Stardust Galaxy Warriors: Stellar Climax (Nintendo Switch) – Le test

Des méchas, des sabres et plein de robots à détruire seul ou en équipe, voici la recette du shoot’em up de Dreamloop Games, Stardust Galaxy Warriors: Stellar Climax. Cette version ultime, mise à jour du shooter à scrolling horizontal, vous mettra dans la peau d’une nouvelle recrue de l’armée privée d’un homme d’affaires appelé Archibald Stardust.

<

p style=”text-align: justify;”>Un shmup mecha bien fourni en options
Vous serez donc une recrue toute fraiche dans une équipe de combattants équipés de mechas et vous aurez à votre disposition tout un arsenal d’armes et d’armures avec lequel composer selon vos envies et votre style de jeu. Au total ce ne sont pas moins de 5 méchas différents aux capacités uniques que vous pourrez choisir à souhait, des capacités comme la possibilité de lancer une rafale de missiles téléguidés sur vos ennemis, paralyser tout à l’écran, ralentir le temps ou renvoyer les munitions adverses.
La personnalisation de votre mecha ne s’arrêtera pas là puisque vous pourrez également choisir parmi 7 armes différentes allant du sniper électrique au fusil à pompe en passant par des miniguns et fusils à ondes, les armes elles-même pouvant accueillir pas moins de 7 “attaques secondaires” comptant des missiles, bombes téléguidées et autres lance-grenades.

<

p style=”text-align: justify;”>Maintenant que la partie personnalisation est déroulée, entrons dans le vif du sujet : le gameplay. En tant que shooter à scrolling horizontal, Stardust Galaxy Warriors vous proposera de traverser des niveaux découpés en 3 phases chacun (pour le mode Campagne), tous ayant des mini-boss et boss de fin. Les capacités disponibles seront donc votre arme principale/secondaire, attaque de mélée avec une épée, la capacité spéciale de votre mécha (par exemple envoyer des lances) ainsi que la capacité ultime (envoyer une salve de missiles téléguidés).
Comme dans tout shoot’em up, vous pourrez tomber quelques fois sur des power-ups, ces derniers agissant sous la forme de drones qui vous assisteront dans vos tirs, augmenteront leur cadence ou leurs chances de coups critiques mais également du soin (il faut bien pouvoir encaisser un peu).

Une part intéressante du jeu réside dans son système de score, car chaque ennemi détruit vous rapportera des points qui, au lieu de servir strictement à frimer ou se lancer dans des défis personnels, pourra vous servir de monnaie pour améliorer votre avatar. Ainsi, à chaque fin de niveau (10 au total), vous pourrez acheter des améliorations diverses et variées dans un magasin éphémère vous proposant des articles aléatoirement, ces derniers allant de l’augmentation de votre bouclier, des dégâts, de chances de coups critiques à de réelles modifications de vos capacités comme du vampirisme sur vos dégâts, l’activation d’un power-up a chaque fois que vous lancerez votre capacité ultime ou encore ajouter des explosions aux ennemis abattus pour en éliminer d’autres.

<

p style=”text-align: justify;”>Pour vous défouler le jeu ne lésine pas sur le contenu et vous propose 4 modes différents pour contenter tout le monde :
⁃ Mode campagne dans lequel vous traverserez les 10 niveaux du jeu entrecoupés de dialogues, à noter qu’un mode new game plus est disponible pour conserver vos améliorations et pousser votre puissance plus loin.
⁃ Gauntlet, un mode arcade infini sans amélioration de votre mécha, le but sera de survivre le plus longtemps possible
⁃ Strike, un mode “roguelike” dans lequel vous devrez survivre le plus longtemps possible mais avec des améliorations achetables dans un magasin généré aléatoirement
⁃ Challenge, un mode dans lequel 5 challenges différents vous seront proposés comme terminer une suite de niveaux avec des attaques de mêlée uniquement ou encore un boss rush.

Bien heureusement au niveau du contenu ça ne s’arrête pas là, de nombreuses options pour customiser la difficulté sont disponibles, des options très variées et poussées telles que la vie des ennemis, leur cadence de tir, la vitesse de leurs projectiles (même chose pour les joueurs), la fréquence d’apparition de power-ups, la taille de votre hitbox, la quantité d’ennemis, le tir allié, la possibilité de ranimer vos coéquipiers ou non… De nombreux presets existent de base en jeu afin de vous laisser de quoi vous amusez sans vous prendre la tête mais sachez qu’il vous sera possible de sauvegarder vos propres options de difficulté personnalisées pour un usage rapide à tout moment.

Enfin, cerise sur le gâteau, le jeu est intégralement jouable en coopération jusqu’à 4 joueurs en couch-coop (on regrettera l’absence de online), ce qui, avec la personnalisation possible des méchas, pourra donner lieu à la création de différentes équipes aux capacités fonctionnant en synergie les unes avec les autres pour provoquer un maximum de carnage.

Conclusion
Stardust Galaxy Warriors est un excellent shoot’em up, ses options de personnalisation des mechas, ses différents modes de jeu ainsi que la création de vos propres modes de difficulté ajoutent une rejouabilité extrêmement forte au jeu, sans compter la possibilité de jouer avec vos amis. Rien que le fait de pouvoir tester plusieurs centaines de combinaisons mechas/armes donne envie de se replonger dans une session de jeu. Pour les fans de roguelike, le mode Strike est présent, pour les scoreurs la campagne fera l’affaire et si vous voulez du challenge, il y a un mode pour ça. Il y en a vraiment pour tous les goûts, le gameplay est très solide et dynamique. Pour tous les fans de shoot’em up et même les néophytes, nous ne pouvons que vous recommander d’y jouer.
Points positifs
  • ⁃ Gameplay addictif et solide
  • ⁃ Un tas d’options de personnalisation des mechas
  • ⁃ La possibilité de créer sa propre difficulté avec des réglettes et options spéciales poussées
  • ⁃ Du multijoueurs jusqu’à 4 en couch coop
  • ⁃ Un mode histoire, challenge, survie et un “roguelike”
  • ⁃ Des succès pour les complétionistes
  • ⁃ Il y en a pour tout le monde
Points négatifs
  • ⁃ Absence de multijoueurs en ligne
  • ⁃ Peut s’avérer répétitif si on adhère pas
8.4
Génial
Graphisme - 8
Gameplay - 9
Bande-son - 8
Durée de vie - 8
Rejouabilité - 8
Fun - 10
AntwnSan
Ecrit par
Rédacteur et testeur en manque de sommeil. Streameur a mes heures perdues Twitter/Twitch @AntwnSan

Poster un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Mot de passe perdu

Please enter your username or email address. You will receive a link to create a new password via email.

S'inscrire