Sam & Max Save The World Remastered (Nintendo Switch) – Le test

S’ils sont toujours parmi nous aujourd’hui, les point and click ont réussi à transporter les adolescents des années 2000 dans des aventures toujours plus rocambolesques et atypiques. Nombreux se souviennent de leurs premiers émois à collecter toutes sortes d’objets, à tenter de multiples combinaisons improbables, le tout desservi par des dialogues parfois débordant d’humour et de quelques contrepèteries bien trouvées. Dans le panel de cette large catégorie, nous y retrouvons de nombreux héros, notamment un chien élégant, globalement futé (enfin, un peu), et son acolyte de toujours, un drôle de lapin blanc ne manquant pas d’humour piquant. Vous les reconnaissez ? Nous aussi, et ils reviennent dès à présent sur Nintendo Switch pour notre plus grand plaisir. Sam et Max sont dans la place !

Véritables entités des jeux vidéos des années 2000, les grands enfants d’aujourd’hui se souviennent assurément de ce tandem facétieux. Pour tous ceux qui n’ont pas eu l’opportunité de faire leur connaissance, nous vous les présentons brièvement. Sam et Max sont deux flics particulièrement attachants avec un tempérament aussi drôle qu’exubérant (surtout Max). Si Sam est un grand chien, assez classe, plutôt bon chic bon genre, Max le lapin blanc déglingo, quant à lui, ne manque pas la moindre occasion de faire le pitre, quitte à épicer le quotidien d’un peu d’humour noir particulièrement assumé. Les deux compères forment un duo de choc, prêts à tout pour faire triompher la justice.

« S’am plait bien »

Le soft regroupe une compilation de 6 épisodes au cours desquels le duo de flics côtoiera toutes sortes de personnages insolites, se frottant entre autres à des individus sous hypnose, ou encore à la mafia du jouet. Des scénarios distincts, mais évoluant toujours autour d’un petit groupe de personnages redondants : l’épicier du coin totalement paranoïaque, Sybil Pandemik qui change plus souvent de boulot que de vêtements, mais aussi la joyeuse bande à Bubulle qui n’est autre qu’une petite troupe d’enfants stars capricieux. Autant de situations et d’univers improbables, mais savoureux qui vous demanderont pas mal de réflexions pour faire triompher la justice.

En effet, le soft s’articule toujours autour de la même dynamique : l’observation des lieux est capitale, ainsi que la collecte de quelques objets indispensables pour bien avancer dans l’aventure. Néanmoins, au-delà du principe fort classique des point and click traditionnels, Sam et Max mettent aussi fortement l’accent sur les dialogues à choix multiples, qui occuperont une place privilégiée dans votre aventure. Fort heureusement, ces derniers sont globalement bien écrits, nous adressons par ailleurs une mention spéciale à Max qui est parvenu à nous faire sourire plus d’une fois, de par sa répartie incroyable et ses mimiques drôlissimes. Assurément, vous passerez un bon moment avec ces deux loustics, qui derrière leur allure de petits rigolos, finissent malgré tout par atteindre leurs objectifs à condition de s’en donner la peine !

En effet, si le jeu ne manque pas d’humour ni de références cocasses, il s’avère fort exigeant dans ses énigmes. Ses dernières restent logiques, mais il faudra assurément se creuser les méninges pour terminer les 6 épisodes. Néanmoins, quelques courtes séquences parviendront à vous aérer un peu l’esprit, comme des courses-poursuites de voitures, un jeu de tape taupes (qui sont des rats pour le coup !) et bien d’autres petites saveurs, que nous vous laissons découvrir. Par ailleurs, nous vous conseillons de jouer les épisodes dans l’ordre afin de conserver une certaine cohérence globale. Il reste néanmoins possible de les suivre dans l’ordre de votre choix, mais la compréhension générale sera imparfaite.

« S’am plait moins »

Malgré des atouts indéniables et cette bonne humeur communicative, le duo de choc présente aussi quelques défauts notables. Nous soulignons par exemple une certaine lenteur générale, notamment dans les dialogues qui ne peuvent être écourtés. Ces derniers manquent aussi parfois de clarté, avec un choix de couleurs qui se superposent mal et forçant le joueur à froncer des yeux pour lire l’ensemble des textes.

En effet, à moins d’être bilingue anglais, il faudra se contenter de lire les multiples sous-titres, qui eux sont disponibles en français. Quel dommage ! Même si les doublages sont de qualité, nous aurions adoré savourer les dialogues plutôt que de les lire. La traduction est de qualité, il persiste quelques coquilles, mais elles restent négligeables.

« S’am touche ! »

S’il ne peut être laissé entre les mains des plus jeunes (la faute à quelques dialogues inappropriés pour des oreilles infantiles), les grands enfants et les adultes seront en revanche très probablement touchés par le charme indéniable des graphismes de l’ensemble du jeu. L’ancienneté du soft est certes encore perceptible, mais la refonte reste très propre, avec des couleurs vives et des expressions du visage très significatives, conférant une forte éloquence aux personnages principaux. Au-delà de répliques et de grimaces de circonstances, le jeu est porté par des musiques et des bruitages de qualité. Chaque épisode débute et se clôture par un véritable générique, digne de nos plus jolis dessins animés de jeunesse.

 

 

Le saviez-vous ?

Sam et Max sont initialement les héros d’un comics créé par Steve Purcell en 1987. Ce n’est qu’après la sortie du célèbre « Sam and Max Hit the Road » en 1993, désormais considéré comme un grand classique du jeu vidéo, que les deux compères découvrent véritablement la popularité… Une popularité bien méritée, qui a su traverser les époques pour arriver jusqu’à nous aujourd’hui !

Conclusion
Petite madeleine de Proust pour certains, rigolote découverte pour les autres, Sam et Max devraient retrouver leur public d’antan et séduire les petits nouveaux sans grande difficulté. Offrant plusieurs heures d’aventures avec pas mal de réflexion au menu, les joueurs devront faire preuve de beaucoup de logique afin de parvenir à résoudre tous les scénarios disponibles. Servi avec beaucoup d’humour et de frimousses attachantes notamment pour ce fripon de Max, les quelques défauts du soft seront rapidement évacués par cette belle et fraîche bonne humeur.
Points positifs
  • Une belle réalisation générale
  • Beaucoup d’humour
  • Durée de vie très correcte avec les multiples épisodes disponibles au sein du soft
  • Sous-titres disponibles en français
Points négatifs
  • Des dialogues dont il est impossible de se soustraire
  • Des énigmes, certes logiques, mais tout de même assez corsées
  • Voix anglaises
7.3
Bon
Graphismes - 7.5
Ambiance musicale - 7
Jouabilité - 6.5
Durée de vie - 7.5
Fun - 8
cooky
Ecrit par
Deux passions dans la vie : le monde animal et le monde du gaming ! Adepte des belles plumes, je "switch" entre les poils et les manettes =) .

Poster un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Mot de passe perdu

Please enter your username or email address. You will receive a link to create a new password via email.

S'inscrire