Broforce (Nintendo Switch) – Le test

Il y a des jeux pour lesquels on se pose la question  “Pourquoi est-ce qu’il n’est pas encore sur la Switch” ? Ou bien on se dit “Ce jeu est fait pour…” Parmi ceux-ci, on peut citer Overcooked ou encore Hollow Knight. Broforce en fait clairement partie, développé par FreeLives et publié par Devolver Digital qu’on ne présente plus, le Run’n Gun plein de testostérone débarque enfin sur l’hybride de Nintendo !

AMERICA, FUCK YEAH !

Broforce est donc un Run’n Gun, le but étant de traverser un niveau d’un bout à l’autre aux moyens d’armes, d’explosifs, de vos poings… Bref vous êtes là pour faire du grabuge à l’américaine, tout l’univers du jeu repose sur cette parodie des Etats-Unis et de ses héros de blockbusters musclés prêt à tout détruire sur leur passage pour sauver le monde l’Amérique.

Les personnages du jeu ne sont pas inconnus puisqu’ils sont directement inspirés de héros connus de films d’action et jeux vidéos. Ainsi vous pourrez vous retrouver aux commandes de Terminator, Ash (Evil Dead), Conan le barbare, Raiden (Mortal Kombat) et encore beaucoup d’autres pour un total de 35 protagonistes, tous ayant des armes et attaques spéciales tirées de leur oeuvre originelle, par exemple Neo (The Matrix) se battra au corps à corps et son super lui permettra d’arrêter toutes les balles ennemies et de leur renvoyer dessus.

Le jeu dispose d’un mode histoire sans réelle profondeur puisque le colonel vous donnant des missions se justifiera souvent par des absurdités se moquant ouvertement de la mentalité de l’armée américaine. Vous devrez “nettoyer” des zones tout autour de la planète parce qu’ “ils ne parlent pas la même langue que nous” ou encore “c’est trop calme ici, il se passe quelque chose”. Vos péripéties vous amèneront donc à combattre des terroristes, des aliens, des zombies, bref tous les ennemis naturels des américains au travers de 15 zones proposant chacune des enchaînements de 5 à 10 niveaux pour une durée d’environ 4 heures. Votre but sera donc toujours de progresser jusqu’à la fin aux commandes d’un des 35 “bros” distribué aléatoirement, les autres étant retenus en otage vous permettent à leur libération de changer de personnage et gagner une vie supplémentaire au passage. Pour débloquer de nouveaux “bros” il vous faudra sauver un bon paquet d’otages, plus que ne peut en proposer une seule run du mode histoire !

Comme vous êtes bien équipé pour tout détruire, en toute logique l’environnement lui même est intégralement destructible. Vous pourrez par exemple explorer librement des passages secrets sous-terrains ou juste progresser à votre manière en faisant tout exploser, les niveaux font office de défouloirs dans lesquels des barils explosifs vous sont mis à disposition de partout, des mines, des terroristes kamikazes qui se jettent sur vous etc… Le fun est omniprésent et même si la lisibilité n’est pas toujours optimale avec toutes ces explosions et le sang qui va dans tous les sens, vous prendrez toujours du plaisir à bourriner.

L’humour est également toujours présent même dans les animations des terroristes ennemis qui certaines fois, si vous les observez, vont faire n’importe quoi et s’exploser tout seul ou encore certains boss ridicules (Helicockter qui est un hélicoptère avec une grosse tourelle et deux boules en dessous…), chaque interaction avec n’importe quel élément est présente, par exemple les cadavres de terroristes vont encore réagir si vous les brûlez ou si un alien vient leur pondre dedans, le sens du détail est là pour le bonheur des joueurs.

Plus de flingues = plus d’explosions !!

On ne va pas donner un casting de personnages aussi grand pour que vous soyez seul à en profiter quand même… Le jeu est jouable intégralement en coopération jusqu’à 4 joueurs que ce soit en local sur le même écran, en local jusqu’à 4 consoles ou en ligne pour toujours plus de chaos ! Ajout sympathique pour la version Switch, selon votre manette le jeu reconnaît la couleur du joycon utilisé et l’affiche à côté du portrait de votre personnage afin de faciliter la lisibilité à l’écran. Le mode en ligne propose également un système de chat bien pensé pour une utilisation à la manette, vous pourrez rejoindre soit vos amis soit des parties publiques listées dans une sélection de serveurs détaillés extrêmement appréciée. Outre le mode histoire vous avez également un mode Arcade vous permettant de traverser tous les niveaux du jeu dans l’ordre sans interruption (dans l’histoire vous pilotez un petit hélicoptère pour choisir quelle zone jouer). Une fois terminé, vous aurez bien évidemment le droit de choisir votre niveau ainsi qu’une difficulté supérieure pour plus de challenge.

Pour terminer sur le multijoueur en local, un mode versus vous permet de vous affronter jusqu’à 4 joueurs en match à mort avec 5 vies chacun. Un choix de 5 bros aléatoires vous est proposé au début de chaque manche dans lesquelles il faudra être le plus rapide pour obtenir celui que vous souhaitez le plus.

Le jeu est extrêmement rejouable tant le tout est un gros défouloir et que le côté aléatoire de la distribution des personnages rend chaque partie unique. La difficulté est aussi assez élevée sur certains passages et contre certains boss, ce qui corse le jeu.

Pour les plus téméraires, après avoir acquéri quelques personnages, vous pourrez vous attaquer au mode histoire Brofessionnel dont la particularité est de n’avoir qu’une seule vie par “bro”, chaque personnage que vous libererez existera en tant que tel et s’il meurt, c’est définitif. Inutile de préciser donc que si tous vos personnages meurent c’est le Game Over.

Conclusion
Broforce est enfin disponible sur Switch et cet ajout à une bibliothèque déjà très forte semblait indispensable pour la console. Il s’agît de l’une des meilleures expériences de défouloir en solo ou multijoueurs réunissant un casting AAA de figures iconiques du cinéma. Ce jeu est bien plus proche d’Expendables que le jeu officiel du film. Pour seulement 14,99€ sur l’eShop vous serez sûrs d’y trouver votre compte pour passer de bonnes soirées entre amis ou juste bourriner du terroriste.
Points positifs
  • Un excellent défouloir
  • Le multijoueur sous toutes les formes (local, plusieurs consoles en local et en ligne)
  • Le casting de 35 personnages ayant tous leurs spécificités
  • Un bon goût d’Amérique
  • Le solo de guitare quand on s’évacue d’un niveau
  • Le mode histoire “Brofessionnel” une expérience permadeath géniale
Points négatifs
  • Des petites baisses de framerate quand on déchaîne trop de liberté à l’écran
  • Le mode versus uniquement en local
9.2
Excellent
Fun - 10
Difficulté - 8
Durée de vie - 8
Rejouabilité - 10
Patriotisme américain - 10
Ecrit par
Joueur Nintendo depuis la N64 et vénérateur d'Edmund McMillen

1 Comment

  1. La note « Patriotisme americain / 10  » haha j’ai bien ri x)

    Répondre

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Lost Password

Please enter your username or email address. You will receive a link to create a new password via email.

%d blogueurs aiment cette page :