EA SPORTS FIFA 18 (Nintendo Switch) – Le test

Enfin, après les années Nintendo DS/Wii assez intéressantes, EA a complètement boudé les consoles Nintendo et surtout la Wii U puisque aucun FIFA n’a vu le jour depuis le lancement de la console au Gamepad, ça manquait quand même un peu !

De retour en forme sur la console du moment, Fifa 18 sur Switch a fait couler beaucoup d’encre. Des petits manquements de contenus dont le mode histoire qui a fait les beaux jours de Fifa 17, un moteur maison qui n’est pas le Frosbite, voilà de quoi ressentir une petite inquiétude. De plus, Konami n’a pas pensé que son PES pourrait être un carton sur la console hybride de Nintendo, ce qui laisse le champ libre cette année à EA.

Votre Fifa, Votre Syle
Après cette petite blague sur l’énorme faute de frappe de la jaquette française de cet opus Nintendo Switch, parlons peu mais parlons vrai : Oui, le jeu est moins beau que sur PS4/Xbox One, oui la présentation des matchs est moins fournie, oui le public est moins réaliste (même si plutôt pas mal) que sur les consoles concurrentes. Mais bon dieu que c’est bon de jouer à Fifa sur Switch.

Un bon jeu de foot, simple et efficace, qui vous suit dans le métro et à la pause déjeuner, histoire de mettre une branlée aux collègues même si les gestes techniques ne sont pas possibles avec un simple Joy-Con, logiquement. Pour ce mode table, il faudra aussi changer la caméra dans les menus, car celle de base est vraiment trop lointaine pour être exploitable surtout dans un jeu qui demande autant de précision.

Le jeu est fluide, il tourne à 60 fps en match et dans les menus, en 1080p mode docké et 720p en mode portable, la maniabilité est irréprochable et les bugs fidèles aux autres versions (voire même on en a un peu plus). Petit plaisir de cette version Switch, les temps de chargements sont vraiment rapides et on enchaîne beaucoup plus vite les matchs que sur les autres plateformes. C’est toujours plus pratique surtout sur une console portable. Finalement, tout est là ! Les sensations de jeux sont présentes, tout comme les situations exceptionnelles qui font que le football donne autant d’émotions. La remontada, le but à la 90eme, le 6/0 des familles…

Dommage par contre que les gardiens soient un peu trop facile à dompter, certains matchs contre de faibles équipes deviennent des fessées avec des gardiens qui ont pour rôles celui d’une passoire. Les commentaires de Mr Mathoux et Ménès sont aussi souvent rigolos mais jamais dans l’ambiance, dommage.

Bon, parce qu’il faut être objectif, je ne pesterai pas sur les notes des joueurs du LOSC, même si … Parlons plutôt d’une nouveauté pour les joueurs Nintendo. En effet, grand classique pour tous les joueurs FIFA, le mode FUT (FIFA Ultimate Team) est pour la première fois disponible sur une console de big N. Il est très fidèle aux autres plateformes et prendra énormément de temps, tant il est chronophage.

Dernier petit point noir, le jeu en ligne est complet mais ne propose pas (encore ?) de rejoindre un ami pour un match (ensemble ou l’un contre l’autre). Une étrangeté qui devrait rapidement être mise à jour. Pas de Club Pro en ligne non plus, ni de clashs d’équipes du FUT.

One Response

  1. juju05 3 octobre 2017 Reply

Laisser un commentaire