Little Big Workshop (Nintendo Switch) – Le test

En cette période de confinement avant Noël, beaucoup de monde pense à sa liste de cadeaux à offrir. Mais avant de commander votre présent, il a fallu le produire en de très nombreux exemplaires. Pourquoi je vous raconte ça ? Parce que HandyGames nous propose de gérer un atelier de fabrication de différents produits, allant du tabouret au robot perfectionné, qui iront sous les sapins de Noël. Bienvenue dans Little Big Workshop !

Une simulation / gestion d’atelier

Dans Little Big Workshop, nous dirigeons un petit atelier. Au fur et à mesure que nous progressons dans la partie, des clients viendront nous demander de fabriquer des objets afin qu’ils soient vendus dans leur boutique. Pour ce faire, il nous faudra aménager notre usine locale avec des postes de travail divers et variés. Car, pour créer une table ou un tabouret, il nous faudra découper des matériaux, les coller, les peindre et les assembler. Chaque poste de travail est plus ou moins efficace en fonction de l’opération effectuée. Par exemple une découpe droite sera particulièrement rapide à effectuer sur une machine plutôt qu’à l’aide d’une scie manuelle. Mais vous vous doutez bien que ces machines sont plus chères. Il faudra donc bien utiliser notre budget afin de ne pas tomber dans le rouge rapidement. D’autant plus que nous avons d’autres frais que nos outils de fabrication : nos employés. Nous devrons recruter de la main d’œuvre qui utilisera nos belles machines. Plus ils travaillent et plus ils prennent de l’expérience, les rendant donc plus efficaces.

Planifier les fabrications

Pour se lancer dans la fabrication d’un produit, rien de plus simple : il faut aller voir le marché. Nous aurons alors la possibilité de réaliser le défi d’un client avec un produit et un temps limite imposés. Ou alors, nous pourrons choisir n’importe quel produit en fonction de sa valeur et de la demande actuelle. Sachant que cela peut évoluer dans le temps, il suffit de se lancer dans la production d’ un produit au moment où sa valeur est au plus haut ! Vive le capitalisme !

Une fois le produit choisi, nous devons planifier la fabrication à travers un arbre représentant les diverses opérations à effectuer. À chacune d’elles, il nous faudra choisir la matière première et le poste de travail sur lequel notre ouvrier travaillera. Cette planification est très bien faite et nous permet de bien voir les opérations potentiellement critiques. S’il nous manque un poste de travail particulier pour la réalisation du produit, nous pouvons directement l’acheter. Enfin, le choix de la matière première est essentiel,  car plus elle sera de qualité, plus elle sera chère. Mais nous aurons des contraintes de qualités à remplir concernant la finition et la solidité de notre produit. Ainsi choisir la matière première au rabais peut s’avérer être une erreur.

Une difficulté progressive

Au début du jeu, les différentes fabrications seront très simples. Mais plus notre entreprise s’agrandit, plus ce sera compliqué de répondre aux attentes des clients. Heureusement, nous progressons aussi, car, pour chaque produit livré, nous gagnons de l’expérience afin de faire monter le niveau notre usine et nos relations avec nos clients. Cela nous permettra d’acquérir des points de compétences à dépenser dans notre Recherche et Développement. Cette R&D nous servira à augmenter la limite d’employés que nous pouvons recruter, à débloquer de nouvelles machines plus performantes et plein d’autres choses qui nous aideront dans notre tâche.

Uniquement en bac à sable

On peut regretter que Little Big Workshop ne possède pas de mode scénarisé avec des défis particuliers comme peut le proposer un jeu comme Two Point Hospital. Même si les demandes des clients peuvent remplir ce rôle, on sent tout de même un petit manque. Si on continue de comparer avec Two Point Hospital, on est assez loin en termes de simplicité et d’intuitivité pour le mode construction. Agrandir et modifier son usine relève parfois du défi, car il faut supprimer tous les murs à la main et la précision est parfois hasardeuse.

En revanche, on se plait à observer nos ouvriers à l’allure mignonne de nains de jardin. Les graphismes, sans être somptueux, sont de bonne facture. Cependant, pour la musique, on aurait aimé qu’elle soit un peu plus présente pour nous accompagner dans la gestion de notre entreprise.

Malgré la répétitivité inhérente au genre du jeu, le côté simulation / gestion est très bien respecté même si on aurait aimé pouvoir mieux gérer notre personnel par l’attribution de promotions, et l’affectation de tâches bien particulières ou même sélectionner le meilleur candidat à l’embauche.

Conclusion
Little Big Workshop est un bon jeu de simulation / gestion d’un atelier de fabrication. On prend plaisir à relever les défis lancés par les clients et à faire grandir notre petite entreprise. On regrette cependant l’absence d’un mode scénarisé dans lequel on devrait relever des défis particuliers. Bien qu’il puisse paraître répétitif et que la gestion du personnel aurait pu être plus poussée, les fans du genre pourront sans aucun doute se divertir avec ce jeu à 20 € sur l’eShop.
Points positifs
  • Un bon jeu de simulation / gestion
  • Un bon système de planification
  • Des graphismes tout mignons
  • Une difficulté progressive
Points négatifs
  • Pas de mode scénarisé
  • Mode construction peu intuitif
  • Répétitif
  • Gestion du personnel pas assez poussée
  • La musique trop en retrait
6.8
Correct
Gameplay - 7
Graphismes - 7
Fun - 6
Son / Musique - 6
Simulation / Gestion - 8
Parconico Delb
Ecrit par
Lorsque j'étais petit, on se faisait des sessions Zelda ou Secret of Mana en famille. "Papa fais-ci, papa fais ça !". Pour moi c'est ça le jeu vidéo !

Poster un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Mot de passe perdu

Please enter your username or email address. You will receive a link to create a new password via email.

S'inscrire