Super Mario Party (Nintendo Switch) – Le test

Après de nombreux opus, la série Mario Party a su remplir des après-midis et soirées dans la convivialité et la mauvaise foi. Que vous soyez gagnants ou perdants, l’aventure proposait toujours un amusement et son lot de mini-jeux originaux et délurés. Et puis la Wii est sortie et la licence n’a pas su continuer à toucher la corde sensible des joueurs, malgré les relances sur Wii U et 3DS. Et voici en 2018 Super Mario Party ! Cette fois, plus de chiffres ni de nombre mais un “Super”. Mario Party a-t-il appris de ses erreurs passées ? La Switch sera-t-elle la console de Nintendo qui saura redorer le blason de cette série indémodable ? Vous le saurez à la lecture de cette critique !

Plus on est de fous, plus on rit

Avant de commencer à jouer, le jeu nous demande d’emblée le nombre de consoles et le nombre de joueurs. A la fois pratique et bien pensé, cet aspect se voudra un peu handicapant par la suite si vous décidez de changer le nombre de joueurs en pleine partie. Mais bref, concentrons déjà sur les points positifs de cette grande aventure ! Après cette petite sélection, le jeu propose une petite cinématique qui met en avant nos joyeux amis qui souhaitent départager qui est la SuperStar ! Alors que tout le monde semble réjouit, la troupe de Bowser débarque en s’incrustant dans la conversation. Toad, Toadette et Kamek décident alors de s’accorder sur l’organisation de ce grand évènement afin de départager les deux camps de manière équitable et élire une vraie SuperStar. Plutôt sympathique et bon enfant, ce petit scénario apporte une petite touche de fraîcheur et instaure une légère trêve entre Mario et Bowser le temps d’un évènement festif. Pas forcément nécessaire, ce n’est pas non plus à jeter et ça donne un côté convivial à ce qui risque de devenir votre meilleur outil de destruction d’amitié.

Du contenu riche et varié

Une fois la présentation finie, vous pouvez sélectionner votre personnage favori et partir à l’aventure afin de devenir la SuperStar ! Petite déception ici pour les fans de Toad et Toadette qui ne seront pas jouables puisqu’ils organisent les festivités aux côtés de Kamek. Si le nombre de joueurs est inférieur à 4, les joueurs manquants seront remplacés par l’IA. Vous avez alors la possibilité de sélectionner la difficulté de l’IA. Les choix Normal, Fort et Expert seront possibles. Les personnages IA pourront être présélectionnés automatiquement (avec la possibilité de faire un changement aléatoire) ou vous pourrez vous adresser à Toad pour choisir vous même les personnages. D’ailleurs, en parlant à Toad de cette manière, vous pourrez également paramétrer les difficultés des IA individuellement. Quand vous aurez terminé vos préparatifs, vous entrerez alors dans l’esplanade de la fête. Diverses activités s’offrent alors à vous. Toad vous donne également une petite tablette qui vous servira de menu rapide pour vos déplacements. Mais avant de pouvoir l’activer, vous devrez vous rendre au moins une fois physiquement à chaque endroit marqué sur la tablette. Cette navigation est sympathique et change d’un simple menu classique. Une fois tout débloqué, vous pourrez à votre convenance utiliser la tablette ou non. Vous y découvrez ainsi plusieurs modes de jeu différents à explorer.

Tout autant de façons de jouer

Explorons maintenant les modes de jeu un à un.

Commençons par le plus célèbre, le mode Mario Party. Il s’agira simplement ici de jouer à 4 et de gagner le plus d’étoiles dans un nombre de tours définis en début de partie. En fonction du nombre de tours choisi, vous aurez un indicateur de la durée prévue de la partie. Assez pratique pour savoir pendant combien de temps vous et vos amis allez vous taper dessus. Tous les mini-jeux ici seront du chacun pour soi, du “un contre trois” et quelquefois du deux contre deux. Vous aurez quatre plateaux de jeu disponibles, chacun proposant un parcours truffé de bonus et pièges diverses que vous devrez tourner à votre avantage. Les étoiles seront disséminées sur le parcours et changeront de place dès qu’elles auront été atteintes. Il faudra les acheter avec des pièces que vous gagnerez en triomphant des mini-jeux et en jouant de votre chance sur le plateau de jeu. Chaque joueur joue son tour dans l’ordre du tirage. A la fin de chaque tour, un mini-jeu est déclenché afin de faire s’affronter les quatre joueurs. La roulette des mini-jeux fera son grand retour. Cependant, elle sera bien simplifiée par rapport à nos vieux souvenirs sur GameCube puisque celle-ci s’arrêtera toujours sur les mini-jeux encore non découverts en premier.

Le deuxième mode de jeu est le mode Mario Party en duos. Ici, vous devrez faire équipe par paire pour vaincre l’équipe adverse. Même fonctionnement que pour le mode “classique”, un nombre de tours prédéfini pour gagner le plus d’étoiles. Tous les mini-jeux ici seront du deux contre deux et du chacun pour soi où le vainqueur fera gagner son équipe. Vous aurez également quatre plateaux de jeu disponibles identiques à ceux du mode “classique” mais le gameplay sera modifié sur ceux-ci. Au lieu de suivre un parcours, le déplacement des deux joueurs sera libre sur le plateau de jeu. Chaque équipier lancera un dé et la somme des deux faces donnera un score de déplacement pour les deux joueurs. Par exemple, si un joueur obtient un 6 et l’autre un 2, les deux joueurs pourront alors se déplacer librement de 8 cases dans les directions de leur choix. Il faudra alors décider s’il est plus judicieux de se séparer ou de rester ensemble. De même que pour le mode “classique”, un mini-jeu est lancé à chaque fin de tour avec la fameuse roulette. Gagner des pièces pour acheter des étoiles sera votre préoccupation première.

Un autre mode de jeu fait son apparition dans les nouveautés : l’Excursion en rafting. Ici, plus question de se taper dessus mais de coopérer du début à la fin. Plutôt que de se retrouver sur un plateau et de compter des tours, vous voilà tous embarqués sur un raft en direction des rapides. Vous devrez tout mettre en oeuvre pour arriver au bout de l’épreuve en entier dans le temps imparti. Chacun équipé d’une rame et réparti de chaque côté du navire, vous devrez ramer de manière à bien diriger votre embarcation sur les flots mouvementés. La navigation sera cruciale puisque vous devrez essayer de récupérer les ballons sur le trajet. Chaque ballon déclenchera un mini-jeu. Ces mini-jeux seront uniquement basés sur la coopération. Plus vous obtiendrez un score élevé, plus vous gagnerez de précieuses secondes à la fin de ceux-ci qui vous aideront à atteindre l’arrivée dans les temps. Différents embranchements vous proposeront différentes épreuves à traverser avec au final cinq arrivées différentes. Il vous faudra alors attraper les ballons en évitant les créatures et rochers qui viendront vous ralentir.

Dans la continuité des modes de jeu, passons maintenant au mode Scène rythmique. Un mode de jeu qui revient avec du chacun pour soi. Vous êtes sur une grande scène de représentation et votre objectif sera d’être celui qui aura le meilleur rythme dans la peau. Différents mini-jeux seront alors proposés, tous basés sur un rythme et un timing à avoir. Ceux qui auront le meilleur timing seront récompensés avec plus de points. Celui qui aura marqué le plus de points à la fin du concert sera le grand vainqueur. Plutôt original, ce mode de jeu arrive toutefois à être aussi très amusant et accessible, même si vous n’avez pas le rythme dans la peau.

Passons maintenant aux choses sérieuses avec le mode de jeu Route des défis. Celui-ci ne se débloquera que lorsque vous aurez fait au moins une fois tous les mini-jeux proposés. Vous devrez alors tous les refaire dans un ordre prédéfini avec des objectifs à accomplir. Terminer premier ne sera pas toujours l’objectif du défi, mais cela vous aidera grandement. D’abord faciles, les défis gagneront en difficulté au fur et à mesure de votre progression. Et pour récompenser tous ceux qui aiment le challenge, une fois la route terminée, vous pourrez la parcourir à nouveau en recommençant les mêmes défis mais avec des objectifs un peu plus poussés afin de faire de vous le Maître incontesté de cette route.

Comme dans tous les Mario Party, un mode de jeu libre vous permettra de jouer aux mini-jeux de votre choix, tant que ceux-ci ont déjà été faits une première fois. Que ce soit en jeu libre ou dans les autres modes de jeu, tous les mini-jeux proposent une interface où vous pouvez tester les commandes avant de lancer le mini-jeu en question. Plus besoin de lancer une partie en mode test avant de lancer la vraie, vous pouvez le faire directement sur cette interface en mode “tutoriel”. Celle-ci se réinitialise assez rapidement ce qui vous permet de tester plusieurs fois le mini-jeu avant de vous lancer en quête de la victoire. Il suffit que tous les participants valident qu’ils sont prêts et le jeu se lance. C’est un gros atout majeur en terme de gain de temps et de clarté du gameplay ! Le menu jeu libre vous proposera également la liste de vos records établis parmi les jeux éligibles. Mais au lieu d’uniquement lister l’ensemble de jeux jouables et vos records, il abrite également deux autres sous-modes intéressants : le Mariothon et le Combat de cases. Le Mariothon vous fait concourir dans une catégorie comprenant 5 cinq mini-jeux à la suite. Ces mini-jeux se jouent à l’infini jusqu’à ce que vous perdiez toutes vos vies ou alors en étant le plus rapide. En fonction de votre résultat, vous cumulez des points, l’objectif étant d’en avoir le plus possible à l’issue des cinq jeux. Il existe différentes configurations de mini-jeux possibles dont une entièrement personnalisable. Le Combat de cases quant à lui vous met face à un tableau de 16 cases (4 x 4) et vous propose plusieurs mini-jeux à la suite. Chaque mini-jeu détermine un gagnant qui peut choisir une case sur le tableau. Celui qui possède le plus de cases à la fin de la partie est le grand vainqueur. Cependant, tout n’est pas si simple ! Il suffit d’entourer la case d’un adversaire pour lui voler cette case. Il vous faudra alors être stratégique pour ne pas voir tous vos efforts réduits à néant.

Continuons dans cette bonne lancée pour aborder un mode de jeu qui n’était pas disponible pour notre test mais dont nous avons déjà une petite représentation : le Mariothon en ligne. Tout comme le Mariothon disponible en mode jeu libre, il s’agira ici d’affronter d’autres joueurs en ligne sur ce principe de dernier en lice ou premier vainqueur dans une suite de cinq mini-jeux. Cela risque de s’annoncer mouvementé si un classement en ligne vient se mettre en place. Seul l’avenir nous le dira !

Et enfin, pour terminer, le mode de jeu totalement innovant : la Salle de jeux de Toad. Exploitant la console en mode portable, voici quatre petits mini-jeux uniques et propres à ce mode. Les quatre mini-jeux offrent la possibilité de jouer en équipe, en chacun pour soi ou en totale coopération. Trois d’entre eux peuvent être joués avec une seule console. Cependant, avec une seconde console, le quatrième mini-jeu devient jouable et exploite au maximum les possibilités offertes par les trois autres. Nous n’avons cependant pu tester que les trois mini-jeux avec une console et un exemplaire de jeu unique. Bien qu’ils ne soient pas exceptionnels, ils s’orientent plus sur la convivialité que sur le challenge d’être le meilleur. Par ailleurs, ce mode de jeu devra se débloquer en jouant un peu aux premiers modes avant d’être accessible. On imagine son plein potentiel avec deux consoles. Hâte de pouvoir le tester avec d’autres possesseurs du jeu !

Varier les goûts et les plaisirs… de gagner !

Maintenant que nous avons fait un bon tour de tout ce que nous propose ce nouvel opus Mario Party, revenons un peu en arrière sur les deux modes de jeu Mario Party et Mario Party en duos. Tout d’abord, parlons du fameux de choix de personnage que vous faites avant d’entrer dans l’esplanade. Ceux-ci pourront pleinement s’exprimer dans ces deux modes de jeu. En effet, chaque personnage possède un dé spécial qu’il peut choisir d’utiliser à la place de son dé classique avant d’effectuer un déplacement sur le plateau de jeu. Au lieu d’avoir un dé à six faces numérotées de 1 à 6, chaque dé spécial propose des faces distinctes. Par exemple, le dé Wario est composé de 4 faces numérotées 6 mais de deux faces faisant perdre 2 pièces au lieu de se déplacer. En fonction de votre personnage, cela peut se révéler un atout majeur qui peut retourner la partie ou alors un échec cuisant vous traînant vers le fond du classement. Tout est question de chance et de feeling. Mais que faire si votre personnage favori a un dé qui ne vous intéresse pas ou qui présente trop de risques à votre goût ? Eh bien le jeu se veut quand même assez généreux et vous proposera de récupérer des alliés sur certaines cases du plateau de jeu. Ces alliés seront recrutés aléatoirement en mode Mario Party mais seront visibles directement sur le plateau de jeu en mode Mario Party en duos. Une fois recruté, un allié vous propose son dé en plus du vôtre dans la liste des dés disponibles avant d’entamer votre déplacement, et ce jusqu’à la fin de la partie. En plus de ce choix avantageux non négligeable, il lancera en plus de vous un petit dé à côté du vôtre afin d’allonger votre déplacement de 1 à 2 cases supplémentaires. Evidemment, vous pouvez avoir autant d’alliés que votre chance le permettra et ceux-ci auront parfois un impact sur des mini-jeux. Ceux-ci seront d’ailleurs symbolisés par un petit bonhomme bleu à côté du nom du mini-jeu pour indiquer que vos alliés seront de la partie, contrôlés par l’IA. Il s’agit là donc d’un avantage suffisamment important pour ne pas être mis de côté lors de vos parties.

Les plateaux de jeu proposeront de nombreuses cases permettant de récupérer des objets gratuitement ou en payant un certain coût. L’objectif étant d’obtenir le plus d’étoiles possible, certains objets vous seront d’une grande aide, tout particulièrement le Tuyau Doré qui vous téléportera juste devant l’étoile au début de votre tour. Bien évidemment, tout ne sera pas rose et des cases de malchances ou d’événements vous feront perdre ce joli sourire qui était sur votre visage lorsque vous étiez premier. Que ce soit de manière juste ou totalement injuste, le jeu s’amusera avec vos nerfs et votre chance pour le plus grand plaisir de vos futurs anciens amis. Et puis, un Mario Party n’en serait pas un s’il n’y a pas une part de dur labeur récompensé en fin de partie. Dans les deux modes de jeu Mario Party et Mario Party en duos, la fin de partie ne se produit que lorsque les trophées ont été rendus. Toad et Kamek vous donneront alors des étoiles supplémentaires une fois tous les tours définis achevés. Ces étoiles se basent sur plusieurs facteurs tels que le nombre de pièces gagnés, le nombre d’alliés recrutés, le nombre de cases parcourues ou encore le nombre de cases malchances rencontrées. Vous ne pourrez jamais savoir à l’avance quels trophées seront annoncés et une victoire à un cheveu peut voir son résultat transformé suite à l’annonce des résultats finaux. Alors ne baissez jamais les bras et peut-être que la chance vous sourira.

Lors de vos parties dans les modes de jeu Mario Party, Mario Party en duos et Excursion en rafting, vous serez sollicités à la fin de chaque mini-jeu en équipe. Un “Hip Hip Hip” sonore vous encouragera à lever vos joy-cons en l’air en même temps pour déclencher le “Hourra !”. Cette action vous gratifiera de quelques pièces dans les modes jeu de plateau et vous octroiera quelques petites secondes pour le rafting. Pour tous les grands fainéants, appuyer sur un bouton aura le même effet que lever votre bras en l’air. Plutôt anodin, ce petit “Hip Hip Hip… Hourra !” est orienté sur la convivialité et l’esprit bon enfant. De plus, la synchronisation est bien plus que permissive puisque, peu importe que vous soyez parfaitement synchro ou désorganisés, vous obtiendrez toujours le même montant de pièces ou de secondes supplémentaires. Une petite fonctionnalité sympathique sur le moment mais dont on se lassera vite au bout de plusieurs parties.

Le syndrome de la collectionnite aigüe

Vous l’aurez compris, Super Mario Party propose beaucoup de contenu. Cependant, cela ne s’arrête pas là. Vous aurez l’occasion de voir à la fin de chaque partie, de chaque mini-jeu et chaque mode de jeu que vous gagnez des points, des points Mario Party pour être plus exact. Une raison obscure nous cache leur but car nous ne leur avons pas trouvé de réelle utilisation concrète. Le menu permettant de les utiliser étant entièrement grisé hormis les conseils pour débutants. Ces points serviront ultérieurement pour être dépensés et débloquer du contenu ? Nous ne savons pas encore mais cela semble fort possible. Faudra-t-il les farmer pour atteindre des objectifs farfelus ? La suite nous le dira.

Cependant, hormis ces points, chaque “gros” mode de jeu (Mario Party, Mario Party en duos, Excursion en rafting, Scène rythmique et Route des défis) vous permettra d’obtenir un joyau si vous parvenez à terminer toutes les difficultés, tous les plateau de jeu et tous les embranchements. C’est en réunissant les cinq joyaux que vous pourrez entrevoir la fin du petit scénario mis en place mais je ne vous en dis pas plus.

En vous promenant sur l’esplanade, vous pourrez parler à Birdo qui vous proposera de petits quiz sur vos connaissances sur Super Mario Party. En choisissant les bonnes réponses, vous obtiendrez des autocollants. Ceux-ci vous permettront d’exposer vos créations dans une mini galerie d’art. Bien évidemment, Birdo ne sera pas la seule source d’autocollants puisque le jeu vous explique que vous pourrez en récupérer en participant au Mariothon en ligne. Y a-t-il un intérêt caché autre que la collection derrière cet aspect ? Encore un point à creuser lorsque cette fonctionnalité sera disponible. Mais ne pensez pas que la promenade sur l’esplanade est futile. C’est en vous promenant ainsi que vous pourrez trouver quelques personnages avec un dé dans les bras. Qui sont-ils ? Je vous laisse la surprise de les découvrir par vous-même mais il faudra tout simplement aller leur parler pour qu’ils deviennent jouables depuis l’écran de sélection des personnages. Ils sont au nombre de quatre et ne seront jamais tous en même temps présent sur l’esplanade. Vous devrez donc être à l’affût si vous souhaitez pouvoir jouer avec.

Mais avec un soupçon de déception

Avec autant de contenu et de possibilités, Super Mario Party s’éparpille un peu trop et souffre de petites lacunes dans quelques modes de jeu. Pour commencer, le mode Mario Party en duos est assez restreint au niveau des déplacements des joueurs et des mini-jeux. Par exemple, il est impossible de s’arrêter sur une case de son choix, vous devez absolument faire votre déplacement complet du nombre de cases “imposé”. De ce fait, si la case étoile est à 5 cases de vous et que vous faites un 6 ou un 8, vous devrez tourner autour sans pouvoir vous arrêter dessus ce qui est frustrant. Ce qui l’est davantage est que ce cas de figure peut se reproduire plusieurs tours de suite. De même si vous faites un score de déplacement énorme, votre personnage ira se promener inutilement alors que la case se trouve à côté de lui.

D’ailleurs, en parlant de déplacement, l’IA dans le mode de jeu Mario Party en duos se déplace de manière complètement aléatoire, le plus souvent lorsque vous êtes en tête du classement. Cela se ressent un peu moins si l’IA a été paramétrée en mode Expert mais vous la trouverez souvent faire des tours et des tours sur elle-même lors de ses phases de déplacement sans pour autant finir sur une case utile. D’autres fois, celle-ci va ruiner votre partie en explosant les scores de déplacement et volant toutes les étoiles sous votre nez. Un comportement un peu étrange qui n’apparaît que sur ce mode de jeu. En résumé, rien n’est mieux que de jouer avec des amis plutôt qu’avec l’IA.

Au niveau des mini-jeux en deux contre deux, ils se comptent au nombre de 10. De ce fait, des mini-jeux en chacun pour soi viendront compléter la liste pour permettre une plus large palette de mini-jeux. Cependant, dans ces mini-jeux “recyclés”, même si les deux derniers joueurs en lice pour la victoire sont de la même équipe, il faudra éliminer votre coéquipier pour être déclarés vainqueur. C’est un peu dommage que cet aspect n’ait pas été pris en compte alors que dans le cadre de certains Défis, le mini-jeu s’arrête immédiatement lorsque les prérequis ont été atteints.

Pour continuer sur la lancée des mini-jeux, les modes de jeu Excursion en rafting et Scène rythmique souffrent aussi du peu de mini-jeux proposés (10 de chaque également). Mais le ressenti est beaucoup plus présent sur l’Excursion en rafting. Etant donné que les mini-jeux se déclenchent au contact d’un ballon, vous ne savez pas à l’avance quel mini-jeu sera lancé. Et vous devrez récupérer plusieurs ballons vous terminer la descente. Cependant, avec seulement 10 mini-jeux disponibles pour ce mode de jeu, vous risquez au cours de la même descente de tomber plusieurs fois sur le même. On ressent de ce fait un léger manque de contenu pour un mode de jeu avec ses propres règles et propres jeux.

Autre point qui est dérangeant, c’est dans la sélection des mini-jeux dans le mode libre. Si vous voulez voir les règles d’un jeu avant de le lancer, vous ne pourrez plus revenir en arrière après l’avoir choisi. Vous serez obligé de finir le mini-jeu en question. Un peu handicapant si vous souhaitez simplement montrer un mini-jeu via son interface tutoriel plutôt que de le lancer en entier. Puis, à la fin de chaque mini-jeu ou de chaque mode de jeu, vous allez gagner des points Mario Party. Ces points semblent pouvoir se dépenser via la tablette de Toad dans un onglet approprié. Cependant, hormis les conseils de base, tout est grisé et non déblocable. On imagine que cela sera révélé à la sortie du jeu mais c’est un peu dommage que ces infos n’aient pas été accessibles dans le cadre de ce test.

Pour finir, vos différents exploits dans les mini-jeux ne s’enregistrent pas toujours en fonction du mode de jeu lancé. Par exemple, les records obtenus via le Mariothon et la Route des défis ne seront pas comptabilisés dans vos records personnels. C’est dommage car c’est surtout dans ces deux modes de jeu que vous allez tenter de briser les records absolus…

Un ensemble propre et lisse

Après avoir sali le tableau et râlé sur ce qui ne nous a pas plu, revenons sur des aspects positifs. Au niveau des graphismes, ils répondent à toute attente et il n’y a vraiment rien à dire là-dessus. Peu importent les mini-jeux ou les gameplays extravagants, la lisibilité est parfaite. Que ce soit en mode TV ou en mode portable pour la Salle de jeux de Toad, tout est fluide, sans latences et impeccable. Idem au niveau sonore, chaque mini-jeu possède sa propre ambiance et toutes les musiques et leurs ambiances sont agréables à écouter. Un gros point positif sur le mode de jeu Scène rythmique et les mini-jeux associés qui envoient vraiment du lourd avec quelques petits remix de musiques à la sauce Mario Party, ça fait plaisir !

Conclusion
Ce nouveau Mario Party fait du neuf avec du vieux et propose enfin une réelle diversité de mini-jeux qui permet de les différencier distinctement. Chaque mini-jeu propose une façon de jouer différente et amusante. Avec le retour du mini-jeu à la fin de chaque tour dans les modes Mario Party et une large palette de modes de jeu, on a ici de quoi s’amuser de bonnes heures avec des amis. Cependant, à proposer tant de modes différenciés, on sent qu’il manque un peu de contenu et de maîtrise dans chacun de ces modes de jeu. Avec quelques petites déceptions, le jeu reste globalement bien plus que satisfaisant et ces petits points seront bien vites oubliés une fois l’amusement installé. On aura alors de quoi faire une bonne soirée réussie qui réchauffera l’ambiance et l’atmosphère à l’approche de l’hiver et des fêtes de fin d’année.
Points positifs
  • La variété de mini-jeux
  • La variété de modes de jeu
  • Le gameplay à la fois recyclé et novateur
  • Les nombreux personnages et leurs dés
  • Le petit scénario mis en place
  • Le menu du jeu en mode mini-exploration
  • Accessible à tout type de joueur
  • Une durée de vie respectable pour terminer le “scénario” mis en place
  • Des mini-jeux addictifs qui incitent à les refaire
Points négatifs
  • Le mode Party en duos un peu contraignant
  • Le mode Excursion en rafting aux mini-jeux trop répétitifs
  • Vos personnages favoris auront peut-être un dé “peu pratique”
  • Ne pas pouvoir jouer Toad
  • Une IA qui peut être cheatée ou complètement débile, même en expert
  • Impossible d’annuler un mini-jeu une fois l’avoir sélectionné
8.9
Génial
Graphismes - 9
Audio - 10
Gameplay - 7.5
Durée de vie - 8
Fun - 10
Prise en main - 9
Ecrit par
Grand fan de fantasy, de mangas, et d'animes, j'ai passé des années à lire de nombreux bouquins et corriger les fautes d'orthographe dans des équipes de fansub et scantrad. Joueur occasionnel de LoL, addict aux jeux de société, aux jeux de rythme et à Nintendo, je suis désormais rédacteur/testeur pour Nintendo-Town. Ma plus grande passion : Pokémon ! (surtout Lucario)

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Mot de passe perdu

Please enter your username or email address. You will receive a link to create a new password via email.