Hoggy2 (Nintendo Switch) – Le test

Raptisoft est une petite société de jeux, qui a actuellement créé huit jeux différents entre les systèmes Apple et Windows.

Leur premier a été Hamsterball en février 2004, où le joueur doit rouler sa balle sur quinze circuits différents. Ce jeu était porté sur PC et sur PS3.

Ensuite, ils ont fait équipe avec PopCap pour Chuzzle, sorti en mai 2005 sur plusieurs plateformes tel que Android, PC ou encore iOS d’Apple.

Par la suite, le studio s’est lancé seul pour Hap Hazard, sorti lui en juillet 2007, est un jeu sur le thème de l’espace où vous devez désamorcer des bombes en quarante niveaux.

Hoggy 2, dont on va parler dans très peu de temps, est la suite du premier épisode sorti en 2009 sous les plateformes habituelles du studio (Android, PC, iOS). Mais cette fois-ci pour ce nouvel épisode, (déjà sorti auparavant en 2017 sur les mêmes supports), Raptisoft nous a fait le plaisir de lancer le jeu grâce à Ratalika Games (éditeur), sur notre belle console aux manettes colorées de chez Nintendo.

COURAGE HOGGY TU N’ES PLUS SEUL !

Hoggy, le slime rose, est de retour et une nouvelle aventure merveilleuse vous attend. Mais cette fois, Hoggy n’est pas seul, car Hogatha veut absolument se joindre à lui. Tous deux devront unir leurs efforts pour sauver leurs enfants de la moisissure gluante des méchants Moon Men (Hommes de la Lune) qui les ont enlevés !

C’est à ce moment-là que le jeu est lancé, vous serez donc à partir de là, soit Hoggy, soit Hogatha pour partir à la recherche de vos progénitures.

C’est à vous de choisir qui vous convient le mieux !

ET HOP DANS LA JARRE

Comme dit plus haut, le jeu est un puzzle game. Nous avons ici 200 niveaux de pur casse-têtes qui seront enfermés dans des Jarres de couleurs différentes. Le but est de récupérer les fruits disposés à des endroits différents dans les mondes pour pouvoir gagner des clefs données à chaque niveau fini. En résumé, chaque jarre contient un niveau et à chaque niveau, vous aurez une clef et ces clefs serviront pour ouvrir une porte pour accéder à d’autres niveaux, d’autres paliers. Les portes s’ouvrent devant vous quand vous atteignez le nombre de clefs inscrit sur celle-ci, ce nombre représentant les stages réussis. En ce qui concerne la maniabilité, ce n’est pas très compliqué ! Vous n’aurez que trois choses à faire dans ce jeu : bouger avec le joystick (gauche, droite, bas et haut pour entrer dans les jarres), sinon vous avez la touche « A » qui sert à jouer avec la gravité du personnage (c’est-à-dire activer la gravité qui vous fera rester en hauteur ou la désactiver pour redescendre) et pour terminer, la touche « Y » qui sera votre touche reset du niveau. À tout moment vous pouvez appuyer dessus.

Les différents niveaux proposés ont une bonne progression de difficulté et pas mal de choses. Par moments dans les niveaux, vous trouverez des choses comme des blocs ou des légumes différents sur lesquels vous pouvez sauter (ou que vous pouvez manger), vous aurez alors une nouvelle transformation et un nouveau pouvoir. Exemple : vous tombez sur un gland, vous deviendrez un slime carré et vous pourrez vaincre un ennemi ou casser un bloc en brique. Ou imaginons que vous tombez sur un piment, vous serez alors en feu, ce qui permettra de faire exploser les blocs bombes sans que vous mouriez ! Bien entendu, toutes ces transformations ne durent pas indéfiniment… Si on reprend l’exemple du gland, après avoir fait votre action, l’effet se dissipe instantanément ; mais si on prend l’exemple du piment, vu que votre slime devient une boule de feu ambulante, il vous faudra vous mettre en-dessous d’une goutte d’eau – posée à disposition bien sûr.

Pas mal de choses sont bien pensées et ont pas mal d’originalité. Un seul bémol pourtant dans ce jeu, c’est la vitesse du personnage… Le slime est hyper lent en déplacement. Bon d’accord, il n’a pas de jambes, mais quand même!

Petit bonus :

Hoggy nous propose un mode “level maker” qui permet de créer votre propre niveau et ainsi, après l’avoir fini, de pouvoir l’ajouter aux différents mondes que le jeu vous propose. Ce mode, relativement complet, est plutôt sympathique à faire.

IT’S SO CUTE !!

Le jeu a un graphisme simple mais efficace. Hoggy 2 est plein de couleurs et donne pas mal envie de traverser l’écran de votre télé ou de votre console pour y retrouver votre ami Slime. Le dessin est simple, mais fait le travail voulu pour ce genre de jeu. Les fruits donnent envie, les méchants sont bien trouvés et les mondes ont un décor satisfaisant.

L’ambiance, quant à elle, est au même niveau de mignonnerie qu’un Kirby. Les niveaux sont colorés et les personnages du jeu sont tous « kawaï », que ce soit les ennemis ou les personnages principaux, ou encore les enfants enlevés ; tout est mignon et prouve que le jeu ne s’adresse pas qu’aux adultes. Bien au contraire, si vous avez des enfants, ce jeu leur conviendra totalement.

Hoggy 2 a des musiques tout aussi mignonnes que son décor. Des thèmes musicaux légers et sans prise de tête. Elles sont différentes, bien rythmées et conviennent parfaitement au monde et terrain que vous faites à chaque fois. Et au bout d’un moment (à force de répéter les mêmes niveaux, parce que vous perdez) elle vous rentrera en tête et vous vous surprendrez à les murmurer.

Summary
Hoggy 2 est ce jeu de plateforme classique à plus de 200 niveaux avec de superbes casse-têtes, très bien trouvés et à l’ambiance très mignonne. Le jeu sorti le 26 juillet 2019, développé par Raptisoft et édité par Ratalika Games, conviendra à toutes personnes confondues à partir du moment que vous aimez ce genre de jeu à vous faire cogiter les neurones entre eux. Le jeu a un kids mode, ce qui prouve bien qu'il convient à tous et pas juste aux adultes. Avec un prix de 4,99 €, Hoggy 2 fera du bien (ou non) à votre cerveau ou à celui de vos enfants. C’est un petit plaisir à faire.
Good
  • Le gameplay et la maniabilité hyper simple d’utilisation
  • Un rendu beau et mignon niveau graphismes
  • Un jeu pour tout âge (grâce au kids mode)
  • Des casse-têtes à en faire réfléchir plus d’un
  • Son prix
  • Les différentes transformations du slime
  • Le mode “Level Maker”
  • La musique et l’ambiance adorable
Bad
  • La lenteur du Slime dans ses déplacements
  • Pas de traduction française (bon même si y a pas grand chose à lire)
6.8
Correct
Histoire - 4
Gameplay/maniabilité - 8
Difficulté - 8
Prix - 8
Graphisme/ambiance - 7
Musique - 6
Written by
Hello ! Grand adorateur de RPG et de jeux d’action aventure depuis ma toute première console !

2 Comments

  1. ca a l’air sympa, et sauter dans les jarres, ca me rappelle Mario 2

    Reply
  2. C’est bien coloré, pas mal 🙂

    Reply

Laisser un commentaire

Lost Password

Please enter your username or email address. You will receive a link to create a new password via email.

Sign Up