STORY OF SEASONS : Pioneers of Olive Town (Nintendo Switch) – Le test

Me revoici presque 20 jours après la preview de STORY OF SEASONS : Pioneers of Olive Town pour vous parler plus concrètement de ce jeu que j’ai le plaisir de tester depuis un petit mois. Afin de mieux situer le contexte de développement de ce jeu, et aussi pour bien comprendre la différence entre Story of Seasons et Harvest Moon, je vous propose de débuter ce test par une petite explication historique sur la saga.

Le jeu des différences entre Harvest Moon et Story of Seasons

Aujourd’hui nous connaissons plusieurs licences qui sont spécialisées dans les jeux de gestion de fermes : Harvest Moon, Stardew Valley et Story of Seasons pour ne citer que les plus connus. Cependant, de nombreuses personnes confondent les séries Harvest Moon et Story of Seasons ; ce qui est très facilement explicable. Nous allons donc essayer de faire la lumière sur ce point litigieux (ça fera plaisir au chef).

La saga Haverst Moon a été créée par Yasuhiro Wada en 1996 et développée par Victor Interactive Software. Cette dernière société a été rachetée en 2002 par Marvelous Entertainment qui devient donc le développeur de la série.

Pour la localisation Américaine du jeu Marvelous fait appel à la société Natsume. Puis en 2014, Marveloux décide de créer sa propre division américaine avec XSEED Games et se sépare donc de Natsume. C’est à ce moment-là que la licence s’est « coupée » en deux : Marvelous qui a gardé le développement de base et les principes de la série et Natsume qui a gardé le nom Harvest Moon.

Aujourd’hui, nous avons donc deux licences qui proposent des jeux de simulation de vie à la ferme : Marvelous, le développeur d’origine avec les Story of Seasons, et Natsume avec Harvest Moon qui est en fait une nouvelle saga.

Donc si vous souhaitez retrouver les caractéristiques d’un vieux Harvest Moon vous devez vous tourner vers les actuels Story of Seasons. La licence Harvest Moon propose de nouveaux jeux basés sur la même thématique, mais développés par Natsume.

Le pitch de base et premier pas dans votre vie de fermier

Comme dans beaucoup de jeu du genre, votre personnage va décider de plaquer sa vie de citadin pour vivre à la campagne. Dans STORY OF SEASONS : Pioneers of Olive Town, cette mise en scène est particulièrement bien réalisée via une petite animation sans paroles où l’on voit votre personnage se remémorer ses vacances à la ferme de son grand-père, les joies de la campagne… Puis sur un coup de tête, il enfourche son scooter pour se rendre à Olive Town, le village situé juste à côté de l’ancienne ferme de son grand-père.

Lors du voyage, divers paysages défilent pour bien nous faire comprendre que nous partons pour le bout du monde ! Notre personnage passe une nuit à la belle étoile et par une chance inouïe, le lendemain, votre scooter arrive à le conduire à Olive Town avant de nous lâcher juste devant le village.

  1. le Maire va alors vous accueillir puis vous guider sur le terrain de l’ancienne ferme de votre grand-père.

Après cette petite animation introductive et avoir passé votre première nuit sous une tente sur le terrain de l’ancienne ferme, M. le maire viendra chaque matin et pendant quelques jours vous voir pour vous distiller des conseils pour débuter votre activité de fermier.

Des petites phases tutoriels courtes et plaisantes qui permettent de découvrir chacun des aspects du jeu tranquillement pour être certain de ne manquer aucune fonctionnalité de gameplay. De même, le maire ou les villageois vous distribueront vos outils au compte-goutte de manière à ce que vous partiez dans la bonne direction pour la reprise de votre activité agricole.

Plus tard, pour chaque apparition d’un nouvel outil ou d’une nouvelle fonctionnalité, vous aurez également une petite explication faite de bon matin par l’un des habitants du village. C’est une manière non intrusive et astucieuse qui permet d’apporter de nouveaux éléments de gameplay au jeu.

Vous voilà donc partie pour de nombreuses heures de jeu alliant gestion de la ferme, collecte de ressources, artisanats et gestions de vos relations sociales avec les membres du village.

La gestion de la ferme, la base du jeu

Comme tous les joueurs qui vont craquer pour STORY OF SEASONS : avec Pioneers of Olive Town nous nous attendons à devoir gérer notre ferme et nous sommes prêts à nous remonter les manches pour faire prospérer notre exploitation. Eh bien, le jeu ne nous a pas déçus ! C’est même tout le contraire, il propose une bonne gestion de vos taches agricoles avec de vastes terrains que nous devrons débloquer au fur et à mesure pour agrandir nos champs ou pour héberger plus d’animaux.

Ce qui nous a le plus marqués dans ce nouvel opus, c’est la mise en place d’un système de progression assez impressionnant. Chaque tâche que nous allons effectuer dans notre ferme va nous être bénéfique financièrement bien sûr, mais aussi au niveau de nos compétences ! Que nous labourions la terre, semions des graines ou coupions des arbres ou encore cassions des rochers, notre personnage gagne de l’expérience rendant chaque fois la tâche un peu moins ardue. Ainsi, nous avons un niveau de progression pour chacun des outils et l’évolution est vraiment significative.

Pour compléter cette progression en niveaux, vous pourrez également améliorer vos outils chez le forgeron et ainsi, par exemple, couper plusieurs arbres en même temps ou détruire plusieurs rochers… En trois mots : gagner en efficacité… ou encore : gagner du temps, économiser votre énergie. Bref, le bonheur !

Mais la sensation de progression ne s’arrête pas là ! En effet, plus vous progressez, plus vous aurez accès à des plans de machine pour faire de l’artisanat ou de nouvelle fonctionnalité d’élevage comme l’accès à la reproduction ou de nouvelles plantes à cultiver et espèces d’animaux à élever… En fabriquant de nouveaux objets, vous débloquerez l’accès à d’autres machines et éventuellement l’objet créé vous permettra de cuisiner une nouvelle recette… Bref, un système d’avancement addictif et bien amené, et qui vous permet de fabriquer des équipements utiles pour votre ferme rapidement tel que des arroseurs automatiques…

Concernant les animaux, vous aurez le plaisir d’apprivoiser un ou plusieurs animaux de chaque espèce et donc d’avoir vos premières bébêtes gratuitement. Pour les trouver, il vous suffit de restaurer le poulailler ou la grange afin de pouvoir les accueillir comme il se doit et de débloquer l’accès aux zones sur lesquelles ils se trouvent (réparation d’un pont…) puis de les caresser. Cette adoption d’animaux rend l’élevage accessible dès la première saison du jeu, ce qui est un gros plus pour les amoureux de nos chers amis à 2 ou 4 pattes.

La gestion de la ferme proposer par ce nouveau STORY OF SEASONS est vraiment bien pensée, permettant aux joueurs de jongler rapidement entre les phases de cultures, élevages, récoltes et crafts, et de rendre la partie gestion du soft addictive dès le lancement du jeu.

Un côté RPG aussi bien réussi que le côté gestion !

Les STORY OF SEASONS sont en effet des jeux de gestion/simulation de vie à la ferme, mais qui embarquent un côté RPG avec notamment la possibilité de se marier avec un des jeunes personnages vivants à Olive Town. Le mariage étant l’un des buts finaux du jeu, mais non obligatoires.

Comme dans tous les jeux de la saga, nous allons développer nos relations avec les membres du village en allant leur parler régulièrement ou en leur offrant des cadeaux. Notre but étant d’avoir de bonnes relations avec tout le monde, afin d’en découvrir plus sur chacun des membres de cette petite communauté. Plus nous nous lions d’amitié avec les membres du village, plus nous en apprenons sur eux via des petites saynètes qui se déclenchent lorsque nous avons rempli certaines conditions. Chaque personnage est vraiment attachant, et c’est à chaque fois un plaisir d’en découvrir un peu plus sur son histoire, sa personnalité ou ses relations avec les autres villageois. Vous pourrez suivre l’évolution de vos relations avec les membres du village grâce au menu qui vous indiquera via une jauge de cœur si vous êtes proches ou non de la personne. Petite particularité : la jauge se remplit de cœur orangé lorsque vous ne pouvez pas vous marier avec la personne et de rose si la personne est un éventuel prétendant au mariage.

Au fils de ces saynètes, nous aurons la possibilité, en plus de la découverte des différentes personnalités des habitants, de débloquer de nouvelles fonctionnalités, de nouveaux lieux…

De nombreux évènements sont également organisés dans le village vous permettant de discuter facilement avec tous les habitants et éventuellement de mettre vos talents à l’épreuve lors de mini jeux. Un excellent moyen de fraterniser avec vos voisins.

Un autre moyen d’augmenter la qualité de vos relations avec les villageois est de répondre aux demandes de M. le maire via le panneau de quêtes de la mairie. M. Le Maire a plein d’idées, et à toujours besoin de nouveaux matériaux pour améliorer la ville. Au travers des requêtes du Maire nous améliorons donc la ville pour attirer plus de touristes, mais aussi améliorer les services qu’elle propose : des réverbères en passant par les bancs publics ou encore à la boutique de vêtements… De plus, le panneau d’affichage vous permet de répondre aux demandes ponctuelles des habitants via le tableau de quêtes de la mairie. Cela permet d’obtenir un peu d’argent facilement dès le début du jeu.

À côté de ce panneau d’affichage se trouve également un autre panneau qui cette fois nous donnera des récompenses en fonction de notre avancée dans le jeu : machine, médaille, matériaux ou graines, tout est bon à prendre pour avancer.

Un contenu impressionnant

Le jeu est vraiment très complet, et ce à tout niveau, mais regardons ça ensemble.

En ville vous trouverez bien entendu des vendeurs de graines (fleurs, légumes et arbres fruitiers), une épicerie, un forgeron, un charpentier, une animalerie… Chaque boutique vous proposera une grande variété d’items et des services essentiels au développement de la gestion de votre ferme. Pour chaque saison, dès le début, vous aurez accès à une dizaine de graines différentes pour diversifier vos cultures. Petit à petit, vous vous retrouverez également avec une dizaine d’espèces animales différentes dans votre grange et votre poulailler.

Le charpentier quant à lui, pourra vous construire une maison qui vous permettra d’adopter un chien ou un chat. Ce même charpentier vous vendra également tous les bâtiments de ferme nécessaires et vous débloquera l’accès à de nouvelles zones moyennant finance ou matériaux.

Le forgeron en plus d’augmenter la qualité de vos outils pourra aussi améliorer votre sac : ajoutant 2 lignes complètes en plus à votre inventaire. D’ailleurs, la gestion du sac est vraiment très sympa dans ce nouvel opus, car en parallèle de votre inventaire, vous trouverez une boite à outils qui vous permet de stocker l’intégralité de vos outils et de ne placer dans votre inventaire principal uniquement celui ou ceux que vous souhaitez utiliser. Un véritable gain de place bien pratique, surtout au début du jeu.

Les lutins sont toujours présents et permettent, un peu plus tard dans le jeu, de débloquer des améliorations de vos capacités (nombre de cœurs), de vos champs (qualité de vos récoltes) et divers bonus très intéressants dont on ne vous parlera pas ici pour vous laisser le plaisir de les découvrir par vous-même. Nous noterons toutefois, là encore le principe de progressions qui est une nouvelle fois mis en avant, que pour débloquer ces petits lutins, qui ressemblent à des petits hamsters, vous devrez simplement travailler/jouer. En effet, chacune de vos taches sera susceptible de réveiller un de ces petits hamsters nécessaires à l’obtention des bonus cités précédemment.

Bien entendu, les mines sont disponibles pour vous fournir les minerais nécessaires pour vos crafts. Atteindre le niveau final de chacune de ces mines vous vaudra une petite récompense sous la forme d’un mini-jeu. Mais atteindre le fond d’une mine n’est pas une chose aisée… En effet, vous devrez dévoiler les escaliers de chaque étage qui sont cachés sous des rochers, éviter de vous heurter à une taupe ou encore de tomber dans un trou pour espérer avoir assez d’énergie pour atteindre le fond de celui-ci.

Une partie musée est également présente ; vous pourrez y collectionner :

  • Des statues d’animaux réalisées à partir de photos que vous aurez prises
  • Des minerais anciens que vous aurez trouvés dans les mines ou au fond d’un lac
  • Ainsi que des poissons.

On note ici encore, une jolie inspiration d’Animal Crossing, même si ce musée n’arrive pas graphiquement parlant à la cheville de celui de nos îles paradisiaques préférées.

En plus de toutes ces activités, vous pourrez également pêcher pour vous détendre… ou pas, car le système de pêche demande d’être assez réactif même s’il est vraiment accessible et agréable.

J’en ai presque oublié de vous parler de l’artisanat…qui est pourtant très présent dans le jeu. En effet, vous aurez petit à petit accès à plusieurs dizaines de machines vous permettant de transformer le fruit de vos diverses récoltes : machine à lingot ou à poutre de charpente, yaourtière, métier à tisser, baratte pour faire du beurre… Le côté artisanat de ce Story of Seasons est vraiment impressionnant et demande une gestion quasi aussi importante que celle de notre ferme. De quoi nous occuper pendant un bon moment.

Le jeu est vraiment très complet et propose un gameplay simple qui nous permet de nous concentrer sur la partie gestion de la ferme, exploration et RPG du jeu.

Niveau gameplay ça donne quoi ?

Le gameplay est plaisant et simple à prendre en main et on reste sur un standard : le jeu fonctionne par case pour planter, récolter et arroser vos cultures. Le système de « ciblage » des cases est bien fait et s’est bien amélioré par rapport aux anciennes versions même si par moment il reste un peu rageant.

Les améliorations d’outils permettent de dynamiser ce gameplay et les différents crafts disponibles de décorer sa maison ainsi que ses champs un peu comme un Animal Crossing en plus simple, mais qui permet néanmoins de faire de très jolies choses : bancs, coffres, barrières, buissons sculptés…

La fabrication d’arroseurs pour les champs disponibles très tôt dans le jeu permet d’optimiser ses journées sans devoir choisir entre exploration de mine ou de forêt et agriculture. C’est un vrai plaisir d’y avoir accès aussi tôt.

Le jeu propose également deux niveaux de difficulté : un mode jeune-pouce pour les plus jeunes et le mode normal pour les habitués de la série ou les joueurs plus mûrs. Un petit ajout bien sympa pour permettre à chacun d’avoir une belle expérience de jeu.

En fait, nous n’avons pas grand-chose à reprocher au jeu, le gameplay est sympa et les menus bien construits, complets et accessibles facilement.

Des animaux tous ronds tous mignons !

Graphiquement le jeu est joli : soigné et coloré. On note bien le passage des différentes saisons grâce à la couleur des feuilles dans les arbres et à la météo caractéristique à chaque saison.

Les animaux sont tout en rondeur du lapin en passant par le mouton à la vache, tous représentent la douceur et la vie calme et tranquille de la campagne. Ils se déplacent tous lentement que ce soit à l’intérieur ou à l’extérieur des bâtiments renforçant l’ambiance calme et zen du jeu.

Le village est lui aussi principalement dessiné avec des courbes accentuant l’effet réconfort du jeu.  Vous pourrez également visiter l’intérieur de chacune des maisons du village qui sont décorées avec goût et plein de petits détails. Il faut également noter que les maisons/magasins restent ouvertes même si le magasin est fermé pour que vous puissiez aller parler à leur habitant. Cette dernière « fonctionnalité » est particulièrement agréable et évite la frustration de se retrouver devant une porte close. Elle vous permettra aussi de découvrir des moments de vie avec la famille de chaque protagoniste tels que des repas ou autre saynète.

La musique est très agréable invitant à la détente lors de nos actions sur les terrains agricoles ou en ville et devenant légèrement plus rythmée lors de l’exploration de grotte. C’est une musique de fond agréable qui sera parsemée de bruitages provenant des cris de vos animaux et du bruit de vos outils lorsque vous accomplissez des tâches.

Conclusion
STORY OF SEASONS : Pioneers of Olive Town est un jeu très complet qui vous propose une gestion de ferme couplée à un RPG qui, de par son contenu impressionnant et sa progression soutenue, vous invite à jouer et à vous dépasser pour en découvrir toujours plus. Le côté gestion de ferme est bien amené avec une multitude de cultures et d’animaux à élever. L’aspect artisanat est impressionnant de diversité et représente une nouvelle gestion à optimiser en parallèle de votre activité de fermier ou de fermière. Le côté RPG est très complet : découvrir les personnalités et les interactions entre les villageois est vraiment très intéressant et la course à l’amour est aussi amusante qu’intéressante. Bref, vous l’aurez compris, STORY OF SEASONS: Pioneers of Olive Town propose un gameplay agréable au cœur de graphismes soignés avec une bande-son apaisante. Le contenu est impressionnant et se laisse découvrir petit à petit pour notre plus grand plaisir. Nous vous conseillons donc vivement ce jeu qui est vraiment super complet.
Points positifs
  • Un gameplay agréable et bien pensé
  • Une grande diversité de plantes et d’animaux
  • Des graphismes tout doux
  • Une bande-son d’ambiance agréable
  • Un contenu impressionnant
  • Une progression constante et encourageante
  • Des saynètes trop mignonnes
  • Deux modes de difficulté
  • Tous les points positifs de la saga réunis et améliorés
Points négatifs
  • La répétitivité qui finit par s’installer
8.7
Génial
Gameplay - 9
Graphismes - 7
Bande-son - 10
Durée de vie - 8
AkikoYunicia
Ecrit par
Gameuse, blogueuse accro à Nintendo, j’ai rejoint l’équipe de Nintendo Town en tant que testeuse. J’adore partager ma passion pour les JV, m’occuper de mes animaux et de mon blog.

Poster un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Mot de passe perdu

Please enter your username or email address. You will receive a link to create a new password via email.

S'inscrire