Cobra Kai: The Karate Kid Saga Continues (Nintendo Town) – Le test

Auréolé d’un succès public et critique suite à sa diffusion sur Netflix, l’annonce d’un jeu Cobra Kai a été faite en même temps que celle de la troisième saison, est-ce que l’équilibre sera trouvé pour cette adaptation vidéoludique ? Réponse sur le tatami de Nintendo-Town !

Frappe le premier

Petit retour en arrière, Cobra Kai, c’est la suite d’une série de films (hissée au rang de culte) « Karaté Kid ». Les films contaient l’apprentissage du karaté, par un jeune ado un peu paumé qui venait de débarquer à Los Angeles. Ce gamin, c’était Daniel LaRusso et il suivait l’entraînement « original », à coup de lavage de vitre et de peinture, du vieux maître Miyagi.

A l’issue du premier film, il affrontait lors du tournoi de All Valley son rival et tortionnaire, Johnny Lawrence, disciple du dojo Cobra Kai, entraîné d’une main de fer par le perfide John Kreese. Évidemment, Daniel remporta le tournoi après un coup de la cigogne mémorable et fût couronné vainqueur avec la reconnaissance de Johnny (qui n’était finalement pas un mauvais bougre, c’est juste qu’il avait un mauvais maître…).

Cobra Kai, la série retrace elle, le Parcours de Johnny Lawrence, 34 ans après sa défaite…. Pour le reste on vous recommandera le visionnage de la série qui est vraiment de qualité… ! Revenons donc au jeu qui pour la peine, reprend l’ensemble des personnages de la série, pour une histoire indépendante mais qui pourrait se dérouler durant la seconde saison…

Frappe Fort

Manette en main et sans prendre la peine de s’échauffer vous pouvez choisir d’emblée quel dojo vous souhaitez représenter ! Soit Cobra Kai avec son Senseï, Johnny, son disciple, Miguel, la redoutable Tory (avec un Y) et l’incroyable Aigle !

Si vous êtes plutôt pour le Miagy-Do, vous pourrez endosser le rôle de Daniel (san), sa fille Sam, le tout en abdo Robby et le geek Demetri (meilleur ennemi d’ Eli aKa l’Aigle).

Chaque dojo dispose de sa « propre » histoire et sachez qu’il faudra finir le jeu avec les deux écoles pour obtenir la « véritable » fin ! D’un point de vue scénaristique, c’est hyper prévisible, mais chaque nouveau rebondissement servira de prétexte pour rencontrer tous (oui tous) les personnages ayant fait une apparition au fil des deux premières saisons, tout au long des 28 niveaux qui composent le jeu.

Pour le reste, Cobra Kai est un Beat them all tout ce qu’il y a de plus classique, vous évoluerez dans les rues et bâtiments vue dans la série (la concession LaRusso, le centre commercial, le lieu du tournoi de All Valley, le lycée, etc…). Vous avancez donc en solo et pouvez alterner entre les quatre personnages qui composent votre équipe face à des déferlantes d’ennemis tous plus coriaces et parfois cocasses que les autres (coucou la maman BCBG).

Vous disposez d’un panel de coups plutôt varié. Coup de poing, coup de pied, attaques spéciales, super attaque spéciale, saut, contre, etc… Comme tout bon beat them all qui se respecte, vous pouvez également ramasser des objets (comme des battes de baseball) pour cogner un peu plus fort sur vos adversaires et aussi utiliser certains éléments du décor (reconnaissables à leur vert clignotant) pour vaincre vos ennemis.

Au fur et à mesure de vos bastons, vous récupérerez des jetons que vous pourrez échanger contre de nouvelles compétences et attaques dans votre Dojo. L’arbre de compétence est d’ailleurs plutôt étoffé pour chacun des personnages et il faudra faire des choix judicieux, car il n’est pas possible de revenir en arrière à certains embranchements. Donc voilà, lieux variés, compétences à améliorer, nombreux adversaires (22 types différents), c’est plutôt pas mal comme menu vous allez dire ?

Pas de pitié

Eh bien oui…mais non, bien que l’on ressente l’envie des développeurs d’en faire et d’en proposer le maximum, ils ont oublié un des fondements de l’enseignement de M. Myagi, l’équilibre !

Au niveau de la direction artistique déjà, on alterne entre des séquences dessinées façon « comics » pour raconter l’histoire, alors que dans le jeu les persos ont une apparence plus « réaliste » avec un pseudo effet « Cell Shading »… Un peu troublant, même si dans l’ensemble, le jeu reste plutôt joli. Les décors sont un peu simplistes, mais ça passe… On s’amusera par contre de voir que les passants continuent à vaquer à leurs occupations (manger une glace, papoter…) alors qu’on se castagne juste à côté.

Mais là où l’équilibre est le moins respecté, c’est au niveau de la difficulté ! En effet, vous serez souvent pris à partie par pas loin de 9 adversaires en même temps et franchement, ça devient vite chaud. Ils ne vous laisseront aucun répit et ne manqueront pas de vous attaquer avec des coups spéciaux presque tous en même temps… difficile de contrer où d’esquiver dans ces conditions. De plus certains d’entre eux auront la fâcheuse manie d’avoir avec eux des items de soin, qu’ils n’hésiteront pas à utiliser pour remonter leur barre de vie, ainsi que celle de leurs congénères… et quand on a déjà bien épuisé la nôtre pour les affaiblir, on se sent un peu lésé de les revoir à pleine puissance.

Alors certes on peut switcher entre les différents personnages de notre équipe (ce qui nous fait 4 barres de vie en tout), mais une fois que l’on est submergé, c’est souvent compliqué de s’en sortir. Et lors des phases dans les rues, qui dit échec dit reprise à zéro du niveau, ce qui s’avère plutôt frustrant quand on a galéré pour arriver à la moitié. Par chance, les lieux spécifiques disposent de checkpoints bienvenus.

Nous avons constaté des ralentissements, mais uniquement quand il y avait vraiment trop d’action à l’écran. Il y a aussi une sensation de saccade quand nous utilisons les éléments du décor pour se débarrasser des ennemis. Le plus étonnant restera quand même les grosses lenteurs dans le dojo, où les écrans sont fixes mais les déplacements très très ralentis, idem lorsque l’on bascule d’un personnage à l’autre pour modifier son arbre de compétence : il y a une latence qui à la longue s’avère gênante.

Il y a aussi parfois des petits problèmes de collision, quand on essaye de ramasser certains objets, ce qui peut parfois être pénalisant durant un combat, on a aussi été confronté à des problèmes de « murs invisibles » qui nous empêchaient d’atteindre une zone avec des bonus de vie, alors que les méchants pouvaient y aller ! Et d’ailleurs ils se retrouvaient parfois un peu coincés dans le décor, ce qui s’avérait bloquant quand il s’agissait du dernier personnage à éliminer pour avancer dans la zone suivante…

Ces quelques bugs et surtout la difficulté non réglable pourraient éconduire les néophytes (intéressés par le jeu, car fans de la série) et même les joueurs les plus aguerris.

Conclusion
On aimerait vraiment aimer ce titre, mais malgré toute la bonne volonté des développeurs à vouloir fournir un jeu complet, les bugs évoqués et surtout sa difficulté beaucoup trop mal dosée risquent de décourager certains joueurs. Le prix à payer est beaucoup trop élevé et des titres du même genre mais bien moins chers sont disponibles sur l’eShop. C’est donc sans pitié que nous vous déconseillons le titre en l’état… Pour rétablir l’équilibre, reste donc à attendre la saison 3 de la série, qui elle s’annonce bien meilleure…
Points positifs
  • L’univers de Cobra Kai
  • Les nombreuses possibilités de l’arbre de compétences
  • Doublage VO des acteurs de la série (mais pas tous), sous titrés en VF
  • La durée de vie…
Points négatifs
  • … mais parfois trop longue pour certains niveaux
  • Surtout que la difficulté est excessive et non paramétrable
  • Quelques petits défauts de traduction (de l’Espagnol à la place du Français)
  • Les ralentissements (surtout dans le Dojo)
  • Le prix trop élevé par rapport à ses « concurrents »
5.4
Moyen
Univers de la série - 8
Gestion de la difficulté - 3
Prix - 3
Graphismes - 7
Plaisir de jeu - 6
Ecrit par
Traducteur du langage Rasta de l'espace. Illustrateur à ses heures perdues. => https://instagram.com/djuborregan Testeur. Recherche un portail dimensionnel plus grand.

2 commentaires

  1. Dommage, c’était une bonne idée 🙁

    Répondre
    • Oui, peut-être qu’un « Miyagi Patch » rétablira un peu l’équilibre et la fluidité ^^;
      Et qu’une promo sur le store le rendra plus attrayant =)

      Répondre

Poster un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Mot de passe perdu

Please enter your username or email address. You will receive a link to create a new password via email.

S'inscrire