Picklock (Nintendo Switch) – Le test

Le test de Picklock arrive vraiment au bon moment. Ce moment un peu charnière où beaucoup de développeurs essaient de profiter du succès de la Switch en proposant leur œuvre tout azimut. Ce moment aussi, où le joueur moyen que je suis, finit par se rendre compte que certains des développeurs sont quand même de plus en plus en train de me prendre pour un jambon et qu’il va falloir réagir.

Ce test sera très court pour la simple et bonne raison que Picklock, à la base développé sur smartphone, est tout simplement injouable sur Switch. Ses contrôles sont exécrables et empêchent tout simplement d’apprécier les mécaniques d’infiltrations.

La caméra d’abord, elle virevolte frénétiquement à chaque effleurement du stick droit. Au lieu de pouvoir régler convenablement l’inclinaison et l’angle de vue, il vaut mieux ne pas y toucher. Sauf que, du coup, les éléments tels que les portes ne sont plus visibles. Mince, il va falloir faire avec. Peut-être la sensibilité est réglable ? Euuuh non, débrouillez-vous avec la savonnette.

Ce n’est pas grave, des jeux à la caméra récalcitrante, il en existe plus d’un. Voyons le déplacement de notre avatar : euh, le point vert qui se déplace lorsque je bouge le stick gauche, il me rappelle fortement des contrôles tactiles, peut-être est-ce le cas ici : essai numéro 1 : aahh non pas de tactile, allez tout au stick. J’arrive devant une porte, un cadenas s’affiche, il disparaît, mais je suis toujours devant la porte, ça devrait aller….. ben non, toujours pas !

Je suis devant la porte et le jeu ne le détecte pas ! Pas moyen de l’ouvrir, et pas de micro-déplacements possibles pour me replacer correctement, je dois faire plusieurs pas en arrière pour revenir sur la porte pile-poil sinon, disparition de l’icône. Imaginez maintenant la même scène alors qu’un garde arrive, vous avez bien tout planifier, mais ces @&%£$¨^ de contrôles de %§*@ vous empêchent d’ouvrir une porte, même pas fermée à clé. La première fois, on s’énerve un peu, la seconde, on prévient le rédac chef que ça ne va pas du tout et la troisième on envoie chier le test.

Conclusion
Voilà salut Picklock, t’avais peut-être des qualités, mais le meilleur des chocolats sur un gâteau au caca, ben ça reste indigeste.
Points positifs
  • On se rend très vite compte que les développeurs se moquent de nous
Points négatifs
  • 7,99 c’est encore trop cher
  • Injouable
0.1
Médiocre
Contrôles - 0.1
Le reste - Non Noté - 0.1
Ecrit par
après 35 ans de jeux vidéos et un plaisir de jouer de plus en plus émoussé, l'arrivée de Zelda BOTW et l'émergence de la scène indé fut une révélation, le plaisir est encore plus fort qu'avant

Poster un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Mot de passe perdu

Please enter your username or email address. You will receive a link to create a new password via email.

S'inscrire