Sumire (Nintendo Switch) – Le test

Annoncé en 2020 durant un live dédié aux jeux indépendants, Sumire fait son arrivée en toute discrétion sur l’eShop. Cette sortie est aussi discrète que l’annonce initiale, noyée en plein milieu d’une marée d’autres jeux. Pourtant le titre avait alors attiré notre regard et aussi nombreuses que soient les sorties Switch, nous n’avons pas raté l’aventure narrative proposée par le développeur Gametomo. Nous avons eu l’occasion de passer une journée avec la petite héroïne Sumire et sans plus attendre voici en quelques notes ce que nous avons pu vivre à ses côtés !

La belle et la graine

Dès l’écran titre, la douce mélodie du jeu nous invite à démarrer l’aventure. En lançant la partie, le titre nous accueille avec une succession d’illustrations d’un trait unique, pleines de couleur et d’une beauté exemplaire. On assiste ainsi à un  évènement entre une petite fille et ce qui semble être sa grand-mère. Puis les couleurs disparaissent et on assiste au réveil de la petite fille qui était en fait endormie dans son futon.

Il s’agit de notre héroïne Sumire. On apprend que sa grand-mère est récemment décédée et qu’elle l’a simplement retrouvée dans un rêve. Notre jeune héroïne est troublée, elle a l’impression que sa grand-mère était sur le point de lui transmettre un message. Cette pensée la hante et on la contrôle à travers la demeure dans laquelle elle vit uniquement avec sa mère. Sumire semble vivre dans un contexte particulier avec ses parents. Son père n’est plus dans la maison et un grand froid semble régner dans l’ambiance familiale.

On erre dans la maison en examinant certains meubles de la maison et en recueillant quelques anecdotes sur Sumire et sa famille. On éteint également un robinet de la cuisine laissé en marche par la mère de notre héroïne. On constate alors à travers Sumire que cet oubli découle directement de l’état psychologique de sa mère vis-à-vis de la situation actuelle et on ressent la difficulté à vivre  celle-ci pour la petite Sumire totalement perdue et priant de revoir sa grand-mère.

Sympathisant avec notre jeune héroïne, on entend alors un bruit de verre brisé et on cherche alors la source de ce fracas. On y voit alors une grosse graine dorée dans la chambre de Sumire. Celle-ci se remémore une histoire que lui racontait sa grand-mère et qui l’invitait à prendre soin des graines qui pourraient être la source de nos rêves. Sumire emporte la graine et la plante dans un pot de fleur sur la table basse de la pièce principale de la maison avant de simplement se rendormir à même la  table.

Une aventure émouvante en anglais !

On est réveillé à l’aube par une fleur qui a germé à partir de la graine dorée et semble pouvoir parler. Cette fleur devient alors l’entité qui va changer la vie de Sumire. Notre héroïne est de nature timide et renfermée. Toutefois, la fleur l’encourage à sortir afin de lui montrer le monde des humains. En fait, la fleur n’a qu’une journée à vivre et souhaiterait ainsi vivre avec sa nouvelle amie une journée parfaite et inoubliable. Elle promet même à Sumire  de lui permettre de revoir sa grand-mère.

C’est l’argument principal qui permet à Sumire de faire le premier pas dans cette aventure d’une journée avec cette mystérieuse entité florale. Une aventure aussi colorée que les visuels du jeu, pleine de poésie et émouvante. Selon vos actions durant cette journée et votre karma, cette journée pourrait être merveilleusement belle tout comme elle pourrait être dramatique. Une aventure à fins multiples d’une belle poignée d’heures à recommencer pour voir toutes les fins. Les perfectionnistes recommenceront également pour obtenir toutes les médailles du jeu qui sont un peu comme des trophées ou des succès.

Certains pourraient ne pas vibrer sur cette histoire et cette expérience linéaire. On ne cachera pas que certains propos et moments de l’histoire peuvent paraître trop naïfs et que certains dialogues traînent en longueur. Ainsi, certains pourraient trouver l’expérience à plus d’une dizaine d’euros légèrement trop chère pour eux. Toutefois, le soft prend le parti de nous glisser dans la peau d’une héroïne très jeune avec une vision du monde assez innocente.

A l’échelle de Sumire, certains thèmes abordés sont à nos yeux plutôt matures et même la manière dont ils sont traités ne font que rendre la petite Sumire plus attachante. En fait, s’il y avait des défauts dans cette narration pour nous, ce serait plutôt dans la localisation uniquement en anglais du jeu. On n’en voudra pas à Gametomo qui a certainement fait le maximum à leur échelle en proposant du japonais et de l’anglais. On est simplement frustré pour le public français qui sera tenté de faire l’impasse sur cette aventure à cause de ça, bien que l’anglais du jeu ne soit pas très exigeant.

Préparez-vous pour cette journée unique et inoubliable

Ceux qui franchiront la barrière de la langue parviendront à vivre ce récit émouvant d’une qualité exceptionnelle de la scène indépendante. Cependant, on peut commencer à entendre certaines craintes vis-à-vis du gameplay du jeu. On ne va pas vous mentir, si vous n’aimez pas le genre du Visual Novel ou du Point-and-click, il est possible que Sumire puisse vous endormir en termes de gameplay. Le jeu étant centré sur son aspect narratif, il y a juste énormément de texte à faire passer.

Cependant, Gametomo propose tout de même quelques rares phases d’interactions ou expériences de gameplay uniques et amusantes sous forme de mini-jeux. Nous avons des propositions d’ interactions simples comme esquiver des corbeaux lorsqu’ils s’approchent de nous en appuyant sur une touche, mais aussi une épreuve de puzzle de mots où il faut replacer les mots d’une phrase au bon endroit ou encore un mini-jeu de combat de cartes sympathique parmi bien d’autres expériences ludiques.

Chaque expérience est rarement répliquée durant l’aventure ce qui tend à rendre ces moments uniques et à ne pas nous faire ressentir une quelconque répétitivité. Certaines expériences comme le jeu de carte sont tellement stimulantes qu’on regrette même de pas avoir un mode annexe pour y jouer jusqu’à plus soif. Pourtant, ces expériences restent peu nombreuses et ceux qui ne seraient pas touchés par le récit pourraient rapidement tourner de l’œil et s’ennuyer.

Il nous reste plus qu’à aborder l’enrobage de Sumire. On parlait de la réalisation du jeu en 2D d’une patte unique en son genre. Oda Haruka nous propose un rendu unique et plein de couleur, couplé à de somptueuses illustrations pour les moments clés. En fait, on a la sensation d’évoluer directement dans les dessins de l’artiste. Le tout avec quelques effets visuels de toute beauté afin de donner de la vie à ces dessins comme des feuilles virevoltant dans le vent en forêt ou des insectes volants.

Si l’on devait se plaindre d’un élément, il s’agirait peut être de l’animation un peu “désarticulée” des personnages. Rien de grave mais on imagine que cette vision étrange  pourra déranger certains d’entre vous. Terminons sur la bande sonore paisible accompagnant magnifiquement bien le jeu. Remercions les membres du groupe TOW pour cette OST exemplaire avec même des notes moins paisibles et effrayantes lors de certains passages surprenants du récit. Il manque peut être un doublage (ou au moins des onomatopées) pour encore plus de vie comme dans d’autres productions.

Conclusion
C’est une excellente surprise que nous propose Gametomo en cette fin de premier semestre 2021. L’expérience ne sera pas nécessairement au goût de tous, notamment avec sa narration parfois trop bon enfant ou son gameplay assez pauvre. Toutefois, si vous recherchez une aventure narrative de qualité sur Switch cette année, vous l’avez trouvée ! Nous ne pouvons que vous inviter à vivre cette aventure émouvante d’une journée aux côtés de Sumire et de sa fleur. En approchant de la fin, sous le ciel orangé du crépuscule puis violacé du début de soirée, de quelle magnifique couleur sera composée la fin de votre périple. Quels choix avez-vous faits et qu’avez-vous accompli pour en arriver là ? Ce qui est sûr c’est que Sumire saura trouver les mots pour vous convaincre qu’une nouvelle aube de votre vie pourra débuter lorsque vous aurez réussi à passer la plus merveilleuse des journées.
Points positifs
  • Une réalisation aux traits uniques, pleine de couleur et de vie
  • Les illustrations de toute beauté
  • Très belle bande sonore allant de pair avec la superbe réalisation
  • Sumire devient très attachante
  • Un récit plein de poésie, une incroyable morale et un récit très émouvant
  • Des fins multiples dépendant de votre karma
  • Une durée de vie convenable
  • Quelques phases de gameplay sympathique
  • Magnifique jeu à vivre en portable et en TV
Points négatifs
  • Les animations étranges et légèrement désarticulées des personnages
  • Ça manque d’un peu de vie sonore (bruitage ou doublage)
  • Un récit parfois trop “bon enfant”
  • Quelques longueurs et quelques épreuves annexes pas si pertinentes
  • Linéaire et court pour les rushers
  • On aurait aimé débloquer certains mini-jeux à rejouer en annexe
  • Gameplay qui peut paraître pauvre
  • Uniquement en anglais ou en japonais, dommage !
8
Génial
Réalisation - 9
Bande-son - 9
Expérience gameplay - 6
Émotion - 9
Durée de vie et Prix - 7
Kurosekai
Ecrit par
Rédacteur sympathique fans de JRPG et de jeu très japonais. Par ailleurs, possède de bonne notion de la langue japonaise. Twitter: 00memory

Poster un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Mot de passe perdu

Please enter your username or email address. You will receive a link to create a new password via email.

S'inscrire