Singled Out (Nintendo Switch) – Le test

De nombreux enfants, et même une ribambelle d’adultes plus ou moins assumés, affectionnent les aventures du drôle de Charly, perdu dans les moindres confins de la galaxie (voir même un peu plus loin encore), avec sa jolie marinière rouge et blanche, et son bonnet à pompon. Le principe y a toujours été très simple : dénicher aussi vite que possible le petit personnage, perdu dans un joyeux bazar de tout et n’importe quoi. Reprenant sensiblement le même principe, Singled Out propose aux joueurs de s’initier, ou de retrouver ce petit plaisir, dans un contexte nettement plus épuré. Un concept qui n’est d’ailleurs pas sans nous rappeler le célèbre chef de société « Qui est-ce ? » qui a bercé nombreuses de nos soirées infantiles (ou d’adultes, plus ou moins assumés).

Développé et édité par Matthew Glanville, Singled Out est un petit jeu disponible sur Nintendo Switch offrant aux joueurs de petites parties rapides, mais addictives. Le principe du jeu repose sur une règle simple : cibler le bon petit personnage correspondant à tous les critères imaginés : une forme ronde, un chapeau carré, ou encore des yeux furieux ou une bouche qui fait la trombine. Le joueur devra se montrer aussi rapide que perspicace : si le mode facile est sans contrainte de temps, la pratique normale du soft est, elle, limitée par le chronomètre et la moindre erreur conduit au Game Over. Plus vous serez rapide et perspicace, plus vous gagnerez de points. L’objectif suprême est bien entendu de côtoyer le sommet du tableau des scores.

Dis-moi qui tu es…

Le soft dispose ainsi de plusieurs modes de jeu afin de permettre à tous les joueurs de prendre part à la partie. Les plus jeunes trouveront par ailleurs un mode totalement exempt de violence (déjà très très légère à la base…), tandis que les plus grands seront heureux de s’immiscer dans les niveaux les plus complexes. De plus en plus de petits personnages viendront remplir l’écran, et il sera dès lors de plus en plus difficile de trouver la bonne cible, n’oubliez pas de bien viser tout de même. « Un coup dans l’eau » fera perdre quelques précieuses secondes et le chrono est un véritable stress !

Après avoir quelque peu écumé le soft, vous parviendrez à débloquer le mode mémoire qui lui se destine assurément aux joueurs les plus observateurs (et à tous ceux qui trouvaient le jeu facile jusque-là !). Sûre que cette fois-ci, ça fanfaronnera nettement moins dans la chaumière… Nous n’en dirons pas davantage pour ne pas gâcher la surprise dans la mesure où ce mode de jeu n’est pas disponible à l’ouverture du soft.

… je te dirais qui je suis !

Bémol indéniable de Singled Out, ce dernier ne peut officiellement pas se jouer en multi. Le concept s’y prêtait pourtant fort bien, avec une dualité simple et accessible. La collaboration devant l’écran est toujours possible néanmoins, avec un seul joueur à la manette. Les plus jeunes adoreront vous aider.

Ambiance épique !

Malgré des graphismes clairement désuets, la musique peut s’enorgueillir d’un certain charme. Cette dernière dispose d’une certaine sonorité épique, totalement en décalage avec le reste du jeu, mais qui est tout de même parvenue à nous séduire. Les graphismes sont en revanche irrattrapables.

Soulignons que le soft ne dispose pas de la traduction française et est intégralement en anglais. Néanmoins, la détection des cibles se focalisant uniquement sur des repères visuels, les anglophobes ne seront aucunement gênés.

Singled Out est disponible sur l’eshop de la Nintendo Switch pour moins de 5 euros.

Le saviez-vous ?

Singled Out fait peut-être écho dans votre mémoire. En effet, le premier épisode de cette émission TV américaine a vu le jour en 1995. Elle mettait en scène 50 célibataires, alors en compétition dans l’espoir d’obtenir un rendez-vous avec un(e) prétendant(e)).

Conclusion
Singled Out est un drôle de mélange entre le célèbre « Où est Charly ? » et le non moins convivial jeu de société « Qui est ce ? ». Si l’univers général manque d’une certaine profondeur, avec des graphismes d’un autre temps et un principe de jeu dont le joueur fera bien vite le tour, les parties s’enchaînent avec un certain plaisir et l’envie de faire toujours mieux que la fois précédente. En outre, l’affaire s’avère nettement plus corsée qu’elle n’y parait. Proposé à petit prix, Singled Out parviendra à réunir, le temps d’une soirée, toute la famille autour de l’écran, afin de retrouver toutes les cibles recherchées, et cela, en un temps record.
Points positifs
  • Plusieurs niveaux de difficultés
  • Accessible pour tous, y compris pour les plus jeunes
  • Bonne ambiance musicale
  • Petit prix
Points négatifs
  • Les graphismes piquent un peu les yeux tout de même...
  • Un principe simple, dont le joueur fera vite le tour
  • Absence d’un mode deux joueurs
5.9
Moyen
Graphismes - 3.5
Musiques - 6
Accessibilité - 7.5
Contenu/Tarif - 6
Fun - 6.5
cooky
Ecrit par
Deux passions dans la vie : le monde animal et le monde du gaming ! Adepte des belles plumes, je "switch" entre les poils et les manettes =) .

Poster un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Mot de passe perdu

Please enter your username or email address. You will receive a link to create a new password via email.

S'inscrire