Citizens of Earth (3DS) – Le test

Citizens Of Earth est un petit RPG disponible sur l’eShop de la 3DS (et d’autres consoles comme la Wii U) depuis quelques temps mais n’a pas énormément fait parler de lui, pourtant édité et poussé par Atlus. Ce RPG au tour par tour minimaliste tente surtout de se démarquer par son univers loufoque et un humour assez prononcé.

On commence le jeu en découvrant un graphisme 2D vue du dessus, comme la plupart des RPG old school. On y incarne le vice-président de la Terre (oui carrément) qui après l’intoduction, va être rejoint chez lui par plusieurs membres de sa famille. Ce sont ces derniers qui vont devoir éxécuter la sale besogne à sa place et intégrer son équipe de combattants. Vous pourrez également recruter une floppée d’autres personnages en tout genre tout au long de l’aventure. Il faudra alors discuter avec les différents PNJ qui, après avoir répondu à leur requête, vous rejoindront peut-être dans l’aventure.

Lors de votre exploration, les ennemis étant visibles, il n’y a pas de combat aléatoire. Les combats se déroulent au tour par tour traditionnel. Vos personnages disposent d’attaques infligeant des dégats tout en accumulant de l’énergie, peuvent utiliser des objets ou passer en mode défense. Gràce à l’énergie accumulée, ils pourront surtout effectuer de grosses attaques (ou utiliser des “magies”), chaque personnage disposant de sa spécialité. Ainsi, le vice président raffolant des patisseries, le boulanger recruté deviendra un soigneur dans votre équipe. Malgré une approche quelque peu originale, il n’y a pas une énorme profondeur de gameplay et les combats sont relativement mous. Comme dans tout RPG, il faudra faire progresser ses personnages et bien apprendre à les connaître pour s’en sortir car tout n’est pas servi sur un plateau d’argent et le jeu est assez long avec de nombreux chapitres. Le tout pour un jeu vendu à 15 euros.

L’humour est omniprésent avec aux commandes un vice président qui ne se remet jamais en question et avec des opposants aux motivations pas toujours très sensées. Les personnages secondaires ne manqueront pas de nous présenter des situations souvent tordues. Citizens Of Earth est un jeu qui ne se prend pas au sérieux, et pour un jeu à petit budget c’est une bonne façon de cacher le manque de vraie grande ambition (sûrement par manque de budget). Outre la quête principale, des quêtes secondaires (en plus des missions pour recruter vos personnages), seront consignées dans un journal assez pratique que l’on pourra afficher sur l’écran tactile. Ce dernier affiche d’ailleurs le reste des menus, bien que remplis d’informations (états, faiblesses, statistiques) ne sont pas toujours lisibles et ne présentent pas toujours les choses les plus importantes de façon évidente. On s’y retrouve tout de même assez vite mais cela aurait pu être mieux pensé.

Les musiques sont assez génériques et on ne retiendra grand chose du jeu sur ce point. Il y a quelques voix pour dynamiser un peu les combats, c’est à peu près tout.

La progression du jeu est assez simple, on avance de zone en zone et on change de lieu une fois le boss vaincu. En cas de game over, on reprend généralement avant le début du combat. Il est même possible de recommencer un combat à l’envie quand on sent ce dernier mal engagé. On pourrait penser que ces options rendent le jeu trop facile mais il n’en ai rien, car comme dans tout RPG, des ennemis vicieux ou en grand nombre vous feront mordre la poussière si votre équipe n’est pas suffisamment entrainée. Cela n’en fait pas pour autant un jeu difficile.

On pourra regretter un mini chargement à chaque fois que l’on change de zone ou que l’on entre dans une maison. Même s’il est très court et qu’il fait l’objet d’une sauvegarde automatique, on s’interroge sur sa présence dans un jeu aussi modeste. Sans doute à cause d’un manque d’optimisation.

Graphiquement le jeu acquiesse un coup face aux versions consoles de salon. La jolie 2D bien fine et claire passe beaucoup moins bien sur l’écran basse résolution de la 3DS. Le résultat est bien plus flou ce qui est dommage car l’effet est de base assez fin et coloré. De plus la 3D stéréoscopique est absente, chose qui était rare à la sortie du jeu, mais devenue malheureusement monnaie courante aujourd’hui. Citizens Of Earth étant déjà un jeu à petit budget, cette version 3DS ne lui rend pas hommage. On ne peut que vous conseiller de vous le procurer sur une autre machine si vous voulez profiter d’une meilleure réalisation. Si vous n’avez que la 3DS, le jeu reste tout de même sympathique.

Conclusion
S'il n'est pas très original dans ses systèmes de jeu, Citizens Of Earth reste un petit RPG old school sympathique qui sort un peu du lot grâce à son humour. Cette version portable entâche un peu la jolie 2D du titre, qui ressort assez floue sur l'écran de la 3DS, sans 3D qui plus est. En dehors de ça, le jeu se prête tout de même à la portable de Nintendo et ceux recherchant une aventure avec du tour par tour qui les fera sourire seront servis. Bien que le jeu n'offre pas de vrais grands moments comme un RPG de gros calibre, Citizens Of Earth n'est pas inintéressant malgré ses défauts. On vous conseille cependant le titre dans une version salon afin de profiter de sa jolie 2D.
Points positifs
  • 2D sympathique sur le jeu de base
  • Humour présent
  • Un petit RPG 2D classique
Points négatifs
  • La 2D rendue floue par l'écran de la 3DS
  • Les musiques
  • Les mini chargements
  • Agencement des menus pas toujours bien travaillé
6.6
Correct
Graphismes - 7
Bande-son - 5
Jouabilité - 6
Durée de vie - 8.5

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Mot de passe perdu

Please enter your username or email address. You will receive a link to create a new password via email.

S'inscrire