Le Donjon de Naheulbeuk : L’Amulette du Désordre (Nintendo Switch) – Le test

Par Crom ! Le Donjon de Naheulbeuk : L’Amulette du Désordre arrive sur la Nintendo Switch !

Après être sortie sur PC en Septembre 2020, la célèbre saga audio débarque enfin sur notre console hybride. Alors, cette arrivée en jeu vidéo, bonne ou mauvaise idée ?

Donjon de quoi ?

L’univers de Naheulbeuk est issu d’une création originale de l’auteur français John Lang. Il s’agissait à l’origine d’une saga audio très populaire parodiant les jeux de rôle. Puis, Naheulbeuk s’est décliné en BD, roman, jeu de société, etc. L’Amulette du Désordre représente la première incursion de nos aventuriers en jeu vidéo.

Votre aventure démarre comme l’histoire audio. Le Ranger a recruté une équipe d’aventuriers afin de récupérer la statuette de Gladeulfeurha. Il est écrit dans les tablettes de Skeloss que seul un Gnome des Forêts du Nord unijambiste, dansant à la pleine lune au milieu des douze statuettes enroulées dans du jambon, ouvrira la porte de Zaral Bak et permettra l’accomplissement de la prophétie. Mais cette prophétie, votre groupe n’en a rien à cirer. C’est la fortune qui les intéresse !

Pour récupérer votre précieux trésor, il vous faudra parcourir le fameux Donjon de Naheulbeuk, truffé de pièges et d’ennemis qui vous barreront la route. Même si vous ne connaissez pas Naheulbeuk, vous l’aurez peut-être compris, nous sommes dans un univers médiéval fantastique. Et quoi de mieux pour cet univers qu’incarner un groupe avec un Ranger, une Elfe, un Nain, une Magicienne, un Ogre, un Voleur et un Barbare ?

Un groupe d’aventuriers pas comme les autres

– Ranger : « Y a personne ici ! »

– Nain : « C´est vrai, on se croirait dans le cerveau d´un elfe. »

Votre aventure sera ponctuée de dialogues très cocasses entre les membres de votre groupe. Chacun possède une personnalité qui lui est propre. Il est de tradition que les Elfes et les Nains se détestent. Cela amènera des discussions très drôles entre les différents protagonistes. Mais en plus de cela, vous verrez un Barbare qui n’aura qu’un mot à la bouche (« Baston ! »), un Ogre qui parle dans une autre langue, un Voleur qui est très peureux et une Magicienne parfois maladroite. Pour accompagner tout cela, les voix originales de la série audio sont évidemment de la partie pour notre plus grand plaisir ! Bref, on est bien dans l’univers de Naheulbeuk !

Nain : « Moi je bouge pas tant que j’ai pas mon niveau 2 ! »

Le Donjon de Naheulbeuk : l’Amulette du Désordre est un RPG tactique au tour par tour. Cela se traduit par la fouille du donjon afin de récupérer divers équipements et par des combats tactiques au tour par tour. Comme dans l’œuvre originale, vos personnages pourront monter de niveau en gagnant de l’expérience. Lorsque cela arrive, il vous faudra répartir des points dans des attributs et des compétences. Ces attributs sont assez classiques dans le monde des jeux de rôle. L’adresse permet d’augmenter la précision des attaques. La constitution fera augmenter vos points de vie. La force détermine les dégâts physiques infligés. L’intelligence, quant à elle, servira à améliorer vos attaques magiques. Puis le charisme servira dans le cadre d’un soutien à un allié. Enfin, le courage déterminera l’ordre dans lequel les protagonistes du combat effectueront leurs actions. En fonction du rôle de chaque aventurier et de votre façon de jouer, à vous de choisir judicieusement comment répartir ces points. Concernant les compétences, chaque montée de niveau permet de débloquer une compétence passive et une compétence active. Plus le niveau du combattant sera élevé et plus les compétences seront intéressantes.

Ce qui est intéressant dans les compétences passives, ce sont les synergies entre les personnages qui vont nous faire changer de façon de jouer. Chaque aventurier peut débloquer une compétence passive qui donne un bonus lorsque notre pilleur de donjon se trouve à côté d’un autre en particulier. Cela peut mettre donc votre cerveau à rude épreuve si vous voulez tirer parti de tous les bonus à votre portée.

Pour le déroulement du combat, on reste dans du classique. Chaque personnage peut effectuer deux actions : un mouvement et une attaque ou compétence spéciale. Si vous ne souhaitez pas utiliser une compétence ou faire une attaque, il vous sera possible de faire un sprint et de vous déplacer dans un périmètre plus large. Cela vous sera parfois d’une grande utilité pour vous mettre à couvert. Là encore, on reste sur du classique. Il existe deux types de couverture, une complète et une faible. Ces couvertures réduiront les chances de vos ennemis de vous toucher.

Un autre point important lors de vos déplacements sera l’orientation de votre personnage. A chaque fin de mouvement, il faudra définir vers quelle direction se tourne votre combattant. Pourquoi c’est important ? Tout simplement parce que si vous vous faîtes attaquer par derrière ou sur le côté, les dégâts pourront être dévastateur. Heureusement, cela vaut aussi pour vos ennemis ! A vous donc de bien choisir votre position avant d’attaquer. Mais ce n’est pas tout ! Si un allié à vous se trouve sur une case adjacente, il vous prêtera main forte si vous attaquez un ennemi. Nous sommes donc, un peu, dans une petite partie d’échec.

Nous parlons de bien choisir ses déplacements, mais parfois, il faudra prendre la décision … de ne pas bouger. Pourquoi ? Tout simplement parce que vous et vos adversaires peuvent à tout moment attaquer un personnage à portée qui cherche à se replier. Donc, si votre barbare se retrouve en face de trois gobelins, ne bougez pas ! Si, au contraire, vous avez trois personnages face à un ennemi, vous êtes donc en position de force. Mais attention à ne pas partir à l’assaut sans réfléchir avec n’importe quel combattant car certains sont plus fragiles que d’autres ou sont plus efficaces à distance. Car si vous ne prêtez pas attention, les ennemis se feront une joie de mettre KO vos compagnons. Si cela arrive et que vous ne soignez pas à temps le blessé, il sera indisponible jusqu’à la fin du combat, aura un malus d’expérience et des blessures qui apportent également des malus en combat. C’est donc assez punitif alors prenez soin de vos alliés.

Un jeu exigeant

Ne vous fiez pas à l’humour déjanté du Donjon de Naheulbeuk, nous avons affaire ici à un jeu exigeant comme on les aime. Si vous avez peur de ne pas être à la hauteur, il existe quatre modes de difficulté. Mais même en mode normal, il vous faudra bien réfléchir pour remporter la victoire. De plus, si vous n’êtes pas expérimenté sur ce genre de jeu, un très bon tutoriel vous est proposé au début du jeu.

Au niveau du gameplay, le passage sur console du jeu, initialement sorti sur PC, s’est plutôt bien déroulé. L’interface de jeu est claire et efficace, malgré les nombreuses informations et possibilités que nous offre le Donjon de Naheulbeuk.

On regrettera simplement de longs temps de chargement lorsque l’on recommence un combat ou qu’on entre dans une nouvelle zone. Pour ajouter un petit bémol supplémentaire, bien que les graphismes soient plutôt sympathiques en mode cartoon, ils deviennent légèrement flous lorsqu’on zoome sur les personnages et pire lorsqu’on veut observer l’horizon au loin (quand c’est possible). Mais cela n’entrave en rien le plaisir de jouer au jeu. Sachez donc que vous ne resterez pas des heures à contempler le paysage.

Des ogres, des gobelins et même des vampires, nécromanciens et … des poulets

La version Nintendo Switch du Donjon de Naheulbeuk comprend également le DLC “Les Ruines de Limis”. Ce DLC vous permet d’incarner vos aventuriers préférés dans un univers un peu diffèrent avec de nouveaux ennemis tels que des vampires et des nécromanciens.

Avec tout cela, la durée de vie du jeu devient assez importante. Il vous faudra sans doute au moins une cinquantaine d’heures pour arriver au bout du jeu.

Conclusion
Quel plaisir de se plonger dans l’univers du Donjon de Naheulbeuk ! Les personnages, l’humour et les voix originales, tout y est pour ravir les fans de la série audio. Et si vous n’êtes pas un fan de la première heure de Naheulbeuk, ce n’est pas grave, car tout féru de RPG tactique se doit d’avoir ce jeu dans sa ludothèque. Avec le DLC inclus, le Donjon de Naheulbeuk : l’Amulette du Désordre saura vous retenir de nombreuses heures devant votre console.
Points positifs
  • L’univers du Donjon de Naheulbeuk
  • Les doublages originaux du Donjon de Naheulbeuk
  • L’humour de Naheulbeuk
  • Un jeu tactique exigeant
  • 4 modes de difficulté
  • Un tutoriel très clair
  • Le DLC inclu
Points négatifs
  • Des graphismes flous quand on zoome
  • Des temps de chargement assez longs
  • Les textes parfois un peu petits
8.6
Génial
Univers - 10
Bande son / Doublage - 9
Gameplay - 8
Graphismes - 6.5
Tactique - 9
Durée de vie - 9
Ecrit par
Lorsque j'étais petit, on se faisait des sessions Zelda ou Secret of Mana en famille. "Papa fais-ci, papa fais ça !". Pour moi c'est ça le jeu vidéo !

22 commentaires

  1. Avec les doublages originaux…
    Rien que pour ça je ne vais pas pouvoir faire autrement qu’y jouer…

    Répondre
    • Ce ne sont pas les doublages origines. Enfin, pas tous. Seul quelques perso sont de retours. Pour le ranger et les perso féminin, se sont des nouveaux.
      Par contre, on retrouve au cast Bob Lenon ou encore Benzaie.

      Répondre
      • Oui pas tous mais même ceux qui ne sont pas d’origine sont très bon aussi ! 🙂

        Répondre
  2. C’est pas un orque mais un ogre qui fait partie de la compagnie… Encore du grand journalisme

    Répondre
  3. un OGRE qui parle dans une autre langue

    Répondre
  4. Oups ! Honte à moi !
    En effet ce n’est pas un Orque mais un Ogre qui fait partie de la bande d’aventuriers.
    Merci pour la remarque. On va rectifier ça !

    Répondre
    • Bonjour
      J’ai pu lire sur un forum que la version switch comportait de nombreux soucis, crashs à répétition, grosses chutes de framerate, problème d’audio qui « saute »….
      Pouvez vous svp m’éclairer sur la technique du jeu?
      Merci d’avance

      Répondre
      • Bonjour,
        Je n’ai pas eu de gros soucis de ce genre. J’ai eu une fois le son qui a sauté mais c’est revenu rapidement après, c’est pour cela que je ne l’ai pas mentionné dans le test.
        En revanche pour moi le point noir concerne les temps de chargement qui sont longs.
        Mais sinon le plaisir est vraiment là. Enfin, selon moi.
        J’espère avoir répondu à vos questions.

        Répondre
        • Bonjours Parconico

          Pour les problèmes de temps de chargement et de latence/réactivité du jeu un peu long, avez-vous essayé de jouer avec l’option des sauvegardes automatiques désactivées dans les options du jeu ?

          Répondre
          • Bonjour Alliances,
            Non, j’ai conservé l’option sauvegardes automatiques.
            Mais cela peut être une solution en effet.
            Je vais regarder ça.

  5. On ne parle pas des bugs ? Le son qui va voir ailleurs s’il y est ? Et l’injouabilité qui vous fait recommencer 3 ou 4 fois LE MÊME PUTAIN DE COMBAT à cause des plantages incessants ? Combien vous a payé l’éditeur pour ne pas mentionner qu’il à saccagé un jeu qui aurait pue être une merveille s’il était jouable, même au 2ème chapitre ?

    Répondre
    • Même pas un seul euro, c’est dire. Notre testeur à fini le jeu sans les soucis annoncés, il n’en a donc pas parlé

      Répondre
      • *** Censure par Fire_akuma par manque de respect total ***

        Répondre
    • Soyez aimable lorsque vous vous adressez à des inconnus, même par messages. Vois rencontrez des bugs merci de les avoir signalé, le rédacteur et nous lecteurs n’y sommes pour rien, pas la peine d’être aussi désagréable

      Répondre
    • Bonjour,
      Malheureusement, je n’ai rien reçu de la part de l’éditeur.
      Durant mon test je n’ai pas rencontré de souci particulier.
      En revanche, il est vrai que j’ai eu quelques bugs de ce genre après avoir relancé le jeu.
      Espérons que cela soit corrigé rapidement.

      Répondre
  6. Pour ma part, j’ai lancé le jeu hier et à partir du passage de la roue de l’infortune, j’ai de très gros problèmes de son, surtout en combat (les 3/4 du combat sans un seul son), de manière très récurrente…et parfois lors des phases d’exploration/dialogue…
    J’espère qu’il va rapidement y avoir un patch car ça casse tout simplement l’immersion!!Et c’est bien dommage pour quelque chose qui est à la base une référence audio (déjà qu’on a pas toutes les voix originales…)

    Répondre
    • Oui, j’ai eu « la chance » de n’avoir ce problème que bien plus tard dans le jeu.
      Effectivement, espérons que ce problème soit résolu rapidement.

      Répondre
      • Bonjour,
        Je rencontre régulièrement des coupures du jeu et très souvent dans les pires moments.
        C’est très dommageable car le jeu est top. On est bien immergé dans l’univers.

        Répondre
        • Bonjour David,
          Je suis d’accord avec vous. Le jeu est vraiment top (si on enlève les bugs).
          Je conseille d’attendre qu’une mise a jour corrective arrive avant de se replonger dans le jeu.
          Je ne manquerai pas de mettre un message en commentaire ici lorsque ce sera le cas.

          Répondre
          • Merci.

          • Une maj est sortie pas eu le temps de la tester pour voir si ça corrige quelques bug

  7. En effet, la MAJ corrige pas mal de choses mais il reste encore un peu de boulot.
    Voici la news qui en parle :
    https://www.nintendo-town.fr/2021/08/23/petit-point-sur-la-mise-a-jour-du-donjon-de-naheulbeuk-lamulette-du-desordre/

    Répondre

Poster un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Mot de passe perdu

Please enter your username or email address. You will receive a link to create a new password via email.

S'inscrire