Pile Up! Box by Box (Nintendo Switch) – Le test

Basé à Angoulême (cocorico), le studio Seed by seed est une jeune pousse du milieu indé (oh oh oh). Leur tout premier jeu s’appelle « Pile up box by box ». A première vue, il est question de cartons, beaucoup de cartons… Alors, simulateur de déménagement ou bonne surprise ? C’est ce que nous allons voir dans quelques instants.

Scénario en carton…

L’action de Pile up se déroule sur l’île Boxling square, havre de paix où les autochtones haut en couleur se la coulent douce : les petits jouent au foot sur la plage, une famille de hérissons glande peinard autour d’un feu de camp, une grenouille géante veille sur l’île… Tout va bien dans le meilleur des mondes.

Malheureusement, le calme ambiant va être rompu par un événement étrange qui va condamner des portails menant aux 4 mondes de l’île.

Et c’est là que vous intervenez, oui, vous, le héros boîte en carton (que nous appellerons Toncarman ou Cartonboy, c’est vous qui voyez). Bien évidemment, ce scénario est un prétexte à arpenter toute l’île pour ramener la paix dans cette petite communauté.

… Gameplay béton

En premier lieu, un tutoriel vous expliquera les rudiments du maniement de votre avatar  :

  • Un bouton pour sauter ;
  • Un bouton pour porter et lancer les boîtes en carton ;
  • Un bouton pour effectuer un « dash » en avant ;
  • Une combinaison de boutons pour recharger l’emplacement des objets de l’écran en cours.

Le personnage se contrôle bien. Nous avons simplement rencontré de très rares soucis pour nous positionner précisément, mais cela n’a pas gâché mon expérience globale. Malgré cette simplicité apparente, vos méninges seront mises à rude épreuve. Nous avons affaire à un jeu d’exploration et de puzzle/plateforme. L’île fait office de place centrale dans laquelle se trouvent ces fameux portails au nombre de 4 et dans laquelle vous pouvez vous balader librement pour y découvrir différentes activités : un magasin de skins, une salle d’arcade… Nous y reviendrons.

Chaque portail vous enverra dans un niveau ayant sa propre thématique. Globalement, vous commencerez souvent avec une mission qui consistera à rendre service à l’un des habitants de l’île, mission se résumant à retrouver un certain nombre de personnes/objets (d’ailleurs il est souvent question de retrouver des enfants perdus, surveillez vos gosses bordel), prétexte à explorer toute la zone.

Chaque niveau se découpe en écrans fixes dans lesquels des énigmes sont à résoudre, basées sur ces fameux blocs en carton. De plus, chaque niveau ajoutera une subtilité de gameplay entièrement basée sur un certain type de bloc (bloc ressort, bloc explosif…), à la façon du jeu Céleste pour les joueurs les plus hardcore du jeu de plateforme.

De plus, pour les plus complétistes d’entre nous (pas ceux qui pensent que la Terre est plate, ceux qui aiment collectionner des choses) une multitude d’objets est à récolter dans toutes les zones mises à votre disposition que ce soit le hub central ou les niveaux  :

  • Des pièces d’or pour acheter des nouveaux skins pour votre avatar ;
  • Des anneaux permettant d’ouvrir de nouvelles zones dans les niveaux ;
  • Des bornes d’arcade pour débloquer des mini-jeux multijoueurs ;
  • Des pièces de puzzles pour accéder au mode speedrun.

Cela permet d’allonger la durée de vie du jeu (environ 3-4 heures pour le finir tranquillement) et d’ajouter une rejouabilité non-négligeable.

Ici, pas de game over ni d’ennemis redoutables, le jeu est volontairement « chill & relax ». De plus, les développeurs ont réussi le pari de concocter un game design très bien équilibré, ni trop simple ni trop complexe. Un tour de force, quand on sait à quel point le moindre détail peut renverser la balance.

Tous en boîte

Une autre force de Pile up est son aspect multijoueur. Outre la salle d’arcade mentionnée précédemment, dans laquelle vous pourrez jouer à 4 bornes débloquées dans les niveaux, chacune proposant un mini jeu plutôt rigolo  (football, capture de drapeau…), vous pourrez explorer l’île jusqu’à 4.

Un nouveau joueur peut rejoindre la partie à n’importe quel moment pour prêter main forte à son/ses camarade(s) de jeu. Les énigmes nécessitant quelques fois des allers-retours à porter des cartons, la coopération est de mise et ajoute encore au capital sympathie du jeu.

 

<Insérer ici un jeu de mots sur le carton>

Ce qui saute aux yeux lors de la première partie, ce sont les graphismes. N’y allons pas par quatre chemins : Pile up est vraiment très très beau. Le microcosme façonné par le studio Seed by seed nous emmène dans un univers coloré et vivant où tous les éléments sont construits à base de carton/papier. On pensera tout de suite à des licences célèbres tels que Little Big Planet ou Tearaway chez la concurrence, ou encore The Touryst (test disponible ici), qui ne sont pas les pires références du domaine 😉 . Jouant habilement sur la profondeur de champ, les angles de caméra et la myriade de petits détails animés, nous sommes tout de suite immergés dans cette aventure qui donne envie d’explorer le moindre recoin de l’île.

La musique est composée de petites mélodies sympathiques, rien d’inoubliable. Côté bruitages, c’est du bon travail avec des sons plutôt cartoon. Il est à noter que les menus sont en anglais uniquement (dommage pour un studio français), mais cela ne pose absolument aucun problème, car il n’y a pas de dialogues parlés ou écrits, tout est représenté par des petites bandes dessinées du plus bel effet.

Alors, un carton ce jeu  ?

Nous avons beaucoup apprécié notre temps passé sur ce Pile up. Alors certes, le mode principal se termine en une poignée d’heures, mais l’ambiance, le mode multijoueur et l’énorme quantité d’objets à récupérer nous font oublier ce petit défaut. Ce jeu est la porte d’entrée parfaite pour les plus jeunes qui voudraient découvrir la plateforme ainsi que des puzzles jamais frustrants.

Les joueurs aguerris peuvent aussi s’y plonger avec plaisir pour un moment de détente. Un petit bonbon rafraîchissant et une belle réussite.

Summary
On sent l’amour du travail bien fait et on ne peut que saluer le studio seed by seed pour cet univers dans lequel on prend toujours plaisir à crapahuter. On attend maintenant avec impatience leur prochain jeu, notre curiosité est désormais acquise.
Good
  • Beau et relaxant
  • Énormément d’éléments à collectionner
  • Le multijoueur très bien implémenté
  • Une expérience pour tous les âges
  • L’animation de chargement en forme de symbole de recyclage, du génie
Bad
  • Trop court ! On en veut encore !
  • De rares soucis de maniabilité
  • Je ne sais toujours pas sous quel carton est caché Solid Snake
7.6
Bon
Gameplay - 8
Graphismes - 8.5
Multijoueur - 8.5
Bande-son - 7
Durée de vie - 6
Written by
Quand on n'arrive pas à trouver une seule passion, on les multiplie : dessin, BD, musique électronique, écriture de livres... Mais s'il ne devait en rester qu'une, cela serait le jeu vidéo. Passionné depuis le plus jeune âge, mon genre de prédilection est le beat them up et les jeux d'arcade. J'espère que vous prendrez autant de plaisir à lire ces tests que moi à les écrire.

Laisser un commentaire

Lost Password

Please enter your username or email address. You will receive a link to create a new password via email.

Sign Up