Muse Dash (Nintendo Switch) – Le test

Muse Dash est un jeu de rythme/musique développé par le studio chinois PerPeroGames. Bien que l’équipe de développement soit chinoise, le jeu ressemble parfaitement à un jeu japonais : voix japonaise, design ultra mignon et super coloré, playlist K et J-pop… Muse Dash fait vraiment panser à un jeu nippon. Initialement sorti sur plateforme mobile, le jeu a bénéficié d’une adaptation sur PC et sur Nintendo Switch en juin 2019. Alors que la version Steam est aux alentours de 4 euros, la version eShop est affichée à 29€99. Cette différence de tarif s’explique facilement, car la version Switch embarque tous les DLC payants sortis plus tôt sur mobile. Et c’est un vrai plus pour le jeu qui propose ainsi une playlist impressionnante dès son lancement.

Un jeu addictif même sans scénario

Muse Dash ne possède pas de trame principale : le jeu se focalise sur le côté fun avec un gameplay simple mais addictif. Son meilleur atout reste sa playlist qui est assez impressionnante. Mais attention, si vous n’aimez pas la J-pop, passez votre chemin, le jeu n’est clairement pas fait pour vous. Manette en main, vous n’aurez besoin que de deux touches pour marquer le rythme en abattant les monstres. Oui, les montres ! Lorsque vous lancez un morceau de musique, après avoir choisi l’un des trois niveaux de difficulté, un décor linéaire apparaît avec votre personnage sur la gauche : une petite chibi avec une guitare. Lorsque la musique commence, elle va se mettre à courir vers la droite et des monstres vont alors se dresser sur son chemin. Il vous faudra les taper au rythme de la musique. Votre seul but et de finir le niveau avec le meilleur score possible. Les monstres apparaîtront soit en bas, soit en haut de l’écran dont quelques uns sur toute la hauteur. Pour les frapper, vous aurez le choix : les touches A, B, X ou Y déclencheront une attaque basse, la croix directionnelle une attaque haute et enfin, si vous appuyez sur les deux en même temps, votre perso fera un balayage vertical.

Un gameplay ultra simple donc, mais comme dans tout bon jeu musical, la difficulté variera en fonction du niveau choisi et des morceaux de musique bien sûr, un peu comme un DDR. La K-pop et la J-pop sont des styles de musique qui se prêtent parfaitement à ce type de jeu et, en fonction du choix de la musique, vous verrez débarquer plus ou moins d’ennemis face à vous qui vous demanderont d’être plus ou moins rapide en fonction du rythme. C’est là aussi un concept simple mais qui donne vraiment une dimension fun au jeu. Vous chercherez automatiquement à améliorer votre score en faisant un maximum de combo et en frappant les ennemis au bon moment : un bon timing fera apparaître un « perfect » et vous accordera plus de points qu’un « great ». Une jauge appelée « Fever » se déclenchera automatiquement une fois remplie et vous accordera un bonus de points pendant quelques secondes. À la fin du niveau, le jeu calculera votre rang qui peut aller jusqu’à S. En plus de la note de votre prestation, votre niveau augmentera. Chaque niveau gagné débloquera une musique supplémentaire et vous donnera 2 items vous permettannt de débloquer d’autres personnages jouables.

Un design chibi et flashy

Tout dans le jeu est fait pour être mignon, même les ennemis sont choupis ! Plusieurs décors sont disponibles et s’adapteront au mieux à la musique que vous aurez choisie. Ainsi, vous pourrez jouer dans une forêt enchantée rose, dans un village japonais bleu/rose, de nuit dans une ville violette et rose… Vous l’aurez compris, le jeu est dans les tons de roses et de violets, que se soit pour les décors, les ennemis ou même les menus. Les environnements sont soignés et vous pourrez voir quelques notes d’humour glissées ça et là, sauf si vous êtes trop concentré sur la musique. Les ennemis changeront en fonction du décor allant de petits nuages aux oreilles de lapin en passant par des bonbons, des voitures pour finir sur des ninjas, toujours dans ce style chibi-kawaii.

Si pour certains morceaux, se baser sur l’apparition d’ennemis sera suffisant pour finir le niveau, pour d’autres, vous devrez vous baser sur le rythme de la musique et anticiper leur arrivée afin de triompher des morceaux complexes. Les albums de musique portent des noms comme « happy otaku pack », « cute is everything »… Il y en a de toutes sorte, de la balade calme au morceau ultra rapide. La plupart des titres sont en japonais même si vous en trouverez quelques-uns en anglais. Le jeu est vraiment typé jeu de rythme japonais avec des personnages mignons et colorés, mais parfois peu vêtus (voir le costume de lapin). Le petit cri poussé par votre personnage quand elle se fait toucher est assez…sexy… Bref, si vous n’êtes pas seul, préférez jouer avec un casque pour éviter d’attirer des regards suspicieux. L’univers chibi, flashy et otaku du jeu colle parfaitement avec son style et nous plonge dans une ambiance nippone fun le temps d’une partie.

Conclusion
Si vous aimez la K ou la J-pop et les jeux de rythme, vous pouvez y aller les yeux fermés. Muse Dash est fun, addictif et vous pousse à aller chercher le meilleur score. Les trois niveaux de difficulté offriront un challenge accessible à tout type de joueur. Cependant, l’absence de scénario réduira Muse Dash à une utilisation en petites sessions détente ou en soirée avec des amis pour comparer vos performances. C'est un excellent jeu de rythme au gameplay simple, au design mignon et proposant une playlist conséquente qui vous garantit une bonne durée de vie.
Points positifs
  • Une playlist conséquente
  • Un gameplay simple et fun
  • Des musiques J et K-pop se prêtant parfaitement au style du jeu
  • Des graphismes mignons
Points négatifs
  • Le scénario inexistant
  • Certaines musiques quasi infaisables
6.4
Correct
Contenu - 8
Gameplay - 7
Fun - 7
Durée de vie - 7
Intérêt - 3
Ecrit par
Gameuse, blogueuse accro à Nintendo, j’ai rejoint l’équipe de Nintendo Town en tant que testeuse. J’adore partager ma passion pour les JV, m’occuper de mes animaux et de mon blog.

4 commentaires

  1. Le scénario inexistant dans les points positifs ?

    Répondre
    • oui, pas compris non plus

      Répondre
      • Une erreur sans doute ‘-‘

        Répondre
        • Les points positifs et négatifs ont été inversés, c’est corrigé merci.

          Répondre

Poster un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Mot de passe perdu

Please enter your username or email address. You will receive a link to create a new password via email.

S'inscrire