleine des dizaines d’heures à base de cinématiques, mais il vous permettra de vous amuser pendant quelque temps, sans prises de têtes, seul ou surtout en coop pour un prix déri-soire.
Points positifs
  • Graphismes en mode 8 bits
  • Un twin stick shooter qui rappelle Smash TV
  • La gestion des phases de ravitaillement
  • Le mode mercenaire
  • Tout est faisable en coop
  • Le scénario du mode solo bien sombre …
  • Vraiment pas cher
Points négatifs
  • … mais trop court
  • Les illustrations trop cheap
7.7
Bon
Graphismes - 7
Fun en duo - 9
Gameplay - 8
Durée de vie - 7
Musiques - 6
Prix - 9
znicoboc NT
Ecrit par
après 35 ans de jeux vidéos et un plaisir de jouer de plus en plus émoussé, l'arrivée de Zelda BOTW fut une révélation , le plaisir est encore plus fort qu'avant

Poster un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Mot de passe perdu

Please enter your username or email address. You will receive a link to create a new password via email.

S'inscrire