Steam Tactics (Nintendo Switch) – Le test

Les productions indépendantes sont nombreuses sur Nintendo Switch et chaque jour le eShop est inondé de nouvelles productions : des titres de tout genre, de la plate-forme hardcore à la simple aventure textuelle. Cette fois-ci, le titre dont nous parlerons nous vient de Russie et est un genre de Tactical-RPG avec des vaisseaux et des animaux. Faisons place à Steam Tactics.

Un genre de Starfox tactique ?

C’est ce nous aurions aimé vous dire. En vérité, les seuls éléments qui nous font penser à cela sont le fait que nous incarnons un groupe de mercenaires de l’air (à défaut d’être dans l’espace), le fait que ces membres soient des animaux humanoïdes et le fait que le système de combat se présente au tour par tour sur un quadrillage. Nous incarnons un genre de chien, presque à l’allure de renard quelque part, du nom de Benedictus Maximus.

Apparemment, le Roi de leur royaume est malade et la Reine confie la protection de leur fille à ce groupe de mercenaires, notamment à cause de quelques troubles politiques qui pourraient porter atteinte à sa vie, et cela malgré les réticences de la jeune princesse. Notre jeune Benedictus semble d’ailleurs avoir un passé complexe, lié notamment à un père disparu (tiens tiens…)

Nous enchaînons ainsi les missions avec de courtes phases de dialogue entre les personnages servant de prétexte à une histoire transparente. Un récit aux drames sans intérêt et des personnages que nous finissons par oublier. Il ne reste à cette présentation que les quelques illustrations de personnages jolies à voir mais sans grande variation, ce qui donne encore plus de monotonie à ce petit monde et aux propos du jeu.

Difficile de s’intéresser aux conflits de ce petit monde quand nous voyons toujours les mêmes images pour exprimer toutes les situations. Une aventure courte de quelques heures si votre but est uniquement de faire les missions principales sans chercher à relever les challenges annexes offerts par le jeu. Par ailleurs, soulignons la traduction uniquement anglaise du jeu, ce qui ne motivera que difficilement le passage en caisse des amateurs du genre.

Un aspect tactique partie à la vapeur

Attardons-nous sur les missions. Nous sommes sur un champ de bataille quadrillé avec des vaisseaux alliés et ennemis. Le but est de se débarrasser de tous les ennemis en évitant que les nôtres finissent tous en fumée. Les combats sont rythmés entre les classiques tours alliés et ennemis. Nous déplaçons nos vaisseaux sur ce champ de bataille et nous bombardons les ennemis selon la portée des attaques de nos vaisseaux, qui dépend de leur arsenal.

Cet arsenal peut être modifié et upgradé. Chaque arme possède un angle de tir, une portée, un type d’attaque et un poids différent. Vous pouvez équiper jusqu’à 3 armes sur vos vaisseaux mais le poids de votre arsenal peut avoir une incidence sur leur déplacement. Un vaisseau lourd ne se déplacera pas du même nombre de cases qu’un autre plus léger. Cela peut faire la différence sur un champ de bataille.

Comme l’arsenal, les vaisseaux peuvent être upgradés avec des matériaux. Ils sont également plus résistants et plus sensibles à certains types d’armes. Chaque pilote monte en expérience et nous montons également nous-même ses stats en lien avec la maîtrise d’un type d’arme. Sur le papier, Steam Tactics se présente comme un Tactical indépendant plutôt efficace, intéressant et sympathique.

Sur le papier uniquement, puisque les champs de bataille sont en fait minuscules, vides d’interactions et les missions n’ont qu’un seul et même objectif. Passé l’introduction de ces mécanismes et des possibilités d’upgrade de l’arsenal et des personnages, l’expérience tourne juste en rond et manque de variété, même pas de mission d’escorte ou de défense d’un objectif parmi bien d’autres possibilités d’un Tactical. La seule variante est de refaire les mêmes missions à un autre niveau de difficulté.

Peu importe la difficulté, nous devons juste détruire le camp ennemi avec nos vaisseaux. La stratégie se limite simplement à tenir compte de notre capacité de mouvement et des faiblesses des vaisseaux ennemis. Une expérience aussi limitée que sa réalisation 3D minimaliste et vide, sans oublier sa bande sonore composée de 5 musiques tout au plus, et qui sont très vite oubliables. Il est probable que nous exagérons mais il est certain que l’OST n’est ni très fourni, ni marquant. Ajoutons à ce bémol, les quelques bugs du jeu où notre sauvegarde était zappée et où nous avions accès à des éléments étranges. Heureusement, il s’agit juste de redémarrer le jeu pour que notre sauvegarde puisse être identifiée.

Conclusion
Steam Tactic est le genre d’expérience qui captivera votre attention au début. Cet instant de découverte où nous nous laissons absorber par le nouvel achat effectué et que nous apprécions sur l’instant. Quelques minutes plus tard, lorsque nous en serons au 10ème tour de manège tactique, notre tête commencera à tourner. Puis enfin, ceux qui ne sont toujours pas tombés d’ennui de leur vaisseau, continueront à tourner dans cette expérience jusqu’à finalement en voir la fin sans avoir retenu grand-chose de celle-ci. Pour le prix de l’expérience proposé, il y a certainement mieux à trouver sur le eShop dans le genre du Tactical-RPG.
Points positifs
  • Les quelques illustrations des protagonistes
  • Une réalisation identique en TV et portable
  • Les possibilités d’upgrade de l’équipement et des personnages
  • La personnalisation de l’arsenal du vaisseau
  • La base tactical sympathique
  • Un tactical sans prise de tête
  • Plusieurs niveaux de difficulté pour les challengers
Points négatifs
  • Réalisation très minimaliste
  • Manque de variété visuelle et champ de bataille vide
  • Toujours les mêmes objectifs
  • Plutôt court et linéaire
  • Un scénario et des personnages transparents
  • Une bande sonore oubliable
  • Des bugs pas corrigés
  • Uniquement en anglais
3
Mauvais
Graphismes - 3
Gameplay - 5
Bande-son - 1
Durée de vie - 4
Scénario - 2
Ecrit par
Rédacteur sympathique fans de JRPG et de jeu très japonais. Par ailleurs, possède de bonne notion de la langue japonaise. Twitter: 00memory

Poster un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Mot de passe perdu

Please enter your username or email address. You will receive a link to create a new password via email.

S'inscrire