Psikyo Shooting Stars Bravo (Nintendo Switch) – Le test

Genre phare des années 80/90 dans les salles d’arcade et sur console, le Shoot’em Up (Shmup pour les intimes) a perdu de sa superbe et peine de nos jours à toucher le grand public. Heureusement, les jeux rétros ont le vent en poupe et chaque éditeur tente à son façon de raviver la flamme des fans ou de faire découvrir aux plus jeunes ces titres, et d’engrener des gros sous au passage. Nis America a sorti il y a un mois une première compilation regroupant 6 jeux du feu développeur Psikyo, spécialiste du jeu de tir à défilement horizontal ou vertical. Intitulée Psikyo Shooting Star Alpha, elle avait quelque peu fait grincer des dents avec une sélection marquée par l’absence de certaines séries emblématiques. Mais tout était prévu puisque Psikyo Shotting Star Bravo est sorti le 19 février dernier et embarque elle-aussi 6 softs.

Du Shmup kawaii…

Parmi les licences qui ont donné au Smup 2D toutes ses notes de noblesse, on retiendra évidemment les séries Gradius et R-Type, 2 monuments du genre, mais aussi des bijoux comme U.N. Squadron ou Super Aleste. L’univers de ces titres étaient futuristes et se déroulaient dans l’espace le plus souvent. D’autres séries se sont essayés à d’autres thèmes, comme la série Striker 1945 qui composait pour moitié la compilation Alpha et qui arpentait la seconde guerre mondiale. Pour cette mouture Bravo, c’est le Japon qui est à l’honneur avec un côté beaucoup moins « serious business » très rafraichissant sans pour autant atteindre le niveau génialement déjanté d’un Parodius.

C’est ce dont vous vous rendrez compte à la sélection des personnages hauts en couleur de la série Gunbird. Que ce soit dans le 1er ou le 2e opus, les traditionnels vaisseaux laisseront la place à une sorcière sur son balai et accompagnée d’un lapin, un vampire ou encore un fakir sur son tapis, pour ne citer qu’eux.

En jeu, cela se traduira par des options de tir originales dont la puissance et l’efficacité pourront être améliorées en ramassant les options, le tout dans de très jolis décors colorés qui défileront verticalement et qui seront ponctués de musiques énergiques assez guillerettes avec des voix digitalisées rappelant la série Bust a Move. Chaque héros disposera de sa propre « méga bombe » aux effets offensifs destructeurs ou défensif et aura même un coup au corps à corps dans Gunbird 2. Sinon, on reste dans du grand classique sur le fond, et ce quelque soit le jeu de cette sélection, excepté le Spin-off Gunbarich. En effet, le titre est un casse brique à la Arkanoid, pour les connaisseurs, combiné à un flippeur, avec des éléments de Shoot’em up. Un jeu à part qui donne une bouffée d’air frais dans cette compilation.

…et du Shmup un peu plus kowai

Si les 3 premiers jeux évoqués misent sur un aspect bon enfant, les 3 restants auront un côté plus mature, plus sombre, et un peu plus sexy au vue des obuts que certaines protagonistes arboreront et qui ne leur serviront pas à tirer. C’est finalement quelque chose de très japonais qui sera en adéquation avec l’univers proposé. C’est effectivement tout le folklore japonais revisité à la sauce mécanique qui défilera sous vos yeux : tori, ninja robot, char au masque de démon sous les cerisiers en fleur, Daruma et yokais seront de la partie. Malgré les aléas de traduction comme il en arrive souvent dans le jeu vidéo, ces 3 titres sont issus de la même franchise avec tout d’abord Samurai Ace (Sengoku Ace au Japon). On y retrouve des vaisseaux un peu plus conventionnels et un feeling assez familier, malgré une ambiance appuyée par des sonorités japonaises typiques. Cet épisode est à scrolling vertical contrairement aux deux autres :Tengai Sengoku Blade) et Samurai Aces III – Sengoku Cannon.

Il manquait du Smup à défilement horizontal dans cette collection, c’est donc une bonne chose pour la diversité même si le résultat est contrasté. Ce seront les personnages eux-mêmes qu’il vous faudra diriger dans ces 2 opus. Vous retrouverez d’ailleurs une maki (sorte de prêtresse vêtue d’un haut de kimono blanc et un bas rouge) lanceuse de parchemin qui vous rappellera sans doute de bons souvenir sur Pocky et Rocky. Dans Tengai, les protagonistes se fondent parfaitement aux décors 2D très réussis avec de bons effets de profondeurs maitrisés rendant le jeu très agréable comme pour tous les autres titres, tous sauf un. Les 15 années qui séparent Samurai Aces III de sa sortie lui font mal, et vous feront mal aux yeux aussi. Les environnements en 3D dynamique étaient peu être une prouesse à l’époque mais le rendu aujourd’hui est difficilement supportable, d’autant que le jeu n’apporte pas beaucoup par rapport à Senkogu Cannon hormis une attaque supplémentaire et une mécanique.

Attention à ne pas déplacer la borne

Pour profiter de chaque jeu, vous pourrez adapter le challenge en fonction de vos envies avec nombre de modes de difficulté (excepté Samurai Aces III qui n’en propose que 2). En plus des classiques easy/normal/hard/very hard, les développeurs ont ajouté un mode enfant et un mode singe (Monkey dans le texte en anglais ou japonais) ou bébé pour permettre au plus grand nombre de pouvoir s’amuser, d’autant qu’il vous sera possible de paramétrer le nombre de vies et de crédits. La possibilité de jouer à 2 existe mais il faudra se préparer à ce que l’écran devienne très surchargé. Au niveau affichage, vous n’aurez pas vraiment l’embarras du choix : 3 petits filtres qui suffisent finalement 2 habillages d’écran, pour les jeux à scrolling vertical.

Et ce sur ce type de jeu que le plus gros reproche de cette compilation peut être fait. Sur la télé et avec la taille des écrans actuels, il n’y aura pas de souci, la partie centrale étant suffisamment grande pour être parfaitement lisible et même si le manque d’habillage peut faire un peu défaut. En mode portable, vous serez un peu plus embarrassé. La réduction de l’écran rend la chose beaucoup plus compliquée et moins confortable. Les développeurs ont certes pensé à intégrer une option permettant de pivoter l’affichage à 90º mais ont oublié la possibilité de paramétrer les boutons sur un seul joycon. Il est alors possible de jouer avec une manette détachée, mais ce que l’on gagne en taille d’écran est perdu en distance par rapport à ce dernier (et il faudra lire les menus tête penchée). Cependant, il existe un accessoire non officiel permettant de remédier à ce problème, pour les fans… Heureusement, ce sera plus simple pour les scrolling horizontaux à ce niveau là.

Conclusion
Psikyo Shooting Star Bravo est une compilation qui propose une sélection diversifiée proposant aussi bien du scrolling vertical qu'horizontal avec la présence d'un jeu à part bienvenue. Même si leur gameplay reste très classique mais efficace dans le genre, on appréciera les univers tantôt colorés et mignons, tantôt imprégnés de culture traditionnelle japonaise un peu plus mature. Dans l'ensemble, les titres ont très bien supporté le poids des années et sont très plaisants à jouer. Le cas du jeu en mode portable reste délicat et on pourra toujours regretter le scindage des jeux en deux compilations vendues tout de même 39.99€ chacune.
Points positifs
  • Une belle diversité de jeux
  • Des Smup qui sortent des sentiers battus
  • Des univers travaillés
  • Des jeux qui ont bien vieilli...
Points négatifs
  • Le scrolling vertical en portable
  • ...à l'exception d'un
  • Finalement que 2 séries représentées
7
Bon
Graphismes - 7.5
Gameplay - 7
Contenu - 8
Paramétrages disponibles - 5.5
Burgtasty
Ecrit par
1er jeu à plus de 100h : Secret of Mana. Jeu préféré à plus de 100h : Ocarina of Time. Les derniers en date : Animal Crossing, FE 3 Houses, MHW, Smash Bros

2 commentaires

  1. Juliuxx Potter

    Pas trop mon style 🙁

    Répondre
  2. kabuki76

    C’est du vrai retro !

    Répondre

Poster un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Mot de passe perdu

Please enter your username or email address. You will receive a link to create a new password via email.

S'inscrire