Interview avec The Game Bakers, le studio qui sortira Furi sur Nintendo Switch ce jeudi

Comme vous le savez sûrement, après une sortie prometteuse sur PC, Furi arrivera sur Nintendo Switch (via l’eShop) ce jeudi 11 janvier 2018. L’occasion pour nous de vous proposer une petite interview avec Emeric Thoa, directeur créatif de Furi à The Game Bakers.

Bonjour, pouvez-vous vous présenter ainsi que votre studio (localisation, taille, métiers…) ?

Je suis Emeric Thoa, directeur créatif de Furi à The Game Bakers. Nous sommes un petit studio d’une douzaine de personnes, basé à Montpellier pour une partie de l’équipe, et un peu partout dans le monde pour l’autre partie. 

Qu’est-ce que Furi ? 

Furi est un jeu d’action composé uniquement de combats de boss. C’est un jeu qui mélange tir et combat à l’épée, face à des adversaires formidables, des gardiens d’une prison dont vous devez vous échapper. 

Comment le projet a-t-il vu le jour ?

Cela faisait plus de dix ans que j’avais envie de faire ce jeu. C’est le mélange de plusieurs inspirations : des livres (Monte Christo, la légende du Minotaure), des films (Duels, Duellists, Old Boy) et des jeux vidéo (Metal Gear Solid, No More Heroes, God Hand…). Après avoir fait des jeux sur mobile, on a senti que c’était le temps pour nous de faire un jeu PC/Console et Furi est le concept qui s’est imposé !

Après une sortie sur PC/PS4/One en 2016, pourquoi proposer Furi sur Nintendo Switch aujourd’hui ? Aviez-vous déjà envisagé une version Wii U à l’époque ?

Non à l’époque on n’avait pas envisagé la WiiU, on a préféré se concentrer sur deux plateformes (la version XboxOne est d’ailleurs sortie après les versions PC/PS4). Aujourd’hui amener Furi sur Switch était une évidence : la console est super et les joueurs nous l’ont très souvent demandé.

Nous avons récemment appris que le portage serait proche de la version PS4 en termes de framerate, le 60 fps n’étant pas fixe, sur aucune plateforme. Est-ce que le portage de Furi sur Nintendo Switch par rapport au jeu initial fût difficile à réaliser ?

Effectivement, on ne savait pas si on allait arriver à garantir un bon framerate. On a travaillé plus de trois mois uniquement sur l’optimisation, mais finalement on y est arrivés. Visuellement le jeu est le même que sur les autres plateformes, et il tourne à peu près pareil que sur PS4.

Furi sur Nintendo Switch comprendra pour la première fois sur consoles un mode speedrun pour Furieux. Avez-vous travaillé avec la communauté pour concevoir ce mode ultime ?

On a d’abord sorti une version Beta sur PC, avec ce mode. Les speedrunners les plus assidus ont pu le tester ! La première sortie officielle de ce mode sera finalement sur Switch mais devrait suivre sur PC prochainement. Le gros intérêt du mode Furieux c’est qu’il ne s’agit pas d’un mode de difficulté où les points de vie des boss et leurs dégâts sont augmentés : ce sont leurs patterns de combats qui sont différents. La difficulté ici vient du fait que le jeu est différent, pas stats des boss.

La Nintendo Switch propose de nombreuses façons de jouer, le fait d’adapter le jeu sur deux écrans différents (TV et tablette) est-il différent par rapport aux autres versions ? Furi sera-t-il compatible avec les vibrations HD ?

Furi est un jeu unique, mais qui ne repose pas sur des fonctionnalités hardware. On a préféré ne pas altérer le jeu initial et ne pas utiliser de spécificités de la Switch (autre que le fait de pouvoir jouer sur la télé ou en mode portable).

Votre jeu est un boss rush punitif, dur, avec une courbe d’apprentissage et donc qui s’adresse à un certain type de joueur. Pourquoi ce choix, quelles ont été vos influences ?

Pour qu’un boss soit mémorable, il faut qu’il nous donne un peu de fil à retordre. Le plaisir de battre un boss est presque proportionnel à la difficulté du combat qui a eu lieu, c’est donc un peu normal que le jeu soit perçu comme « difficile ». Mais en réalité, ce n’est pas si dur que ça. De ce que nous avons pu observer, les joueurs progressent toujours à chaque nouvel essai, c’est juste une question de persévérance.

Avez-vous des conseils pour les nouveaux joueurs qui vont découvrir le jeu sur Nintendo Switch ?

Le conseil ultime pour gagner à Furi : il ne faut pas bourriner ! C’est un jeu de contre attaque : esquivez, parez, et quand le boss a finit son enchainement : punissez-le ! Si vous tapez comme un fou ou une folle dans sa garde, il va bloquer et contre attaquer. Normal non ?

Takashi Okazaki, le créateur d’Afro Samurai, a travaillé sur le character design des personnages. Comment avez-vous réussi à collaborer ensemble ? Qu’a-t- il apporté au jeu ?

On l’a simplement contacté par email et on lui a pitché le projet. Il a trouvé ça chouette. On a fait quelques essais, puis il est venu nous voir en France pour travailler. Puis je suis allé au Japon pour continuer. C’est un gars super, très gentil et avec des idées géniales. A chaque fois qu’il nous livrait des dessins, je modifiais le game design pour incorporer des idées issues de ses personnages.

La bande-son de Furi a été composés par Carpenter Brut, Lorn, Danger, Scattle, Kn1ght, Waveshaper et The Toxic Avenger, pourquoi ce choix de musique électro ? Comment avez-vous réussi à convaincre ces artistes très talentueux de travailler avec vous sur le jeu ?

La musique électro a une énergie, une dynamique qui accompagne parfaitement le rythme et les visuels de Furi. C’était une évidence pour nous qu’il fallait que ce soit de l’electro pendant les combats. On a d’abord fait une démo avec Carpenter Brut, et quand on a montré ça aux autres musiciens, ils ont été intéressés par le projet. Ça a été une aventure formidable de travailler avec eux sur la musique du jeu. Ils ont tous composés des morceaux uniques pour coller à leur niveau, à leur boss. 

Quelle relation avez-vous avec Nintendo, la firme vous a-t-elle aidée pour la sortie du jeu ?

Nos relations avec Nintendo sont très bonnes, mais ce sont surtout des relations de travail. Ils n’influencent pas le contenu ni le développement. 

Envisagez-vous une sortie boîte pour Furi ?

On aimerait bien mais on ne sait pas encore si ça se fera. Si oui, ce sera sûrement une édition limitée.

Quels sont vos projets futurs ?

C’est encore trop tôt pour le dire. Ce sera quelque chose de différent. 

Avez-vous quelque chose à ajouter pour nos lecteurs ?

Si vous jouez à Furi, accrochez-vous ! Vous verrez, le plaisir de battre un boss qui vous a fait rager, c’est inégalable ! Et pour les moins courageux, il y a aussi un mode « promenade », plus court et plus facile, qui permet de découvrir le jeu. A vos épées !

On remercie vivement Emeric Thoa et Adrien Lary pour leurs disponibilités.

Ecrit par
22 ans - Rédacteur/Testeur sur Nintendo-Town - 3DS/Switch/One - Mes licences préférées : Animal Crossing, Layton, Zelda, Pikmin...

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Mot de passe perdu

Please enter your username or email address. You will receive a link to create a new password via email.