Heroes of Hammerwatch – Ultimate Edition (Nintendo Switch) – Le test

Après Hammerwatch, sorti en fin d’année 2017, BlitWorks nous propose un nouveau jeu dans le même univers : Heroes of Hammerwatch – Ultimate Edition. Voyons ce que ce nouvel opus a dans le ventre.

Bienvenue à Hammerwatch

Heroes of Hammerwatch – Ultimate Edition se déroule dans un monde où magie et monstres en tout genre cohabitent joyeusement. Votre héros commence son aventure au sein d’une ville en piteux état. Votre unique but sera de la restaurer, mais surtout de faire la fierté de votre guilde. Car oui, il n’y a pas vraiment d’histoire à proprement parler. Vous allez devoir découvrir par vous-même les différents lieux du jeu sans avoir la fameuse quête de sauver le monde. Nous ne sommes pas pris par la main, ce qui peut être quelque peu dérangeant au début.

L’ambiance du jeu nous fait parfois penser au célèbre Diablo. Son côté sombre lors du parcours des donjons et les 9 classes jouables y sont pour beaucoup. Vous pourrez incarner un Paladin, un Mage, un Archer et d’autres afin de renouveler l’expérience de jeu. En effet, chaque classe possède son propre gameplay ainsi que ses propres compétences. Vous commencez par prendre votre classe favorite, mais vous aurez très vite envie de découvrir une autre classe et donc, une autre façon de jouer.

Avé ! Ceux qui vont mourir te saluent !

Heroes of Hammerwatch – Ultimate Edition est un Roguelite RPG. Vous allez donc beaucoup mourir. Souvent. Très souvent ! Mais vous reviendrez chaque fois plus fort car vos points d’expérience et certaines capacités sont conservées pour votre prochain run. Vous pourrez également conserver l’or et le minerai récoltés dans un donjon grâce au sans-efforceur (ou ascenseur), permettant de remonter à la surface vos trouvailles afin qu’elles ne soient pas perdues lors de votre décès.

Ces trouvailles, vous pourrez les dépenser afin d’améliorer votre personnage et les bâtiments de la ville. Le minerai permet de débloquer des bâtiments tels que la forge ou l’apothicaire. L’or pourra être dépensé dans ces bâtiments afin d’améliorer votre arme ou votre armure.

Au début, vous aurez deux compétences à votre disposition. Au fur et à mesure de votre progression, vous allez acquérir de nouvelles compétences, actives comme passives.

Si vous entrez, n’en ressortez que victorieux… ou mort

Les différents donjons que vous parcourrez auront leur porte qui se refermera derrière vous. Vous ne pourrez en sortir qu’en allant au dernier étage pour vaincre le boss. C’est pour cela que vous devrez bien faire attention à trouver les ascenseurs afin d’envoyer vos ressources à l’extérieur pour qu’elles soient conservées malgré votre éventuelle mort. Mais ce ne sera pas forcément un choix par défaut, car vous pourrez croiser des marchands qui vous vendront différents objets utiles, mais non conservés si vous échouez. Cela donne un petit côté gestion intéressant.

En ce qui concerne les donjons, vous croiserez de nombreuses créatures différentes qui se jetteront sur vous dès votre entrée dans une pièce. Et au dernier étage, vous devrez affronter un boss qui sera sans pitié.

Mais, malgré un nombre incalculable de morts, on se plaît à retourner au combat. Une certaine addiction arrive vite car la progression de notre personnage nous permet régulièrement d’aller plus loin dans un donjon.

Les donjons, générés aléatoirement, bénéficient également d’une carte consultable à tout moment. Cela nous permet de repérer les éléments importants du donjon et de ne pas nous perdre.

Si toutefois le jeu vous résiste, vous pourrez former un groupe d’aventurier jusqu’à 4 participants grâce au mode coopération en ligne.

Cependant, si vous arrivez au bout de l’aventure, elle pourra être poursuivie via un New Game + qui ajoute du contenu au jeu, pourtant déjà bien fourni avec tous les DLC inclus dans cette Ultimate Edition.

Des graphismes clivants

Comme son cousin, le jeu original Hammerwatch, Heroes of Hammerwatch – Ultimate Edition possède une touche graphique très particulière qui pourra rebuter certains. Au début, il y a de quoi se demander pourquoi nous jouons à ce jeu et puis, finalement, on s’y fait. Ayant rencontré quelques problèmes de lisibilité en mode docké, nous vous conseillons de jouer en mode portable, bien que le jeu soit tout à fait jouable sur votre télévision.

En ce qui concerne l’expérience de jeu, c’est très fluide et réactif. La moindre erreur est fatale donc il faut bien maîtriser les commandes. On se déplace avec le stick gauche et on vise avec le stick droit. Les attaques ou compétences se font avec les gâchettes. Malheureusement, nous n’avons trouvé aucune explication des commandes dans les options du jeu, alors il faudra y aller à tâtons au début pour découvrir comment faire une action.

Enfin, on peut regretter que le jeu ne soit pas traduit en français même si ce n’est pas très dérangeant étant donné qu’il n’y a pas réellement d’histoire.

Conclusion
Heroes of Hammerwatch – Ultimate Edition arrive à mélanger Roguelite et RPG avec brio. On devient très vite accro au jeu avec l’envie de découvrir les différentes classes de personnages qui renouvellent vraiment l’expérience de jeu. Les graphismes rétro pourront dissuader certains de se lancer dans le jeu mais ne vous y trompez pas : nous avons affaire ici à un très bon jeu. On ne pourra néanmoins que regretter l’absence de traduction française.
Points positifs
  • Mélange de roguelite et de RPG
  • Ambiance rétro
  • 9 classes de personnage
  • Tous les DLC inclus
  • Une addiction rapide
  • Coop en ligne
Points négatifs
  • Uniquement en anglais
  • Pas vraiment de scénario
  • Des graphismes qui en rebuteront certains
  • Lisibilité parfois difficile en mode docké
8.1
Génial
Univers / Ambiance - 9
Addictivité - 10
Graphismes - 5
Durée de vie - 9
Bande-son - 7
Fun - 8
Contenu - 9
Parconico
Ecrit par
Lorsque j'étais petit, on se faisait des sessions Zelda ou Secret of Mana en famille. "Papa fais-ci, papa fais ça !". Pour moi c'est ça le jeu vidéo !

Poster un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Mot de passe perdu

Please enter your username or email address. You will receive a link to create a new password via email.

S'inscrire