Aerial_Knight’s Never Yield (Nintendo Switch) – Le test

Présenté au dernier Nintendo Direct Indie World en avril, Aerial_Knight’s ne nous avait pas laissé forcément une forte impression. Mais maintenant que le titre est sorti enfiler vos meilleures chaussures, c’est parti pour courir !

Une histoire de course

Aerial_Knight’s ne brille pas par son scénario, ici de petites cinématiques de quelques secondes, sans texte, avant chaque niveau vont vous présenter une histoire futuriste un peu bizarre. À base de héros qui sort d’un réservoir avec une jambe robot, de double méchant qui s’attaque et de flics qui vous poursuivent. Sans trop de raison apparente.

L’histoire se déroule sur 13 petits chapitres, il vous faudra entre 2 et 5 min par niveau, nous avons bouclé l’histoire en une trentaine de minutes. Il n’y a pas grand-chose en plus à faire. Sauf si vous débloquez des niveaux bonus qui sont très sympas.

Un gameplay en 4 touches

Votre personnage avance tout seul, comme dans un runner classique, vous avez ensuite 4 touches, les flèches ou ABXY. En haut on saute les objets avec une aura rouge, en bas on esquive les objets avec une aura violette, à gauche on esquive les objets à aura jaune et à droite on avance rapidement et éventuellement on sème ou on passe à travers des vitres bleues.

Selon le mode de difficulté choisie, vous allez avoir plus ou moins d’obstacles et plus ou moins de ralentis. À l’arrivée d’un obstacle, vous aurez un ralenti qui va vous permettre de plus facilement rentrer la bonne touche.

Car oui le jeu est très laxiste, parfois vous ferez l’input directement sur l’obstacle et ça va fonctionner, parfois vous allez le faire un peu en avance, retombez sur l’obstacle et vous le validez quand même. C’est donc un peu difficile de jauger à l’avance. Sachez quand même que la meilleure expérience est la difficulté la plus élevée qui retire le ralenti.

À la ramasse totale

Le jeu n’est globalement pas incroyable. Visuellement l’ambiance est attirante, mais les niveaux sont trop ressemblants les uns aux autres, les obstacles sont très peu diversifiés, nous avons moins d’une dizaine d’obstacles différents par couleurs, autant dire que c’est léger, mais le jeu est léger.

Comme dit précédemment nous avons 13 chapitres, seulement 13 chapitres, en dehors des niveaux bonus nous n’avons rien de plus. La re jouabilité consiste à refaire un niveau déjà fait en changeant la difficulté.

Les shadder des obstacles sont peu nombreux, mais globalement la réalisation visuelle est faible, ce n’est pas très joli, les obstacles et les lieux sont très ressemblant les uns des autres, des problèmes au niveau des collisions. La construction des niveaux est aussi fortement peu inspirée, en dehors de quelques niveaux qui changent (mention spéciale pour le 11).

La musique est un point fort, elle est vraiment cool et de qualité, cependant elle ne colle pas du tout à l’action la plupart du temps. C’est dommage, car encore une fois elle est vraiment sympa.

Conclusion
Proposé à 14.99€, Aerial_Knight’s Never Yield est beaucoup trop cher, l’expérience est plaisante, mais ne prend même pas 1h, si seulement le visuel et le son étaient au top on vous conseillerait de foncer, mais en l’occurrence ici on ne saurait vous conseiller d’attendre une forte promotion.
Points positifs
  • La musique
Points négatifs
  • La durée de vie
  • Le gameplay un peu approximatif
  • Le manque de diversité des environnements et des obstacles
3
Mauvais
Gameplay - 3
Durée de vie - 1
Bande-son - 7
Scénario - 1
Ecrit par
Fan de comics et de jeux vidéos, j'aime partager mon avis et débattre autours de mes deux passions.

1 commentaire

  1. Ouch ! Ca pique !

    Répondre

Poster un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Mot de passe perdu

Please enter your username or email address. You will receive a link to create a new password via email.

S'inscrire