Story of Seasons – Le test

Un peu plus tôt dans l’année, un certain Harvest Moon: La Vallée Perdue était sorti chez nous sur 3DS, un épisode façon Minecraft assez décevant dans le fond et qui n’avait pas été développé par le studio d’origine. Le titre dont nous allons parler ne portera pas le nom « Harvest Moon » connu en Occident mais celui de Story of Seasons , et ce pour des raisons de droits. Si nos premières impressions étaient plutôt bonnes, la suite de l’aventure nous aura-t-elle convaincu ? Chaussez vos bottes de fermier et rendez-vous dans un petit village à la campagne…

Avant-propos
Story of Seasons était à la base prévu pour début janvier prochain, il a été finalement avancé au 31 décembre pour le plaisir des fans. C’est assez compliqué à suivre mais il faut savoir qu’auparavant Marvelous développait les jeux de la licence, Natsume s’occupait de la localisation aux USA et Rising Star Games faisait de même pour l’Europe. Entre temps, Marvelous a racheté XSeed et la compagnie a décidé de localiser ses jeux via cette filiale. Mais Natsume détient les droits d’exploitation de la licence “Harvest Moon”, il n’était plus possible de garder le même titre. Un nouveau départ pour la série après tout ce tumulte entre les différentes parties mais Story of Seasons était resté jusque-là silencieux et incertain pour une sortie en Europe, il s’apprête finalement à sortir chez nous et on le rappel encore une fois : il est traduit en français et sortira aussi bien en magasin que sur l’eShop.

Les charmes de la vie en milieu rural

Après une superbe et envoutante cinématique d’intro, il est temps d’embrasser la vie de fermier pour de bon avec ce nouvel opus destiné à la 3DS. Pas de panique pour les débutants, la difficulté peut être réglée, le mode jeune pousse vous permettra de bien commencer et d’apprendre les bases. Avant toute chose, il faut passer par la création de son avatar, garçon ou fille avec la possibilité de le personnaliser de la tête au pied. C’est une des nouveautés du titre, la penderie permet de changer les caractéristiques physiques, les vêtements et stocker des objets. Il vous faudra donner un petit nom à votre personnage et définir sa date d’anniversaire en fonction des saisons. Le village du Chêne cherche à se développer encore plus et par ce fait, il recherche un fermier. Ça tombe bien puisque vous avez postulé et votre candidature a été retenue. En réalité, la guilde recherche quelqu’un pour dynamiser l’activité de la région à travers le commerce. C’est à partir de ce moment-là que l’aventure commence, ou presque, vous allez en effet devoir apprendre les bases du métier à travers un tutoriel. Votre formation s’étendra sur sept jours et en attendant que de disposer de sa propre ferme, c’est la vieille fermière Eda qui vous logera chez elle. Au cœur de ce petit village calme et prospère, cette semaine d’enseignement s’avèrera très riche. Outre ses formalités assez vite réglée, à vous votre propre ferme ou presque. En effet, ne vous attendez pas à un palace, c’est tout d’abord une vieille bâtisse qu’il faudra rénover soi-même à l’aide de plan à acheter et de matériaux à récolter. Vous serez donc amener à construire des installations comme vous l’entendez et arranger votre terrain de manière à créer une ferme vraiment originale.

Pas le temps de s’ennuyer
Le travail aux champs sera crucial et reste au cœur du gameplay. Cependant, ce n’est pas très rapide, cela demande de l’énergie et c’est donc la barre de santé de votre personnage qui est vite mal en point mais au moins cela oblige à s’y reprendre sur plusieurs jours. Pour en revenir à notre terrain, il faut le dégager des arbres et rochers, le labourer à l’aide de la binette, semer les graines et arroser tous les jours sinon vous perdez vos cultures qui fanent. A ce niveau-là c’est très basique mais cela demande de la rigueur, le titre propose un peu plus tard des cultures spéciales dans une serre, ce qui permet de choisir la saison et donc de faire pousser n’importe quoi. Il y a également les cultures irriguées pour faire pousser du riz, du wasabi et des racines de lotus. En temps normal vous plantez des radis, patates, fourrages. Le travail au champ représente une toute petite partie des activités journalière et c’est déjà plaisant de s’en occuper et de voir les évolutions jusqu’à la récolte. Ensuite, comment ne pas parler de l’élevage des animaux. Très vite vous êtes amené à construire une étable ou un poulailler mais il coute bien plus cher. Vous obtiendrez du lait et des œufs, ces animaux pouvant être acheté aux différents marchands. Il est possible d’obtenir de la laine auprès des brebis, alpagas et même lama, de la fourrure grâce aux lapins angoras, pelages de chameaux… le bétail disponible est assez large. Si c’est animaux produisent des ressources, ils ont besoin d’affection, de soins, d’être nourris pour évoluer. Et bien sûr, il faudra nettoyer les abris, placer sa troupe dans un champ pour paître mais attention à la pluie par exemple qui augmente leur niveau de stress. Il est également possible d’avoir des animaux de compagnie : chiens, chats et chevaux. Bref, vous l’aurez compris, vous avez de quoi vous occuper et les journées seront bien remplies. D’autres activités comme la pêche, la nage, l’aquaculture sont au rendez-vous à proximité des rivières. Les exploitations minières pour trouver différents objets, l’apiculture ou vous utiliser une ruche pour faire du miel, la cuisine ou la culture de champignons si vraiment vous vous adonnez à un commerce de folie. Le village a besoin de se développer et cela se fera grâce à la place du marché ou vous commercez avec d’autres pays. Les produits récoltés dans votre ferme peuvent être utilisés dans le commerce international. En exportant beaucoup de vos produits, vous augmenter votre réseaux de partenaires. Une fois que vous atteindrez un certains point dans le jeu, il vous sera possible d’ouvrir votre propre comptoir pour y vendre vos récoltes et vêtements fabriqués. Le personnage se contrôle avec le pad, pour gérer toutes nos activités quotidiennes, cela passe par les boutons et donc l’inventaire d’objet à notre disposition. On peut rapidement s’équiper pour effectuer une action grâce à une simple pression des gâchettes L/R pour ensuite choisir l’outil que l’on souhaite. Mais comme tous ne se valent pas, il y a la possibilité via notre établi de les fabriquer nous-même afin d’être plus performant.

Saisons et temporalités
Dans Story of Seasons, le temps s’écoule de lui-même pendant que vous jouez, assez rapidement quand même pour enchaîner plusieurs journées à chaque sessions de jeu. Les saisons changent au fil des jours, les cultures que vous pourrez semer changeront suivant les saisons. Différents évènements et festivals auront lieu en fonction de la date et de la saison, un calendrier les indiquera, ce sont des concours ou événements permettant de gagner de l’argent ou objets spéciaux.

Se marier et fonder une famille
A mesure que vous progressez dans le jeu, de nouveaux personnages feront leur apparition. Si vous allez leur parler tous les jours, vous améliorer vos relations. Il existe des conjoints potentiels disposant d’un niveau d’affection, vous pouvez lui offrir un cadeau qu’il aime bien de préférence et au bout d’un certain temps, vous pourrez demander à ce personnage de sortir avec vous. La suite c’est le mariage et la fondation d’une famille, il faut avoir une grande maison cependant. Tout ça pour dire que le jeu va assez loin et se joue sur le long terme, cela demande de l’investissement pour pleinement en profiter. Pour terminer et être le plus complet possible, des références à l’univers Super Mario sont présentes. En effet, on peut utiliser des graines mystères pour faire pousser des cultures différentes dans le sens où elles ressembleront à certains objets Nintendo comme le Super Champignon qui accélère les cultures environnantes, la Super Étoile qui garantit la fraîcheur des récoltes, ce qui est important pour le prix de vente ou encore la Fleur de Feu qui supprime les cultures flétries. On appréciera également la présence de fonctions en ligne pour visiter les villes des autres joueurs, comme dans d’autres simulateurs de vie de la 3DS dont Animal Crossing : New Leaf et Fantasy Life. On peut s’entraider entre amis dans les travaux agricole en local jusqu’à quatre mais également en ligne ! Le StreetPass permettra de son côté d’inviter des joueurs à visiter la place de notre village.

Fire Akuma
Ecrit par
Webmaster à votre service ! Il y a des articles sous les titres. ¯\_(ツ)_/¯

Poster un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Mot de passe perdu

Please enter your username or email address. You will receive a link to create a new password via email.

S'inscrire