Afterpulse (Nintendo Switch) – Le test

Sorti en novembre 2017 sur iOS et Android, Afterpulse débarque sur Nintendo Switch quatre ans après, en 2021. Le portage de ce TPS, qui nous fait penser à un Call of Duty, est assuré par Digital Legends et BlitWorks. Avec Afterpulse, la Switch a-t-elle enfin un Call of Duty-like digne de ce nom ? C’est ce que nous allons voir…

C’est pas ma guerre

Afterpulse est un jeu de tir multijoueur qui se joue en ligne. Pas de scénario, juste différents modes de jeux où le but sera d’éliminer vos adversaires. Le jeu nous propose deux modes : le mode entraînement et le mode « Combat multijoueur ».

Le premier mode vous permettra de prendre en main le jeu face à l’IA et de jouer dans l’une des huit maps disponible dans le jeu. Le mode « Combat Multijoueur » quant à lui est le mode principal du jeu, puisque c’est ici que vous pourrez affronter d’autres joueurs du monde entier dans des matchs en 4v4. Ici, ce sont cinq modes de jeux qui vous sont proposés, dont quelques-uns seront à débloquer en gagnant des niveaux.

Sur le papier, c’est plutôt intéressant… Malheureusement, une fois la manette en main c’est une autre histoire. En effet, les modes de jeux se ressemblent, on a du mal à faire la différence entre eux. Rajoutons également que les temps de chargement s’avèrent longs. Le matchmaking quant à lui est assez rapide, ce qui est plutôt positif.

S’il n’y avait que ça encore, à la limite ça pourrait passer, mais ce n’est pas tout. Rappelons qu’Afterpulse est un TPS. Un TPS se veut dynamique et fluide, ici, il n’y a rien de cela, le jeu est lent, mou, et rigide à souhait. Les parties ne durent que quatre minutes maximum et c’est bien suffisant. Le jeu propose tout de même le cross-play avec les joueurs mobiles.

A la fin de chaque partie vous pouvez gagner des crédits ou des lingots d’or vous permettant d’améliorer vos armes et équipements entre autre.

Le jeu propose une boutique in-game vous permettant d’obtenir divers produits, armes, accessoires, etc… Cependant, vous n’aurez pas à dépenser un centimes car vous obtiendrez la monnaie nécessaire en jouant.

Voyage au bout de l’enfer

Sur mobile le jeu avait un avantage, celui d’être beau graphiquement. Pour le portage sur Nintendo Switch, le minimum syndical a été fait. C’est-à-dire que l’on se retrouve avec les graphismes des versions mobiles. En soit le jeu fait pâle figure par rapport à ce que la Switch a dans le ventre.

Côté gameplay, c’est un peu mieux. Certes le jeu est lourd et pas dynamique, néanmoins, il se prend très facilement en main ce qui fait que l’on rentre très vite dans l’action.

Ce qui fait mal, c’est que sur mobile Afterpulse est free to play avec des achats intégrés. Sur Nintendo Switch, il est affiché au prix de 19,99€. Si le jeu est vendu aussi chez c’est parce qu’il comprend le Fast Pass. Il s’agit du pass permettant d’avoir tout l’équipement pro dès le début du jeu. A titre de comparaison, l’ensemble des éléments contenus dans ce pass coûte environ une centaine d’euros sur mobile. Toujours est-il que 19,99€ restent chers, vu la qualité du titre.

Conclusion
Afterpulse était prometteur, malheureusement, le portage paresseux du titre en fait un Call of Duty du pauvre. Cela s’explique aussi par le fait que le jeu est cross-play avec les versions mobiles. Ce point est un avantage car cela permet de trouver rapidement du monde pour jouer. Malheureusement, le jeu souffre de sa technique et on se retrouve à vite s’ennuyer. Afterpulse aurait dû sortir en free to play et proposer aux joueurs qui le souhaitaient le Fast Pass, mais il en a été décidé autrement et au final le rapport qualité-prix du titre n’est pas au rendez-vous.
Points positifs
  • Le jeu est cross-play avec les versions mobiles
  • Le Fast Pass
  • Le matchmaking rapide
  • Le nombre de modes et de map
  • Prise en main simple et efficace
Points négatifs
  • Lent
  • Pas dynamique
  • Rapport qualité-prix
  • Pas très beau
4.3
Décevant
Graphismes - 4
Rapport qualité/prix - 2
Gameplay - 7
Intérêt - 4
Ecrit par
Rédacteur-Testeur. Je suis amateur de Baseball, sport que je pratique également, et un fan de Nintendo. Mon Twitter: @Tyrannus_NT

Poster un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Mot de passe perdu

Please enter your username or email address. You will receive a link to create a new password via email.

S'inscrire