Inspector Waffles (Nintendo Switch) – Le test

Cat Town. Voilà bien l’appellation d’une ville susceptible de faire rêver plus d’un amoureux de la gente féline. Et pourtant, tandis que de multiples moustaches s’ébrouent en son sein, un meurtre des plus bizarroïdes vient d’être commis. Afin d’élucider tout le mystère se tramant autour de ce dernier, un chat aux allures de Sherlock Holmes un peu « délabré » suite à une enquête précédente qui a quelque peu mal tourné, est appelé : Inspecteur Waffles c’est à vous !

Développé par Golozo Games, Inspector Waffles se met en place autour d’une enquête criminelle sinueuse. Fluffy, un chat du coin, a été retrouvé sans vie. Patron de la Box Furniture, ce chat capricieux pourrait bien avoir quelques ennemis susceptibles de lui chercher des puces… mais ne tombez pas dans la facilité Inspecteur, et menez l’enquête avec logique et intelligence. Enfin, menez-la comme vous pouvez quoi…

Au rapport Inspecteur !

L’aventure s’articule tel un point and click traditionnel, le goût de l’interrogatoire en sus. Jouable aussi bien en tactile à même l’écran qu’avec les boutons classiques, le joueur est invité à fouiner chaque scène du jeu afin d’en décortiquer toutes les informations et récolter tous les indices, parfois totalement farfelus, l’art même de ce type de jeu. Les plus jeunes ou ceux qui souhaitent simplement avancer plus rapidement dans l’histoire peuvent rajouter des indices supplémentaires, facilitant l’avancée dans le jeu.

Tandis que les recherches s’effectuent à la pointe du curseur, ce dernier pourra déambuler au gré des tableaux, passant de quelques objets insolites à d’autres plus classiques, mais aussi et surtout s’attarder sur les multiples personnages du jeu. En effet, il ne vous suffira pas de récolter quelques objets afin de les combiner et les utiliser (en essayant parfois un peu tout et n’importe quoi, admettons-le !), les interrogatoires et autres discussions ô combien prolixes occupent une place prépondérante dans l’aventure. Le jeu est fort heureusement totalement traduit en français et fourmille de petites blagounettes particulièrement félines, même si certaines manquent de répondant après la traduction.

Ces interrogatoires répondent à un cadre bien précis répertorié sous forme d’un petit calepin dans lequel il vous est possible de retrouver les indices que vous avez réussi à récolter jusque-là. Ainsi, il ne vous reste plus qu’à sélectionner la rubrique de votre choix : indices, questions… vous pourrez demander à votre tendre maman de vous aider via un appel téléphonique (qui fait office de boîte à indices, une belle idée pleine d’humour), afin de dévoiler la discussion auprès de votre interlocuteur. Les objets disponibles dans votre inventaire seront tout aussi précieux et pourront à leur tour être, de fait, proposer à l’étude, ou simplement servir de preuve pour appuyer vos propos.

Le cheminement de l’enquête est donc plutôt réussi même si, point and click oblige, certains chemins abracadabrants prêtent à sourire. Le jeu ne manque pas d’humour et permet d’alléger quelque peu l’aspect très prolixe du jeu, pouvant aller jusqu’à nous laisser quelque peu somnolant.

Raconte-moi ta vie…

L’inspecteur et sa clique n’ont assurément pas leur langue dans leur poche. Les dialogues sont nombreux, souvent un peu trop longs… l’humour est un atout certain et allège l’épaisseur de la lecture. Néanmoins, sachez que vous passerez un temps considérable à engloutir des lignes et des lignes de textes.

Ces discussions permettent néanmoins de mettre en lumière les caractères et petites facéties de chacun des personnages. La majorité deviennent alors attachants, et nous avons véritablement envie d’aider notre inspecteur de la gaufre à se dépatouiller de tous ses déboires, dans une ville où les animaux évoluent comme des humains, mettant avec subtilité l’anthropomorphisme au cœur de cette aventure.

Des graphismes assumés

Cela ne vous a probablement pas échappé. Le style graphique du titre est particulièrement rétro, avec des pixels grossiers. L’arrivée sur le soft peut surprendre, peut-être même rebuter pour celles et ceux qui n’ont guère l’habitude de jouer sur du rétro… néanmoins, passée cette petite phase de découverte, l’ensemble des graphismes ne manque au final pas de charme. D’une parfaite cohérence, leur grossièreté va même jusqu’à rajouter une nouvelle note d’humour dans un univers décalé, se baladant entre le crime et la légèreté d’une partie de balle terriblement attirante pour un chat, le tout saupoudré d’humour plus ou moins sombre.

Les musiques se déploient sous la même directive, avec des sons propres, laissant le joueur dans une lecture attentive et une réflexion sans perturbation. En revanche, nous aurions apprécié davantage de bruitages afin de nous plonger toujours plus dans Cat Town.

Inspector Waffles est disponible sur l’eShop de la Nintendo Switch au prix de 13 euros environ.

Le saviez vous ?

Connaissez-vous le chat policier Pirate ? Enfin policier… Pirate a élu domicile dans un commissariat de Seine et Marne. Errant et mal en point, ce dernier a été soigné et coule désormais des jours heureux auprès des fonctionnaires. Pirate est si apprécié qu’il a sa propre page Instagram (lechatpolicier) avec plus de… 13 000 abonnés !

Conclusion
Jeu parfaitement décalé, jusqu’à son titre même, Inspector Waffles séduira les amateurs de point and click et amoureux des chats. Surfant avec élégance sur l’investigation, tout en incorporant de multiples touches d’humour, l’aventure se veut agréable et pleine de sourires. Le style graphique assumé renforce l’identité propre du titre. Pourvu de dialogues assez chargés, si les discours prolixes ne vous effraient guère, alors l’inspecteur Waffles n’attend plus que vous pour se retrousser les manches ! Son prix cohérent laisse la porte ouverte à tous les curieux souhaitant faire un détour par Cat Town !
Points positifs
  • Humour omniprésent.
  • L’investigation et la résolution progressive de l’enquête sont réussies.
  • Un style graphique assumé.
  • Bonne jouabilité générale.
  • Bonne cohérence entre le fond et la forme du titre.
  • Prix correct.
Points négatifs
  • Des dialogues copieux.
  • Nous aurions apprécié des bruitages pour rythmer davantage l’aventure.
  • Des graphismes qui ne plairont pas à tout le monde…
7.3
Bon
Graphismes - 7
Musiques - 6.5
Jouabilité - 7.5
Humour - 8
Ecrit par
Deux passions dans la vie : le monde animal et le monde du gaming ! Adepte des belles plumes, je "switch" entre les poils et les manettes =) .

1 commentaire

  1. super test…..fait sur pc, un tres bon petit point n click …pas tres long , ni trop dur !

    Répondre

Poster un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Mot de passe perdu

Please enter your username or email address. You will receive a link to create a new password via email.

S'inscrire