GraviFire (Nintendo Switch) – Le test

Développé et distribué par Potata Compagny, GraviFire nous arrive sur Nintendo Switch avec un puzzle game gravitationnel.

Green Fire retour maison…

Tout commence par une belle journée où notre héros Green Fire s’amuse et sautille tranquillement dans sa planète. Quand soudain, il se fait capturer par des extraterrestres malfaisants qui vont l’obliger à résoudre des casse-têtes dans le cadre d’un test. Le seul moyen pour lui de pouvoir rentrer chez lui et donc de les résoudre.

GraviFire est un puzzle game où notre allié sera la gravité, bazardé dans des salles avec au sol des interrupteurs et des caisses qu’il nous faudra mettre dessus pour ouvrir une porte et avoir accès à la salle suivante.

La gravité !

Green Fire a la possibilité de pousser les caisses afin de les rapprocher au mieux des interrupteurs, mais il a aussi la possibilité de retenir leurs chutes. Car oui, dans GraviFire, il nous faudra gérer la gravité. Sur le côté de chaque niveau, des barres de gravité sont placées pour pouvoir changer celle-ci et donc affluer sur la position des dites caisses, à nous de trouver la bonne combinaison pour que toutes les caisses soient en même temps sur tous les interrupteurs et pouvoir ainsi ouvrir la porte qui nous amène sur la salle suivante. Bien entendu, au fur et à mesure de la progression, les énigmes seront de plus en complexes et seront jonchées d’obstacles supplémentaires avec une gravité allant jusqu’à quatre côtés à gérer, le tout sur pas moins de 50 niveaux.

Un vrai case tête

Au premier abord, le jeu pourrait paraître simple, nous commençons dans une pièce unique avec une caisse et un interrupteur, mais les premiers niveaux nous servent uniquement de tutorial pour nous apprendre les mécaniques de gameplay du jeu. Arrivé au niveau 4, tout se corse, fini l’aide pour résoudre les énigmes, ce sera à nous de nous creuser les méninges pour sortir de cette pièce.

Le gameplay est très simple, nous utilisons le stick analogique gauche pour déplacer notre héros et celui de droite pour activer la barre de gravité que l’on souhaite. À noter que nous avons aussi la touche A qui nous permet de faire un reset du niveau pour replacer tous les objets à leurs places initiales, car nous pourrons nous retrouver bloqués si nous usons maladroitement de la gravité. La touche X nous permet de passer au niveau suivant sans résoudre l’énigme, attention tout de même, cette possibilité est limitée à quatre fois et il nous faudra attendre dix minutes pour obtenir une nouvelle fois cette option. Subtilité ou simple bug de la version testée, sur la fiche du jeu sur le site de nintendo.fr, il est indiqué que le jeu se joue à la manette pro uniquement… et quand nous lançons le jeu en mode portable, impossible de valider avec L et R le mode. Mais si l’on valide avec A cette étape, pas de soucis la partie débute sans problème.

Du rétro comme on aime

Coté level design, le développeur a choisi le tout en pixel avec des effets lumineux modernes pour certains obstacles comme les lasers ou les effets magnétiques. Le jeu est en vue de dessus pour ce qui est des niveaux et une vue de côté pour notre héros. Celui-ci pouvant retenir la chute des caisses, il nous faudra donc prendre en compte cette « perspective » spéciale avant de déclencher une barre de gravité. Les niveaux sont plongés dans un espace infinie noir étoilé. Espace qui prend beaucoup de place à l’écran au départ, mais qui va vite être réduit au fur et à mesure de notre progression tellement les niveaux vont s’étendre et grandir en taille. Pour la bande son, nous sommes accompagnés d’une petite mélodie New Wave qui colle parfaitement à cette ambiance spatiale. Quant au bruitage, il reste dans le style rétro avec un sound design 8bits. Le jeu est entièrement traduit en français, chose qui sera utile uniquement pour les menus, car aucun autre texte n’est visible durant le jeu.

GraviFire est disponible depuis le 3 mars 2021 sur l’Eshop de la Nintendo Switch pour 4,99€ et prendra 148MB sur votre Nintendo Switch.

Conclusion
Le studio Potata Compagny nous apporte ici un petit jeu de casse-tête très sympathique au design rétro. Le jeu est agréable à jouer et la difficulté se corse progressivement. Contenant seulement 50 niveaux, on aurait aimé en voir plus, car une fois que l’on a compris toutes les mécaniques du jeu celui-ci reste tout de même assez simple pour les joueurs les plus aguerris, pour les moins expérimentés, il saura tout de même les tenir en haleine quelque temps sans pour autant les frustrer grâce à la fonction de reset et passer le niveau.
Points positifs
  • Graphismes et bande son rétro
  • Simplicité du gameplay
  • La fonction « reset level »
  • Le style casse-tête…
Points négatifs
  • … Mais gâché par la fonction « terminer le niveau » qui se renouvelle toutes les 10min
  • La durée de vie, on aurait aimé beaucoup plus de niveau.
6
Correct
Graphismes - 7
Bande-son - 7
Gameplay - 7
Contenu - 5
Durée de vie - 4
Tosuya 86
Ecrit par
Passionné de jeux vidéo depuis tout petit je n’ai pas lâché la manette depuis que l’on m’a offert ma première console... La NES!

Poster un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Mot de passe perdu

Please enter your username or email address. You will receive a link to create a new password via email.

S'inscrire