Hyrule Warriors : L’ère du Fléau Expansion Pack 1 (Nintendo Switch) – Le test

C’est en fin 2020 que Tecmo Koei collabora de nouveau avec Nintendo afin de proposer un second jeu Hyrule Warriors dédié cette fois-ci aux évènements se déroulant cent ans avant ceux de The Legend of Zelda: Breath of the Wild. Un prequel dans un esprit beaucoup moins paisible que n’a pu l’être Breath of the Wild, tout en invitant à une exploration des décors plus poussée que dans n’importe quel autre jeu Warriors. Retour sur cette collaboration réussie entre Zelda et l’équipe des Warriors via l’arrivée du premier pack d’extension que nous avons pu parcourir.

Pru’ha et Faras nous invite à relever les défis du laboratoire antique….

C’est là certainement l’apport le plus intéressant de cette première extension. Le laboratoire antique royal dans lequel travaillent Pru’ha et Faras nous ouvre ses portes pour nous proposer plus d’une trentaine de nouveaux défis avec de nouvelles récompenses à la clé. Ces récompenses sont notamment toujours plus d’éléments de renforcement pour vos personnages ainsi que l’augmentation de l’efficacité des capacités de la tablette Sheikah ou une nouvelle arme pour Link et une autre pour Zelda.

Des fois qu’il ne serait pas assez armé, Link voit ainsi son arsenal croître encore d’une arme supplémentaire avec la possibilité de débloquer de nouveaux combos et techniques liés à cette arme. Il en va de même pour Zelda qui n’avait pas un arsenal aussi dense que Link. Ainsi, autant l’apport est bénéfique et offre une touche de fraîcheur pour Zelda, autant, on aurait préféré pouvoir transférer l’équipement du Héros à d’autres personnages plutôt que de le voir avec un arsenal encore enrichi.

Notons d’ailleurs que cela ne suffisait pas pour Link puisque l’achat de l’extension donne également accès à de nouvelles pièces d’équipement uniquement pour le héros. Cela n’empêche pas cet ajout d’être sympathique et les missions du laboratoire pourront vous ramener sur Hyrule Warriors pour quelques dizaines d’heures supplémentaires. Directement liées aux missions du laboratoire, de nouvelles missions “EX” s’ajouteront également sur la carte d’Hyrule en plus de quelques missions bonus de très haut niveau de temps à autre.

Pour ceux qui seraient tenté de rejouer toutes les missions du jeu et de rentabiliser encore plus la durée de vie de base du jeu mais également de cette extension, cette première moitié du Pass introduit également le niveau de difficulté “Apocalypse”. Rien de très exhaustif à ajouter dessus, les ennemis sont plus robustes et plus puissants que ce qu’on peut avoir en Héroïque. Un challenge que les plus gros fans d’entre vous relèveront avec un grand plaisir.

 

Sans pour autant prendre part aux festivités

Au-delà des nouvelles améliorations et des nouvelles armes, une des récompenses majeures de cette première extension est l’ajout d’un grand Gardien antique jouable. Un nouveau personnage jouable gigantesque et atypique. On ne dit pas qu’il n’y avait pas de gros personnage jouable de base mais ils sont plutôt rares et un de plus est toujours appréciable. D’autant plus que ce genre de personnage donne toujours un certain sentiment de puissance juste à le contrôler. La frustration reste tout de même de mise vu que le Gardien reste un personnage bien anecdotique dans nos mémoires et qu’on aurait été tellement plus heureux de jouer Pru-ha ou Faras, voire les deux ! D’autant plus que les missions du laboratoire tournent autour de ces deux personnages !

Dans tous les cas, le nouveau personnage s’accompagne également des améliorations de combos et d’équipement. Cela signifie ainsi une durée de vie qui s’allonge. Si l’on passe sur tous ces ajouts, on ne pourra pas dire grand-chose de plus sur le titre. Techniquement on était en droit de demander quelques ajustements ne serait-ce que pour rendre l’expérience plus fluide mais il n’en est rien. On a toujours le même jeu avec une direction artistique rappelant beaucoup Breath of the Wild et qui invite vraiment à jouer mais également les mêmes troubles de framerate, surtout lors des phases très dynamiques.

Pour ne rien changer, la résolution en portable est toujours bien faible et le titre peut devenir assez moche et flou. Pour ceux qui ne jurent que par le portable, ce sacrifice permet aux framerate d’être similaire au mode TV mais on gagne quand même à y voir plus clair en TV. Pas de nouvelle musique pour cette première partie du pass, il faudra se contenter des musiques du jeu de base qui sont déjà magnifiques.

 

Conclusion

La première vague de ce pass pour Hyrule Warriors : L’ère du Fléau nous rappelle un peu ce qui a été fait pour Pokémon. Les développeurs nous envoient un seul nouveau personnage jouable (que beaucoup trouveront anecdotique), de nouvelles armes ainsi que de nombreuses nouvelles missions et défis à relever pour patienter jusqu’au second morceau de l’extension promettant des choses plus intéressantes. On reste dans la frustration d’avoir des défis de laboratoire qui font intervenir Pru’ha et Faras sans qu’on ne puisse pourtant les prendre en main. La suite peut être en novembre ?

Ecrit par
Rédacteur sympathique fans de JRPG et de jeu très japonais. Par ailleurs, possède de bonne notion de la langue japonaise. Twitter: 00memory

Poster un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Mot de passe perdu

Please enter your username or email address. You will receive a link to create a new password via email.

S'inscrire