Truck Driver (Nintendo Switch) – Le test

Si pour certains ils ne sont que des poids lourds à doubler au plus vite sur la route des vacances, pour d’autres les camions sont une véritable passion avec une majestueuse collection de maquettes et autres petits bolides miniatures à l’appui. Tandis que les amoureux de ces gros véhicules sont de plus en plus nombreux, les jeux vidéos ont su leur rendre hommage en développant des softs consacrés exclusivement aux camions et permettant ainsi aux amoureux de ces grosses bêtes de prendre en main leurs mastodontes favoris tout en restant confortablement installés dans leur canapé. Truck Driver tente sa chance et espère dès lors se faire une petite place dans le trio de tête des favoris du genre, en choisissant la voie du réalisme. Les sensations seront-elles malgré tout au rendez-vous ?

Développé par Sodesco et Triangle Studios, et édité par Sodesco, Truck Driver permet aux joueurs de se plonger dans la peau d’un routier, avec une charge importante de travail. Oubliez tous les plaisirs de la vie, les bons repas et les instants auprès de la famille, qui dit camion, dit implication maximale ! Même le sommeil sera impacté… si si !

Dis camion…

Après avoir sélectionné le personnage de votre choix parmi les quatre disponibles, vous voilà déjà prêt à monter à bord de votre grosse carlingue pour mener à bien de multiples missions. Mais ne nous emballons pas trop vite cher pilote en herbe… prenons d’abord quelques instants pour faire le tour du propriétaire et prendre en main ce drôle de bolide qui s’offre à vous. Plusieurs angles de vue sont disponibles, avec plusieurs vues au cœur de l’habitacle notamment, ou bien plus ou moins éloignées du véhicule. À vous de choisir celle qui vous semble la plus appropriée à votre conduite ! Chez NT, nous avons sélectionné celle qui octroyait une vue globale de notre camion afin de parfaitement appréhender les manœuvres.

Le didacticiel, succinct, se présente sur tablette : original et rapide, ce tuto montre néanmoins rapidement ses limites et il faudra tout de même faire quelques tentatives en solitaire pour comprendre tous les rouages de la machine. Néanmoins, le soft s’avère globalement accessible et il n’est guère nécessaire d’avoir son permis pour maîtriser la bête. Les gâchettes permettent d’avancer ou de reculer, tandis que les boutons directionnels sont des raccourcis rapides pour les manœuvres les plus courantes : arrêt ou démarrage du moteur, allumage ou non du régulateur de vitesse et les immanquables clignotants. Un menu circulaire, accessible via le bouton R, permet lui aussi d’attendre ces différentes manœuvres, ainsi que d’autres, plus anecdotiques comme les essuie-glaces. Par ailleurs, vous admettrez qu’il n’est pas très prudent de se lancer dans les menus pendant la conduite… déjà que votre regard sera focalisé sur le GPS, gare aux accrochages !

La conduite par gyroscope est possible. Avec une réponse plutôt correcte (mais soyez doux !), cette dernière pourra satisfaire les joueurs soucieux de se plonger au plus près des émotions du chauffeur. Cette fonction peut parfaitement être désactivée pour tous les autres.

Le tutoriel, mais aussi les différents échanges auprès de vos clients, s’effectueront via votre tablette. Il va vous falloir une vue perçante pour lire sans mal l’ensemble des messages : le choix des couleurs s’avère totalement inapproprié. Le blanc sur le bleu clair n’a jamais été de tout repos pour les mirettes… un détail, certes, mais qui mérite assurément d’être souligné dans la mesure où vous utiliserez souvent cette fameuse tablette.

Roule ma poule !

Allez, maintenant que vous êtes brièvement formés, c’est le grand moment du baptême de la route ! N’oublions pas tout de même que vous êtes routier, ainsi commencez donc par aller récupérer votre première remorque. Une remorque qu’il faudra bien entendu accrocher solidement à votre camion… quelques manœuvres seront nécessaires, et nul doute que vous débuterez avec quelques hésitations et quelques manœuvres malheureuses. Avec détermination et un brin d’insistance pour les plus réfractaires à la conduite (mais que faites-vous ici ?), vous voilà lourdement, mais parfaitement chargé, prêt à réaliser votre première livraison !

Si la sensation de vitesse ne va clairement pas jusqu’à vous tenir en haleine, l’impression d’accélération en revanche est bien perceptible, ainsi que le poids de votre chargement qui accentue vos déplacements devenant plus lourds (mais vous resterez étonnamment maniable malgré tout…). L’appréhension de la route est quelque peu déroutante, avec un GPS qui ne montre qu’une petite parcelle de la route (et nous oblige parfois à faire demi-tour après avoir manqué une sortie… oui oui, on sait… « Faites demi-tour dès que possible ! ») et des automobilistes d’une lenteur incroyable (voire carrément inconscients sur la route). L’envie de doubler tout ce petit monde est donc fréquente…!

À contrario, une fois sur les grandes voies rapides, en revanche, les voitures galopent à vive allure ! Bon, maintenant le soft n’est assurément pas un jeu de vitesse… bien au contraire.

Dès que vous arriverez sur votre lieu de rendez-vous, une dernière étape importante vous attend : le déchargement de votre remorque sur la zone destinée à cet effet (et symbolisée au sol par un marquage bien visible). Et là les amis de la route… il va vous falloir prendre un sacré coup de main pour parvenir à faire coïncider parfaitement votre remorque avec la zone de largage ! Fort heureusement, il est possible de « squeezer » cette étape (mais dites alors adieu au bonus !).

S’il y a bien quelque chose qu’il n’est guère possible de « squeezer », ce sont bel et bien les retours intempestifs au menu général de la Switch. Quelques bugs sont en effet à signaler, tout comme de multiples ralentissements, et nous espérons que ces derniers seront rapidement solutionnés par les développeurs.

Papiers svp !

Même s’il est possible de faire les petits malins et de tenter quelques pointes de vitesse dans des zones totalement inappropriées, nous ne pouvons que vous conseiller de vous caler calmement à la vitesse recommandée et de respecter la signalisation. Les feux rouges, notamment, seront le siège d’amendes immédiates s’il vous prend l’audace de les griller.

Par ailleurs, votre camion n’est pas insubmersible (quoique) et il sera nécessaire d’éviter le moindre impact afin de conserver un confort de conduite et éviter les réparations fortuites et coûteuses au garage. Néanmoins, le soft se montre globalement tolérant sur les chocs qu’il est possible d’encaisser avec votre camion… certes les dégâts arriveront très rapidement, mais après avoir poussé le jeu dans ses retranchements avec des accidents particulièrement brutaux et donnant lieu à des tonneaux, nous pouvions toujours prendre la route ensuite ! Les développeurs n’ont donc en aucun cas cherché à pénaliser le joueur d’une conduite dangereuse… mais ils le suggèrent simplement fortement !

Donne-moi du cash !

Chacune des missions bien réalisées donnera lieu à un gain financier et à quelques points d’expérience. Ces deux récompenses vous permettront de débloquer quelques améliorations (comme la puissance du moteur, le type de pare-chocs ou encore les rétroviseurs de votre choix, et bien d’autres) et personnalisations pour votre camion (oui mesdames et messieurs, vous allez pouvoir repeindre votre camion !), mais aussi l’achat de nouveaux véhicules. Nombreux et variés, ces derniers fourmillent de caractéristiques propres avec notamment des critères centrés sur la consommation du carburant, la performance, mais aussi la fatigue du moteur ou encore la durabilité de la carrosserie. N’espérez pas pour autant obtenir rapidement de quoi monter un important garage, il vous faudra cumuler bon nombre de missions auparavant…

L’expérience, quant à elle, vous permettra de débloquer tout doucement de multiples avantages, comme un pourcentage supplémentaire d’argent récolté, une diminution de la consommation du carburant, ou encore un rabais sur les réparations. Le nombre de kilomètres à avaler avant d’atteindre l’ensemble de ces avantages est impressionnant… vous vouliez rouler en camion, vous allez rouler en camion !

C’est donc ça la vie d’un routier…?

Entre deux courses plus ou moins rapides (certaines seront notamment chronométrées !), il est indispensable de conserver un regard sur le réservoir d’essence. De nombreuses stations sont éparpillées sur la carte et il vous suffit simplement de vous présenter devant la pompe pour remplir votre réservoir sans le moindre souci. Tout ceci n’est pas gratuit, bien entendu !

Bon chauffeur routier que vous êtes, il va de soi que vous resterez vigilant à votre forme et plus particulièrement à votre endurance. Votre besoin de sommeil est en effet symbolisé dans un recoin de l’écran, sous la forme d’une jauge qui se vide au fil des kilomètres engloutis. L’arrêt dans les aires de repos est capital pour vous permettre de réaliser vos missions dans de bonnes conditions. Nombreuses et disséminées un peu partout, vous n’aurez aucune difficulté à les trouver. 4h (écourtées en quelques secondes pour les besoins du jeu, rassurez-vous !) seront suffisantes pour vous requinquer ! Costauds ces chauffeurs…

Et votre vie se résume à cela. Aucune halte pour vous restaurer, pour vous distraire, aucun lien avec votre famille ou vos amis. Vous vivez camion chaque jour et chaque nuit. Nous avons en effet été surpris de cet aspect totalement centré sur la conduite et manquant finalement de réalisme humain. Certes, l’intérêt du soft est dans la conduite, mais elle peut parfaitement être le cœur du jeu avec quelques ajouts secondaires qui auraient permis de conférer davantage de profondeur au soft. Fort heureusement, les échanges sur la tablette, bien que piquants pour les yeux, sont globalement humains et permettent de retrouver un semblant de lien avec l’humanité.

Une humanité par ailleurs quasi disparue puisque les villes ne comptent pas beaucoup de passants, ces derniers disparaissant totalement si vous vous rapprochez avec votre camion ! Aucun dégât n’est à signaler si vous allez jusqu’à les écraser (pardon !), ils sont comme des fantômes qui errent sur une carte pourtant non dénuée de charme.

Dans mon camion mignon

Malgré une carte étrangement étroite pour un tel jeu, les environnements traversés au fil de vos multiples parcours seront plutôt agréables à regarder, avec de jolis effets de lumière. Nous avons été charmés par un petit passage non loin de la mer, tandis que le soleil venait à se coucher. Les graphismes sont en revanche un peu moins réussis lorsque nous prenons le temps de regarder dans les rétroviseurs, sans pour autant être catastrophiques. Aussi, si votre cycle circadien est malmené avec un sommeil à toute heure, l’alternance du jour et de la nuit sera elle sans équivoque, avec de jolis effets d’aube et de crépuscule. La météo s’invitera aussi à la partie. C’est l’occasion de faire fonctionner les essuie-glace les amis (totalement inutiles) !

Aussi, la musique qui vous accompagne est variée et la mélodie la plus douce du soft mérite clairement le détour. Bien entendu, nous aurions apprécié avoir une large palette musicale sous la main, avec un poste de radio et des stations à sélectionner… comme un véritable chauffeur routier en fait…

Truck driver est disponible dans une version boîte ainsi que sur l’eShop de la Nintendo Switch au prix de 50 euros environ.

Le saviez-vous ?

Drôle de journée que celle du 4 février 2016…

Nous sommes aux États-Unis, dans l’état du Minnesota. Un chauffeur routier s’arrête quelques instants pour faire une petite course sur le parking d’une station-service. Jusque là tout va bien. Sauf qu’il laisse son chien seul dans la cabine… ce dernier, sans que la police ni les passants ne parviennent à comprendre ce qu’il s’est véritablement passé, parvient à allumer le moteur du camion et à déplacer le véhicule sur tout le parking jusqu’à rejoindre la route (!) et terminer sa course improbable en percutant une voiture garée non loin de là. Aucun blessé ne serait à déplorer, mais l’histoire ne dit pas si le chien a pu reprendre la route avec son maître !

Conclusion
Malgré quelques défauts significatifs comme le choix délibérément étroit de la carte, une lisibilité relative lors des échanges de messages donnant lieu aux missions et une considération discutable du rythme biologique et général des routiers, Truck driver n’en reste pas moins une simulation agréable de la conduite d’un poids lourd, avec des graphismes globalement réussis et des mélodies variées. Son manque de réalisme est conjuré par le nombre important d’améliorations et de camions à découvrir, qui deviendront autant de prétextes pour reprendre encore et encore la route, pour le plus grand plaisir des joueurs les plus calmes et parfaitement assidus à la conduite... n’oublions pas : un bon routier est avant tout un bon conducteur.
Points positifs
  • Conduite agréable et accessible
  • De nombreuses améliorations et avantages à débloquer au fil des kilomètres engloutis
  • Des graphismes corrects avec de jolis jeux de lumière, et une alternance du jour de la nuit bien réalisée
  • Aide à la conduite lors du déchargement des remorques, parfaite pour les moins habiles dans les manœuvres de ce genre
Points négatifs
  • Des villes peu peuplées avec des habitants fantômes qui disparaissent mystérieusement à notre approche
  • Une redondance des tâches qui aurait pu être évitée en agrémentant le soft de quelques brides de la vie du chauffeur
  • Un réalisme très discutable...
  • Une carte étroite, donnant lieu à une certaine impression de tourner en rond
  • Quelques bugs et ralentissements
6.2
Correct
Graphismes - 7
Musiques - 7
Réalisme - 5
Accessibilité - 7
Contenu - 6
Fun - 5
Ecrit par
Deux passions dans la vie : le monde animal et le monde du gaming ! Adepte des belles plumes, je "switch" entre les poils et les manettes =) .

Poster un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Mot de passe perdu

Please enter your username or email address. You will receive a link to create a new password via email.

S'inscrire