Sentinels of Freedom (Nintendo Switch) – Le test

Vous rêvez d’enfiler un slip rouge sur des collants moulants bleus ? Votre but dans la vie est de sauver le monde avec d’autres super-héros ? Alors peut-être que Sentinels of Freedom saura vous séduire …

Univers Sentinels Comics

Sentinels of Freedom se déroule dans l’univers de Sentinels Comics. Ces BD nous regroupent des histoires variées sur les sentinelles, des super héros dotés de capacités hors du commun. Les sentinelles ont été formées à la base pour lutter contre les X-Men jugés dangereux pour l’humanité. Mais lorsque Wolverine et ses amis ne sont pas là, les sentinelles ont des occupations basiques de super-héros : sauver le monde. Cet univers Comics est très présent dans le jeu. Les cinématiques du jeu se déroulent comme si on lisait une BD avec des dessins et le texte dans les bulles qui font parler les personnages. De plus, pendant les phases de combat, les célèbres « Biiim ! », « Baaaaam ! » et « Boooom ! » apparaissent lorsque vous subissez ou infligez des dégâts.

Dans Sentinels of Freedom, pas de X-Men en vue ! Alors on sauve le monde ! Nous évoluons dans la ville de Mégalopolis, une sorte de grosse ville à la Gotham City dans laquelle le crime et les super vilains sont bien présents. Heureusement, l’organisation des Sentinelles, composée de super-héros, veille pour lutter contre le crime. L’histoire commence par une simple prise d’otage dans une banque, mais le plan machiavélique du grand méchant ne fait que commencer ! Pour prêter main-forte aux sentinelles, un nouveau protagoniste fait rapidement son apparition : vous !

 

Chéri(e), comment trouves-tu ma tenue de super héros ?

C’est ainsi que démarre la création de votre propre personnage de super héros. Vous allez pouvoir créer votre sentinelle de A à Z. Vous devrez choisir sa façon de combattre (corps à corps, distance, les armes, etc.), sa personnalité, la source de ses super pouvoirs et son passé. Vous pourrez alors définir votre super héros comme ayant reçu ses pouvoirs grâce au Cosmos amplifié à la suite d’une expérience extraterrestre. Une sorte de Saint Seya qui se serait fait enlever par E.T. Ou vous pourrez faire plus simple en prenant un aventurier à la Indiana Jones. Bref, c’est vous qui voyez !

Tous ces choix ne sont pas que pour le folklore, car ils détermineront les attaques et les caractéristiques de votre personnage. Ils pourront vous donner un point d’action supplémentaire, un bonus de dégâts dans certaines conditions, un bonus de vitesse, de mouvement, de dégâts critiques, etc. Mais il pourra y avoir aussi des contreparties avec des malus. Choisissez donc judicieusement parmi les nombreuses possibilités que vous offre le jeu.

Enfin, vous pourrez choisir l’apparence de votre personnage. Un masque ? Une cape ? Des collants ? Ou plutôt un jean et des poings d’acier ? Encore une fois, vous aurez un panel large de choix possibles. À noter qu’ici, l’apparence choisie n’est que purement cosmétique.

Un jeu de stratégie au tour par tour pas si simple

Sentinels of Freedom est un jeu de stratégie au tour par tour qui a une particularité : il n’y a pas de cases sur le terrain. On peut donc aller n’importe où sur la carte, à condition d’avoir les points d’action suffisants et que cela ne soit pas un obstacle. Autre particularité du jeu : vos personnages possèdent deux postures, la plupart du temps corps à corps et attaque à distance. En fonction de la posture dans laquelle se trouve la sentinelle, vous allez accéder à certaines capacités et pas à d’autres. Changer de posture pendant votre tour vous coûtera des points d’action, mais à chaque fin de tour, vous pourrez modifier la posture de vos personnages gratuitement. En plus d’avoir une influence sur les capacités disponibles, les postures seront utiles pendant le tour des autres participants du combat. Certaines postures peuvent appliquer un bonus à vos coéquipiers, ou un malus à vos ennemis. D’autres permettront de contre-attaquer si vous recevez des dégâts ou si des ennemis traversent votre champ de vision.

Enfin, comme dans tout bon jeu de stratégie au tour par tour, il faudra bien choisir son attaque (et donc sa posture également) afin de maximiser les dégâts infligés. En fonction des postures des ennemis, certaines attaques seront plus ou moins efficaces. Heureusement le jeu nous aide un peu en affichant un tableau récapitulant l’efficacité d’une attaque en fonction de la posture du défenseur. De plus, en allant sur un ennemi, vous pourrez également voir ses points de vie et surtout ses capacités.

Bref, sous ses airs de comics, on a un vrai jeu à la complexité pas anodine.

Une maniabilité pas simple non plus

Entre chaque combat, vous vous retrouvez au QG des Sentinelles. Vous pourrez y expérimenter les nouvelles capacités obtenues par vos héros, modifier leur apparence et bien sûr choisir vos missions. Certaines sont secondaires et d’autres seront obligatoires pour avancer dans l’histoire principale.

Lors des combats, la maniabilité n’est pas toujours au rendez-vous et le jeu vous demandera sans doute un petit temps d’adaptation pour vous familiariser avec les commandes. On choisit les capacités avec R et L et on déplace le curseur avec le stick gauche. Jusque-là, rien d’anormal. En revanche, à chaque fois que vous changez de capacité, vous ne pourrez l’utiliser qu’en bougeant le curseur. C’est au début un peu perturbant même si on s’y fait à la longue.

Sentinels of Freedom s’accompagne de jolies musiques comme on peut en trouver dans les films de super héros. En revanche, concernant les graphismes, on est sur une partie clivante : le choix a clairement été fait d’avoir des graphismes qui font penser aux comics. C’est bien, on est dans le thème, mais en jeu ce n’est pas toujours très joli.

Enfin, pour plus de clarté, on aurait aimé une version française du jeu. Il existe tellement de capacités plus ou moins complexes que cela nous aurait bien facilité la vie d’avoir directement la traduction. De même pour l’histoire qui contient pas mal de dialogues.

Conclusion
Sentinels of Freedom est un jeu de stratégie au tour par tour relativement complexe avec un univers comics bien à lui. La création de notre personnage est assez poussée et les capacités disponibles très nombreuses. Les joueurs aimant les défis s’y retrouveront grâce aux 4 niveaux de difficulté. En revanche, le jeu demandera une petite prise en main au début. En bref, c’est un bon jeu qui aurait mérité une traduction française afin d’avoir un public plus large.
Points positifs
  • Ambiance comics
  • Création du héros poussée
  • Beaucoup de capacités disponibles
  • Un jeu de stratégie sans cases
Points négatifs
  • Uniquement en anglais
  • Prise en main difficile
  • Graphismes peu emballants
7.2
Bon
Univers / Ambiance - 9
Complexité du jeu - 8
Graphismes - 6
Maniabilité - 6
Son / Musique - 7
Fun - 7
Ecrit par
Lorsque j'étais petit, on se faisait des sessions Zelda ou Secret of Mana en famille. "Papa fais-ci, papa fais ça !". Pour moi c'est ça le jeu vidéo !

Poster un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Mot de passe perdu

Please enter your username or email address. You will receive a link to create a new password via email.

S'inscrire