Reed 2 (Nintendo Switch) – Mini test

Aujourd’hui on découvre un petit jeu indépendant, Reed 2, sorti 1 an après sa version Android et iOS. Il est la suite de « Reed » qui a obtenu un remaster récemment.

Reed se réveille… Avec les souvenirs de l’ancien superordinateur… Reed a échoué. Le redémarrage a échoué et le monde numérique est à nouveau en train de s’effondrer. Avant que l’ancien superordinateur ne tombe en panne, il a donné à Reed des fichiers de sauvegarde qui doivent être remis au Développeur.

Récoltez à nouveau des cubes d’informations dans une version de désolation des derniers vestiges du monde numérique. Esquivez des pointes sur le sol, des lames de rasoir, des ennemis et des flèches au mur pour atteindre l’étape suivante ! Trouvez des survivants cachés essayant de s’échapper des nouvelles horreurs de la corruption.

Le monde virtuel est condamné maintenant, arriverez-vous jusqu’au Développeur ?

Comme le 1er Reed, c’est un « die & retry » ou la moindre erreur est punie par la mort. Les capacités de Reed sont basiques : bouger et le double saut. Simple pourtant, le double saut demandera un petit temps d’adaptation. On navigue son personnage sans trop de difficultés dans chaque niveau, c’est le level design et les pièges qui seront les difficultés du jeu. Chaque niveau aura plusieurs obstacles allant à éviter des poulets jusqu’aux célèbres pics, scies et flèches disposés un peu partout dans les différents niveaux. Des secrets seront trouvables, indiqués par une petite forme géométrique dans les murs, mais il faudra chercher son emplacement dans tout le niveau.

Le jeu est malheureusement assez court vu qu’il s’agit de seulement 50 niveaux dont 2 consistent à l’explication de l’histoire et 1 niveau pour la fin du jeu. Chaque niveau prend la plupart du temps moins d’une minute à faire. Vous pourrez terminer le jeu en 2h en comptant les nombreuses morts qui vous attendent. Si vous souhaitez faire le 100%, il y a quelques secrets mais ce sera de courte durée vu qu’ils ne sont pas si bien cachés à l’exception de quelques-uns.

Conclusion
Finalement le jeu est très direct dans sa direction et son histoire avec un gameplay solide et assez simple à jouer. Il dispose d’une atmosphère psychédélique avec des « bugs » et des secrets peu nombreux mais qui ajoute un background assez mystérieux. Il est accompagné d’une musique assez ténébreuse et « buggée » appuyant le côté cassé du jeu qui nous met dans l’ambiance. On regrettera peut-être la courte durée du jeu mais suffisante pour le petit indé qu’il est. Au final si vous voulez un petit platformer un peu compliqué allez-y mais il est assez court donc vous n’aurez pas le temps d’être frustré.
Points positifs
  • Gameplay simple mais sympathique
  • Le level design est assez dur mais adapté
  • L'ambiance du jeu plonge le joueur dans l'histoire
Points négatifs
  • Petite durée de vie : les 50 niveaux passent très vite
  • Les secrets qui ne débloquent pas de niveaux bonus.
6.4
Correct
Réalisation - 6
Gameplay - 8
Musiques - 7
Durée de vie - 6
Scénario - 5
Ecrit par
J'adore les jeux video et parler donc partager mon avis et en débattre c'est mon dada.

Poster un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Mot de passe perdu

Please enter your username or email address. You will receive a link to create a new password via email.

S'inscrire