Unrailed! (Nintendo Switch) – Le test

Tout premier jeu du petit studio indépendant Indoor Astronaut, Unrailed! se définit lui-même comme un jeu de construction de voies ferrées multijoueur chaotique. En effet, ce petit jeu aux graphismes en voxels vient jouer sur un territoire qu’un certain jeu de cuisine en coopération a su populariser, le tout en apportant un côté aléatoire et infini à son concept, de quoi vous promettre de belles sessions de jeu entre amis !

Panique à la S.N.C.F. !

Par son côté très arcade, Unrailed! n’a pas de scénario à proprement parler, la jouabilité vient expliquer la situation de lui-même. Vous et vos coéquipiers devez accompagner un train avançant tout doucement sur des rails incomplets, cela implique donc pour vous de vous équiper d’une hache et d’une pioche, miner des pierres et couper du bois, le tout pour fabriquer des rails à poser expressément devant le train afin de l’aider à poursuivre son petit bout de chemin (de fer).

La boucle de jouabilité de base d’Unrailed! s’explique assez rapidement ; une fois le jeu lancé, pour la première fois, un rapide tutoriel viendra vous présenter les bases et choses auxquelles il faudra faire attention au cours de votre périple. La coupe du bois ou le minage sont très simples, il suffit de ramasser l’outil correspondant et de se tenir debout à côté de la ressource à récupérer, puis de poser le tout dans le wagon chargé de fabriquer les rails afin de les poser.
Bien entendu, ce n’est pas le seul élément auquel il faudra faire attention puisque vous devrez également construire des ponts pour passer au-dessus de cours d’eau, déblayer de la neige… Sans compter les surchauffes éventuelles du moteur du train qu’il faudra rapidement éteindre à l’aide d’un seau d’eau.

Ainsi, vous devrez vous assurer d’amener le train de gare en gare en construisant devant lui les rails en temps réel pendant qu’il progresse. Le jeu fait donc appel à plusieurs de vos compétences, que ce soit de la gestion de ressources, la communication, la planification et surtout la coopération.

En effet, Unrailed! est un jeu pensé avant tout pour être joué en coopération de 2 à 4 joueurs, c’est pour cela que les joueurs solos auront la possibilité via un système bien pensé de coopérer avec un robot. Ce dernier viendra vous obéir selon les différents ordres que vous pourrez lui assigner via une roue de communication. Vous pourrez ainsi lui dire de couper du bois en priorité ou alors rassembler les ressources dans le train…
Concernant le multijoueur, il est assez facile de rejoindre des parties en cours en ligne ou alors jouer en local selon votre préférence, le titre profitant du cross-play avec l’ordinateur, vous ne serez jamais en manque de joueurs.

Chaque partie est unique, le jeu vous emmène dans des mondes générés aléatoirement, les éléments pouvant les constituer diffèrent ainsi pas mal. Vous trouverez de classiques forêts, des paysages d’hiver glissants et pleins de neige à déblayer, ou encore un désert avec ses bandits qui volent les rails que vous posez et des chameaux qui viennent boire l’eau dans votre seau. Même chose, si vous devez traverser une grande plaine rocailleuse ou une forêt, il vous faudra alors vite tout déblayer avant de faire passer le train.
Le rythme de jeu semble lent aux premiers abords, mais le cumul de toutes ces contraintes va faire que la panique viendra vite s’instaurer et vous devrez agir au plus vite et anticiper au maximum pour voyager le plus loin possible.

D’autres détails viennent enrichir la jouabilité, des défis proposant par exemple de ne pas construire un seul rail pendant X secondes ou d’utiliser pile un certain nombre de rails, vous récompensant en retour, car chaque gare que vous réussirez à atteindre servira à la fois de point de contrôle, mais aussi et surtout de lieu d’amélioration du train.
Les différents défis et l’environnement cachent des boulons qui sont une monnaie permettant d’acheter de quoi pimper un peu votre train. Vous pourrez ainsi y ajouter des wagons de stockage pour entreposer vos ressources, une citerne à eau pour réguler la température, un wagon pour créer de la dynamite, un wagon frein qui s’actionne en dashant dessus…

Tout un tas de wagons spéciaux sont aussi au rendez-vous comme par exemple des wagons fantômes permettant de passer au travers pour mieux naviguer d’un côté à l’autre du train, des wagons lumières pour mieux voir dans la nuit ou encore de nouveaux wagons de fabrication pour créer vos rails plus vite.
Une certaine profondeur arrive à s’ajouter par-dessus la couche extrêmement simpliste et accessible de jouabilité, donnant ainsi un véritable sentiment de progression et de récompense instantanée.

Tout cela cumulé aux divers biomes et leurs défis, Unrailed! propose une assez grande diversité de situations pour vous maintenir sur le qui-vive en permanence.

Différents modes de jeu vous seront proposés afin de varier un minimum l’expérience, le classique mode infini vous amènera donc de biome en biome avec la possibilité de choisir entre 3 niveaux de difficulté et activer ou non des points de contrôle à chaque gare. Un mode rapide vous propose d’amener votre train le plus vite possible en gare, puis, enfin, le mode bac à sable vous permet de construire votre train comme vous le souhaitez avant de commencer.

C’est surtout ici que la partie multijoueur viendra briller, car non seulement tout est jouable en coopération jusqu’à 4 joueurs, mais il est aussi possible de jouer en équipes de 2 et de vous affronter, chaque équipe ayant son propre train à faire arriver en gare le premier, avec bien entendu, la possibilité de venir saboter la progression de vos adversaires. De quoi bien ruiner des amitiés et donc s’amuser à se faire une petite guéguerre à coups de dynamite sur le chemin.

Concernant les graphismes, le jeu est en voxels, ce sont de tout petits cubes collés ensemble qui donnent ainsi un aspect très minimaliste, l’information peut parfois manquer de lisibilité du fait que des éléments puissent se retrouver collés les uns aux autres, mais malgré tout, on arrive très bien à s’en sortir et repérer les éléments clés. Le tout s’accompagne d’une petite bande sonore simple, mais collant bien aux divers biomes visités.

Conclusion
Unrailed! est un excellent jeu en coopération offrant pas mal d’options et de rejouabilité, que ce soit en mode local avec vos amis ou alors en ligne avec des inconnus en communiquant via la roue des émoticônes. La coordination sera la clé pour votre succès, assigner des rôles à chacun et optimiser au mieux la production de chaque joueur sera déterminant. Bien évidemment, plus il y a de joueurs et plus le potentiel de chaos total sera élevé pour bien se marrer entre amis. Pour 19,99 €, Unrailed! peut donc constituer une alternative très solide pour les personnes en recherche d’expériences loufoques en coopération à la Overcooked. De plus, une démo est disponible sur l’eShop pour vous aider dans votre décision !
Points positifs
  • Très simple d’accès dès les premières minutes de jeu
  • Un concept assez innovant
  • La possibilité de jouer en multi en ligne et en cross-play
  • La patte graphique simpliste et colorée
  • Une certaine profondeur de jouabilité avec l’amélioration du train
  • La génération aléatoire venant ajouter à la rejouabilité
  • Le mode versus en équipe incroyablement amusante !
  • Un mode solo plutôt bien fait
Points négatifs
  • … Même si le jeu est clairement taillé pour jouer en multi
  • Quelques soucis de lisibilité parfois
  • Peut devenir répétitif
8.2
Génial
Graphismes - 7
Jouabilité - 8
Amusement en solo - 7
Amusement en multijoueurs - 10
Rejouabilité - 9
AntwnSan
Ecrit par
Rédacteur et testeur en manque de sommeil. Streameur a mes heures perdues Twitter/Twitch @AntwnSan

Poster un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Mot de passe perdu

Please enter your username or email address. You will receive a link to create a new password via email.

S'inscrire