Interview avec NanoPiko, les développeurs de PictoQuest sur Nintendo Switch

Disponible un peu dans la surprise le jour de son annonce, le 8 août dernier, sur Nintendo Switch, on vous propose ce matin une petite interview avec NanoPiko, les développeurs de PictoQuest sur Nintendo Switch (via l’eShop).

Comment NanoPiko, votre studio composé de seulement trois personnes, a-t-il vu le jour ?

NanoPiko est né fin 2018 de l’envie de faire de petits jeux fun, créés de manière très spontanée.

Et comme nous adorons les surprises, nous avons décidé de les annoncer le jour de la sortie. Comme ça, quand vous entendez parler d’un de nos jeux, vous êtes sûrs qu’il est déjà disponible!

Pouvez-vous nous décrire en quelques mots PictoQuest ?

PictoQuest est avant tout un puzzle-game de type “nonogrammes” (à l’image des Picross de Nintendo et Jupiter) auquel nous avons intégré des petites touches empruntées au genre RPG.

Ainsi, tout en résolvant une grille, vous devrez souvent composer avec des ennemis ou des bosses qui veulent vous mettre des bâtons dans les roues!
Heureusement, dans les situations tendues, vous pourrez toujours compter sur des items magiques pour calmer le jeu!…

Nous avons été très vigilants sur l’équilibrage de ces 2 aspects. Tout amateur de picross y trouvera un challenge à sa hauteur et les nouveaux venus pourront maîtriser le jeu à leur rythme.

Comment le projet a-t-il vu le jour ?

Chez NanoPiko, nous adorons ce type de jeu. Ils sont parfaits pour se sentir malin et faire le vide dans sa tête.

Et quand Aurélien, un des 3 membres de l’équipe, nous a parlé d’y intégrer des petites mécaniques héritées des RPG, cela nous a semblé une évidence!

Qu’est-ce que chacun a apporté au projet ?

Commençons déjà par Florian qui a géré toute la programmation. Il a de plus une vision très claire des objectifs à atteindre et une vraie expertise des “feedbacks” utilisateurs.

Aurélien et moi-même nous sommes réparti la production graphique et différents autres aspects essentiels (musique et sound design, level design des grilles…)

Nous avons la chance de former un trio très complémentaire.

L’idée d’ajouter des ennemis et des boss est arrivée à quel moment de développement ?

Dès le début du projet. Ça a d’ailleurs été l’aspect le plus délicat à gérer.

Tout amateur de Picross apprécie le rythme relaxant de ce genre de jeu. Il fallait être sûr de leur proposer une expérience en même temps classique et rafraîchissante.

Vous avez une stratégie bien précise, vous annoncez et sortez vos jeux seulement quand ils sont terminés. Vous n’avez aucune marge de manouvre et il faut en même temps montrer que son jeu existe. Comment prépare-t-on un lancement comme PictoQuest ?

On ne va pas se mentir: c’est un parti pris risqué! Mais nous tenions vraiment à générer cet effet de surprise qui pouvait nous aider à sortir du lot. Et, quelque part, cela nous a aussi facilité le lancement. En réduisant la fenêtre de communication nous avons pu aller à l’essentiel et ne pas créer de fausses attentes chez les joueurs.

Vous avez choisi la Nintendo Switch comme plateforme pour votre jeu. L’eShop est devenue une terre d’accueil pour les indépendants mais les très nombreuses sorties peuvent reléguer un jeu dans l’oubli très rapidement. Pourquoi la Nintendo Switch ?

Nous étions persuadés que pour un jeu comme PictoQuest, il y avait un public sur cette plateforme. C’est vrai que le catalogue de la Switch est extrêmement riche et que le risque de passer inaperçu est réel. Mais c’est souvent le cas pour beaucoup de stores et le choix de la plateforme est toujours un pari!

Et puis c’est une satisfaction particulière de voir l’icone de son jeu dans l’interface d’une console Nintendo ^^

Envisagez-vous une sortie boîte pour PictoQuest ?

Ce n’est pas prévu pour le moment, PictoQuest reste un jeu trop modeste pour justifier ce traitement. Mais qui sait, un jour peut-être, dans le cadre d’une compile…

Quels sont vos projets futurs ? Vous allez proposer un suivi pour PictoQuest ?

Ahah! Nos futurs projets secrets ne le seraient plus si on vous en parlait maintenant!

En revanche, nous pouvons dire qu’il n’est pas prévu de suivi particulier pour PictoQuest, en dehors d’éventuelles mises à jours correctives.

Avez-vous quelque chose à ajouter pour nos lecteurs ?

Merci beaucoup d’avoir eu la curiosité de vous intéresser à PictoQuest! On espère sincèrement que vous prendrez autant de plaisir à y jouer que nous à le faire!

Et si vous voulez être sûrs de ne rien laisser passer de notre actualité à venir, notre compte twitter @NanopikoG vous attend avec impatience!

juju05 B
Ecrit par
Webmaster Adjoint

3 commentaires

  1. Manuto

    petite interview sympa.
    A renouveler, j’ai apprécié 🙂
    Bon courage a ce studio pour la suite de l’aventure.

    Répondre
  2. Orchidia01

    Juste sans lire , en regardant que les images ça pourrait ressembler à une bataille navale 😀
    C’est toujours sympa les jeux qui font réfléchir et toujours aussi mignon les petits monstres ^^

    Répondre
  3. JulieSailing

    J’ai revu le Let’s Play pour découvrir ce jeu et j’apprécie (maintenant).
    J’ai compris le “système” un peu compliqué au début.
    Maintenant, il me fait de l’œil lol

    Répondre

Répondre à Manuto Annuler la réponse.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Mot de passe perdu

Please enter your username or email address. You will receive a link to create a new password via email.

S'inscrire