Factor 5 souhaite le retour du projet Wii « Rogue Leader : Rogue Squadron » sur Switch

La saga Star Wars est une source intarissable d’inspiration, les jeux vidéos en sont une fois encore le parfait exemple et c’est aujourd’hui le célèbre « Star Wars Rogue Leader : Rogue Squadron » qui fait à nouveau parler de lui… La rumeur d’une reprise du projet sur Switch par le studio Factor 5 court, et si c’était la bonne cette fois ci. Reprenons la grande histoire de ce jeu pas comme les autres.

La grande aventure de « Star Wars Rogue Leader : Rogue Squadron » commence en 1999 : « Star Wars Squadron » sort sur Nintendo 64. Retenant particulièrement l’attention des joueurs, « Star Wars Rogue Leader » (Rogue Squadron II) et « Star Wars Rebel Strike » (Rogue Squadron III) suivirent sur Game Cube et furent tout aussi bien accueillis par la communauté de gamers. Souhaitant poursuivre cette belle réussite, le studio Factor 5, très enthousiaste et débordant d’idées originales, imagine un nouvel opus toujours plus excitant. Terminée les gentilles querelles des bacs à sable, cette fois ci, vous serez du côté de Dark Vador et votre mission sera de repousser l’Alliance Rebelle… de quoi redistribuer les cartes du jeu emblématique et rendre ce dernier particulièrement prometteur. L’idée de « Dark Squadron » est née… ne reste plus qu’à le concevoir véritablement et surtout à le mettre en place jusqu’à sa sortie. Enfin, en théorie.

En effet, « Dark Squadron » rencontre vite de nombreux obstacles compromettant fortement ses chances de voir le jour… l’arrivée des consoles concurrentes sur le marché (Playstation et Xbox) effondre définitivement le projet. Le côté obscur de la force n’embauchera pas de nouvelle recrue cette année !

Factor 5 ne se laisse pas abattre face à cet échec et rebondit rapidement en se plongeant dans la conception d’un projet de remasterisation de la collection des « Rogue Squadron » (Rogue Squadron II et Rogue Squadron III sortis sur Game Cube), tout en y rajoutant quelques améliorations majeures : « Star Wars Rogue Leader : Rogue Squadron » est en marche. Malgré de nombreuses péripéties, Factor 5 s’accroche à son projet et l’imagine rapidement à destination de la Nintendo Wii. Entretenant de très bonnes relations avec Nintendo, le studio travaille d’arrache pied et reçoit en avant première le prototype du Wii Motion Plus (souvenez vous, cette petite amélioration apportée à la Wiimote qui ne l’empêchera pas de terminer dans l’écran de télévision, tout comme sa petite sœur, simplement parce que nous avons tous eu la flemme un jour d’accrocher la dragonne !). Grâce à ce petit bijou technologique, les combats au sabre laser deviennent possibles en utilisant directement la Wiimote Plus (imaginez le potentiel… surtout à l’époque où nous étions encore loin des casques VR et autres réalités augmentées !). Prenant place dans des environnement aussi nombreux que variés (rendez vous dans la salle du trône de l’empereur dans 3 minutes !), les 20 personnages jouables ont de quoi satisfaire tous les addicts de la saga : Yoda tu deviendras, « Je suis ton Père » tu crieras, illustre Luke tu contrôleras… et tant d’autres !

Le jeu tourne alors en 60 images par seconde, et comble du bonheur : un mode multijoueur est déjà prévu, permettant de tous se réunir pour une soirée Star Wars/Nintendo (bières et pizzas en option).

Tout ceci donne bien envie sur le papier… mais Factor 5 fait faillite en 2008. Nouvel épisode dramatique pour le studio qui a dès lors bien d’autres préoccupations que celles des courses de modules intergalactiques.

En 2015, une long épisode judiciaire prend fin et Factor 5 sort enfin la tête de l’eau. Tout est alors à reprendre à 0, la Wii n’est plus franchement d’actualité et LucasArts a été racheté par Disney : de profondes modifications qui ne anéantissent tout espoir de sortie à « Star Wars Rogue Leader : Rogue Squadron ».

Alors que nos pensions l’histoire définitivement terminée, un nouveau chapitre (que nous nommerons Espoir…!) s’ouvre aujourd’hui avec l’intervention de Julian Eggebrecht (qui n’est autre que le président du studio Factor 5) :

“It’s something in some way, shape, or form, should definitely come out of the archives.”

“I think it’s just about the willingness of probably us spending some time on it, Disney/Lucasfilm playing along with it, and probably EA must be a little in the mix. My immediate dream would be to first port basically what we had on Rogue Squadron Wii to the Switch. Rogue Squadron Wii pretty much supported every single input device. So in spirit it’s very comparable to what Nintendo did with Mario Odyssey, or even more so Mario Kart.”

“… the whole subsection with the duels, you could only play with a Motion Plus, because we needed 1:1 mapping.

“(It would be a matter of getting) the gang together. They’re all around. Our lead artist, who did the look so unbelievably right, basically spent half his time at Skywalker ranch designing for George [Lucas] on the movies (and the other half of his time) drawing the textures for us. (That artist now works at Pixar who is) only a stone’s-throw away.”

“The models still hold up. I don’t think on those models you would see much of a difference between what EA created later.”

Pouvons-nous espérer un jour tenir entre nos mains cette illustre compilation « Star Wars Rogue Leader : Rogue Squadron » regroupant les 2 opus sortis sur Game Cube il y a maintenant bien plus de 10 ans (outch !) ? Les péripéties de Factor 5 peuvent nous laisser quelque peu perplexes face à l’avenir de ce jeu, mais nous leur souhaitons bonne chance dans ce projet que nous accueillerions avec beaucoup de plaisir, et ne pouvons que reconnaître leurs efforts et leur ténacité face à ce projet… parfois, il faut savoir gravir les plus hautes montages pour toucher les sommets. Espérons que Factor 5 soit bien équipé pour cette nouvelle ascension !

Le saviez vous ?

La célèbre respiration de Dark Vador ne vous rappellerait t-elle pas vos sessions de plongée sous marine de cet été ?

Sa conception provient en effet d’un détendeur de bouteilles de plongée !

Source

Laisser un commentaire