PHOGS! (Nintendo Switch) – Le test

Amateurs de mignonneries et de la gente canine, vous êtes vivement conviés à découvrir sans plus attendre le test du jour mettant savamment en scène une drôle de bestiole mi-chien, mi-saucisse (et pourtant… si), dans un univers doux et onirique (improbable n’est-ce pas ?!). Si vous voulez bien nous suivre… l’aventure débute dès maintenant !

Développé par Bit Loom Games et édité par Coatsink, Phogs ! est une véritable immersion dans un univers empreint de charme et de douceur. La présentation même du titre et le déploiement de ses concepteurs et éditeurs sont réalisés avec beaucoup de quiétude, et dès les premières secondes, le joueur plonge dans le contexte totalement rêveur de l’aventure qui l’attend.

Le chien saucisse à deux têtes

L’histoire débute par la découverte d’un animal hors du commun : sorti totalement de nulle part, un chien à deux têtes (inutile donc de chercher le « culcul », il n’y en a pas… oui, nous aussi nous nous posons beaucoup de questions sur cet animal…) pourvut d’un corps longiligne particulièrement élastique, mais rappelant tout de même les traditionnelles saucisses de Strasbourg. Ne tergiversons pas davantage sur cette espèce… intéressons plutôt à ses capacités. Si cela prête à sourire, deux têtes, c’est fort pratique dans la vie ! En effet, le joueur sera dès lors libre de manipuler indépendamment chaque côté de l’animal. Ainsi, l’une peut s’accrocher à une plateforme tandis que l’autre se balance dans le vide, ou inversement. Nous vous laissons sans mal deviner que les deux têtes dans le vide ne sont guère très probantes pour aller de l’avant…! Le corps, quant à lui, peut s’étirer encore, et encore, facilitant ainsi l’accès à une plateforme semblant pourtant un peu loin de prime abord.

Une ingénieuse aventure canine

L’aventure se découpe en 3 chapitres distincts, chacun appartenant à un domaine bien précis. Si nous préférons vous laisser le plaisir de la découverte, soulignons simplement que le premier s’intéresse aux domaines des rêves et du sommeil et reste incontestablement le plus calme des trois. Parfaitement logique !

Pour autant, les mécaniques de jeu ne manquent pas d’originalité et il vous faudra faire preuve de bien d’ingéniosité pour venir à bout de l’ensemble des niveaux des trois chapitres.  Les développeurs sont parvenus à insuffler beaucoup de poésie dans le déploiement de cette aventure et nous avons été surpris par la sagesse qui en découle. L’entraide est bien entendu de rigueur et les clins d’œil poétiques ne manquent pas. Les jeux de lumière permettent notamment d’avancer avec quiétude dans le monde du sommeil, tandis que notre toutou à deux têtes devra faire usage de ses deux caboches pour se sortir de toutes les situations, parfois assez rocambolesques. Vous n’imaginez pas ce qu’un toutou à deux têtes est capable de faire…!

Nous avons été séduits par la richesse du gameplay qui parvient à se renouveler au fil des niveaux et des chapitres, malgré une approche assez simple vis-à-vis de cette créature improbable. Tandis que nous déambulons dans des univers distincts, les capacités de notre toutou deviennent de plus en plus ingénieuses et devraient ravir tous ceux qui ont conservés leur âme d’enfant. Par ailleurs, une certaine dose de jugeote peut être nécessaire pour résoudre quelques énigmes un peu plus délicates… à moins de faire appel à un ami peut-être ?

Ne fais pas la tête… prends-en une !

Bien entendu, nous ne parlions pas de votre copain chat, le chien saucisse à ses limites aussi. Au lieu de cela, le soft propose un mode de jeu multijoueur (y compris avec votre ami en ligne), idéal pour avancer plus sereinement dans l’aventure. En effet, chaque joueur contrôle alors une tête et une partie du corps de l’animal. L’unité est indispensable, mais la prise en main est bonne et le fun forcément de la partie.

L’aventure peut ainsi se réaliser en solo, ou en duo, selon le souhait du joueur. Une excellente idée des développeurs, qui confère à Phogs ! un nouvel axe de jeu au cours d’une soirée entre amis.

Cherche chien saucisse, cherche !

Pour chercher… vous allez chercher ! Et trouver. Au-delà des niveaux qui se succèdent, les plus curieux d’entre vous seront enthousiastes à l’idée de dénicher l’ensemble des petits os dispersés dans le soft et synonymes alors de petits cadeaux. En effet, il est possible, assez rapidement dans l’aventure, d’échanger ces nonos contre des chapeaux. Alors là… un chien à deux têtes, un brin saucisson sur les bords, avec des chapeaux improbables, voilà bien de quoi faire sourire petits et grands !

Les plus jeunes et les grands enfants seront tout aussi émerveillés par les décors de cette aventure (cela n’ira guère plus loin pour les bambins, les énigmes requièrent tout de même une dizaine d’années minimum pour être comprises). Si les graphismes ne sont malheureusement pas dépourvus de quelques défauts, la faute à quelques textures grossières et à des toutous qui se vautrent dans le décor, l’ensemble reste globalement mignon et sujet à un agréable moment dans cet univers cohérent et onirique.

En revanche, de là à dire que nous nous sommes attachés à ce drôle de chien improbable… n’allons guère jusqu’à là ! Mais nul doute qui parviendra à charmer certains joueurs, malgré quelques aboiements quelque peu agaçants !

Phogs est disponible sur l’eShop de la Nintendo Switch au prix de 25 euros environ.

Le saviez-vous ?

Sans parler de saucisses (ça suffit oui !), les chiens à deux têtes ont bel et bien déexisté… citons pour exemple la créature « conçue » par le scientifique soviétique Vladimir Demikhov : un chien de grande taille sur lequel il est parvenu à greffer la tête et les pattes avant dun chien de petit gabarit. Lanimal a survécu quelques jours. Malgré lhorreur que peut nous évoquer ce genre dexpériences, ces dernières ont permis de faire sensiblement avancer la médecine des greffes humaines. Chacun se fera alors son avis sur la question…

Points positifs
  • Un joli voyage onirique
  • Gameplay original, qui parvient à se renouveler avec intelligence au fil des niveaux, proposant quelques surprises bien pensées aux joueurs
  • Une aventure qui peut aussi se faire en duo !
  • On en parle de cette saucisse ?
Points négatifs
  • Quelques cafouillages en solo avec le contrôle des deux têtes du chien
  • Caméra pouvant se montrer capricieuse
7
Bon
Graphismes - 7
Musiques - 6.5
Jouabilité - 7
Originalité et renouvellement du gameplay - 8
Fun en solo - 6.5
Fun en duo - 7
cooky
Ecrit par
Deux passions dans la vie : le monde animal et le monde du gaming ! Adepte des belles plumes, je "switch" entre les poils et les manettes =) .

Poster un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Mot de passe perdu

Please enter your username or email address. You will receive a link to create a new password via email.

S'inscrire