Jenny LeClue – Detectivu (Nintendo Switch) – Le test

Ce petit jeu de détective est sorti sur Nintendo Switch le 26 août dernier après une sortie sur iOS, Windows, Mac et Linux un an auparavant. Sous ses allures de jeu mignon aux graphismes plutôt enfantins et avec un personnage principal d’enfant détective, Jenny LeClue – Detectivu cache une vraie enquête policière qui vous tiendra en haleine. Voyons tout ceci en détail.

Un pitch inattendu pour un scénario digne d’une série policière

Le jeu commence sur la silhouette d’un homme en imperméable noir sous la pluie et de nuit. Il tient un parapluie au-dessus de son chapeau sombre et une mallette dans l’autre main. Alors qu’il s’avance au milieu d’un lac avec un bateau, il déclenche un mécanisme qui déploie une sorte de colonne sombre venant des profondeurs du lac. Il entre à l’intérieur comme si la colonne contenait un ascenseur… puis y disparaît. Le genre de scène bien flippante qui vous met mal à l’aise… Mais la scène est coupée… ramenant l’action sur un petit papy anglais dans un appartement bien au chaud. C’est là que vous commencez à vous poser des questions : mais qu’est-ce que… les développeurs ont craqué ?

Mais les choses s’éclaircissent rapidement. Notre papy est en fait l’écrivain d’une série mettant en scène la jeune détective Jenny LeClue. Même si les aventures de Jenny LeClue sont une série à succès auprès des jeunes lecteurs, après 37 tomes ils ont grandi et souhaitent voir Jenny enquêter sur une histoire plus mature… L’éditeur de notre écrivain lui impose donc de tuer l’un de ses personnages dans son prochain livre pour créer une intrigue plus adulte et satisfaire les lecteurs sous peine de ne plus éditer la série. Notre écrivain est donc contraint de changer ses plans pour ce 38e tome et le jeu nous propose de vivre ce nouveau scénario au travers du personnage de Jenny LeClue, qui, pour le coup, va travailler sur la plus importante affaire de sa vie.

Un déroulement de scénario parfaitement orchestré

Le vrai jeu débute sur la scène inattendue qui semble signer dès lors la fin de l’histoire et montre ainsi la colère de l’écrivain d’être contraint dans son écriture, mais aussi son génie. Très vite le jeu redevient bon enfant et vos premières enquêtes ne seront vraiment pas exceptionnelles, mais elles bénéficient d’un humour hilarant qui vous tiendra jusqu’au début de la véritable enquête. Vous allez donc enquêter sur un meurtre !

Si au départ, Jenny est surexcitée, elle se rend vite compte de la gravité de la situation. Dès lors, vous allez vous lancer dans une enquête qui vous entraînera dans une histoire de plus en plus sombre. Obligeant Jenny à prendre des précautions et à réfléchir aussi vite que possible. Cette fois, ce n’est plus un jeu et des vies dépendent de son enquête ! Cependant, l’auteur arrivera à garder toutes les notes d’humour et de légèreté de la série originelle pour satisfaire aussi bien son éditeur que ses fidèles lecteurs, et aussi nous autre joueur derrière notre manette. Ce concept de mignonitude accompagné d’un véritable scénario policier est très agréable à suivre en tant que joueur. Il est bien amené, voire très bien amené, et touchera forcément le cœur du joueur.

Niveau gameplay, vous enchaînerez les investigations à la recherche d’indices, les phases d’exploration de lieux en mode plateforme puis les déductions logiques. Le tout entrecoupé à chaque chapitre d’un retour dans le bureau de l’écrivain. Le jeu est agréablement rythmé ne laçant jamais le joueur qui sera de toute manière entraîné par l’enquête elle-même. Vous devrez également interagir avec le bureau de l’écrivain vous offrant un récapitulatif, dissimulé dans son bazar, de la partie de l’histoire que vous venez de jouer.
La mise en scène entre l’écrivain et le déroulement du scénario de son livre est vraiment très équilibrée se mettant en valeur l’un et l’autre. L’ensemble donne un jeu soigné idéal pour les amateurs de livres/jeux d’enquête policière.

Un univers mignon subtilement utilisé dans un scénario plus sombre

En apparence Jenny LeClue ressemble à un jeu pour enfant ou adolescent : des graphismes mignons semblables à ceux d’un livre pour enfants ou un dessin animé. Ce style est aussi bien utilisé pour les personnages que pour les décors. Il est renforcé par des animations légèrement mécaniques des personnages qui appuient davantage sur le style enfantin général. Il permet de transmettre la légèreté et la bienveillance que l’écrivain souhaite pour sa série.

Ce style graphique simple est également utilisé pour toute la partie analyse de notre petite détective. Ainsi, vous verrez fréquemment apparaître des petites annotations ou schémas lorsque Jenny fait une déduction que ce soit à l’intérieur de son carnet de détective ou directement sur les personnages… Une manière très sympa de mettre les preuves en exergue qui change de ce qu’on peut avoir dans ce genre de jeu habituellement. C’est assez drôle d’imaginer Jenny noter en vrai des choses directement sur les personnes. Les annotations de son cahier sont essentielles pour l’avancée de son enquête, mais sont inscrites de manière enfantine avec des schémas simples rendant le jeu mignon également de ce côté-là. De plus, bien qu’il s’agisse d’un carnet de détective, vous pourrez décorer chacune des pages avec des stickers que vous trouverez çà et là disperser dans les décors pendant votre enquête. Jenny est une enfant après tout donc elle a le droit de décorer son cahier !

Une bande-son dans le thème et un gameplay tranquille

La bande-son utilisée est à mi-chemin entre un dessin animé pour enfants et une série policière. Elle est parfaitement adaptée au jeu et à l’ambiance désirée par les développeurs. Selon le lieu où se trouve Jenny vous aurez également des bruitages permettant de rendre l’ambiance plus réaliste : par exemple pour une ambiance glauque, des bruits de corbeau…
De plus et afin d’apporter une touche un peu plus histoire interactive au jeu, les dialogues sont tous doublés en anglais donnant l’intonation de chaque réplique et améliorant l’immersion du joueur.

Le gameplay est relativement simple et ultra facile à prendre en main. Chaque énigme vous indiquera ce que l’on attend de vous : tourner le stick droit ou gauche pour manœuvrer des vannes hydrauliques ou les interrupteurs d’une machine par exemple.

Les phases de plateformes, qui permettent à Jenny de passer d’un lieu à un autre, sont tranquilles bien que parfois un peu longues : vive les labyrinthes… Mais apporte du réalisme au jeu : pas de temps de chargement entre les zones ou de coupure « écran noir » entre deux lieux… Et elles permettent aussi de récupérer divers objets annexes comme des stickers ou des morceaux de cartes postales sur votre chemin.

Pour récupérer ces items, vous devrez utiliser votre loupe. Les commandes pour sélectionner un objet avec celle-ci sont un peu capricieuses, mais ce n’est vraiment pas gênant. Vous n’avez pas de timer limite, il suffit juste de prendre le coup de main !

En revanche ce qui  nous a gêné, c’est de ne pas pouvoir sortir d’une énigme, en fin d’un mécanisme d’énigme pour aller chercher un indice en cas de blocage. Dans ces moments-là, tu te dis que le jeu t’envoie le message suivant : trouve ou arrête de jouer… Il faut donc être méga attentif pour ne pas se retrouver à appuyer sur les commandes au hasard si vous manquez un indice.

Conclusion
Jenny LeClue - Detectivu est un excellent jeu d'enquête mêlant intrigue de qualité digne d'une série policière avec un univers bienveillant et limite enfantin. Le jeu est bourré d'humour et de puzzles en tout genre qui permettent de varier les casse-têtes. La difficulté est moyenne voir facile. Ce n'est pas le point fort du jeu qui s'appuie plus sur son originalité, ses personnages et son scénario. La direction artistique à mi-chemin entre le livre pour enfants et la série policière est extrêmement bien réalisée offrant aux joueurs un jeu agréable et rempli d'humour. L’enquête qui constitue la trame principale du jeu est vraiment très sympa à suivre. Si vous aimez résoudre des mystères, des puzzles dans un univers travaillé avec une ambiance mignonne foncez ! Ce jeu est fait pour vous.
Points positifs
  • Un scénario digne d’une série policière
  • Une ambiance mignonne et légère
  • Des personnages attachants
  • Un concept original et parfaitement exploité
  • La diversité des casses-têtes
  • Les allers-retours entre l’écrivain et ses personnages
  • Un humour génial et omniprésent
  • Pas de temps de chargement
  • Une bande-son et des doublages de bonne qualité
Points négatifs
  • Des puzzles assez simples
  • Des phases de plateforme un peu longue par moment
  • Ne pas pouvoir sortir du mécanisme d’une énigme pour aller chercher d’autres indices
  • Peut-être un peu court (8-10h)
8
Génial
Graphismes - 8
Bande-son - 8
Gameplay - 7
Scénario - 9
Originalité - 9
Fun / Humour - 8
Durée de vie / prix - 7
AkikoYunicia
Ecrit par
Gameuse, blogueuse accro à Nintendo, j’ai rejoint l’équipe de Nintendo Town en tant que testeuse. J’adore partager ma passion pour les JV, m’occuper de mes animaux et de mon blog.

Poster un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Mot de passe perdu

Please enter your username or email address. You will receive a link to create a new password via email.

S'inscrire