Claws of Furry (Nintendo Switch) – Le test

Développé et édité en indépendant par Terahard Ltd, Claws of Furry adopte la voie du beat’em up tout ce qu’il y a de plus classique. Le jeu est disponible sur l’eShop depuis début Septembre mais mérite-t-il que vous dépensiez vos 10€ durement gagnés ?

L’histoire (très oubliable) de Claws of Furry vous laissera probablement faire le parallèle avec les tortues les plus célèbres de la pop-culture, 4 chats tous habillés d’une couleur de costume différente des autres sont entraînés à l’art ninja par leur maître, tout commence lorsque les chats ninja voient ce dernier se faire enlever par un chien aux commandes d’un énorme Mecha. Votre but sera donc d’aller frapper et griffer dans tous les sens jusqu’à arriver où votre maître se trouve captif.

L’une des premières choses qui vous sera demandée sera de choisir un mode de jeu. En effet Claws of Furry innove un peu par rapport au genre, ainsi vous aurez le choix entre un mode classique dans lequel à chaque mort vous reprendrez du dernier point de contrôle, un mode arène vous permettant de survivre à différentes vagues d’ennemis juste pour se défouler et enfin un mode rogue dans lequel vous devrez faire l’intégralité du jeu sans mourir, la mort vous ramenant au tout premier niveau. Un sacré challenge pour les personnes prêtes à le relever.

Concernant le gameplay, le jeu est un beat’em up se parcourant en scrolling horizontal dans lequel vous devrez vous défaire d’ennemis évoluant en difficulté au fil de la partie. Pour se faire vous disposerez d’une panoplie complète de coups, une attaque légère, un uppercut permettant d’amener les ennemis dans les airs, une attaque à distance avec laquelle vous envoyez des poissons sur vos ennemis ainsi que votre attaque spéciale se déclenchant une fois la remplie entièrement.

Etant un ninja, votre personnage est également très mobile, vous pourrez ainsi effectuer des roulades pour esquiver vos adversaires ainsi que des doubles sauts, la combinaison des deux permettant d’effectuer des enchaînements assez facilement.

Jouer seul pourrait rapidement se trouver répétitif, le jeu n’innove pas très loin dans les mécaniques de combat et une fois l’apprentissage des contrôles et quelques possibilités d’enchaînements acquises vous vous rendrez vite compte que le gameplay reste très simpliste, bien heureusement le jeu est entièrement jouable en coopération jusqu’à 4 joueurs en local, le mode multijoueur semble être la meilleure manière de traverser les quelques 50 niveaux répartis sur 4 environnements différents que ce soit du point de vue de la difficulté des combats ou bien tout simplement au nom du fun entre amis.

Un reproche qui pourrait être fait au jeu mais qui fait partie de sa volonté d’être plus proche des beat’em up de salles d’arcade viendrait d’une durée de vie très faible, au total comptez entre une et deux heures pour terminer intégralement les 50 niveaux proposés. C’est assez faible mais bien heureusement d’autres choses restent à faire après.

Que faire une fois le jeu terminé ? Tout simplement le recommencer pour débloquer d’autres costumes ! Différents costumes sont à débloquer au fil de vos parties, ces derniers ne sont pas seulement cosmétiques puisqu’ils peuvent également modifier des caractéristiques de votre personnage comme par exemple des chances de coups critiques ou réduire le temps de recharge de l’attaque spéciale. Les conditions de déblocage des costumes sont toutes différentes les faisant ainsi agir comme un système de “succès” intégré au jeu vous octroyant des récompenses en cas de complétion. Ces défis vous demandent bien sûr d’utiliser au maximum le potentiel du jeu et peuvent donc aller de la simple victoire contre un boss spécifique à une survie face à 40 vagues en mode arène tout en passant par la complétion du jeu entier en mode Rogue. De quoi s’occuper sur le moyen terme.

Conclusion
Claws of Furry est un beat’em up assez classique ayant tout de même quelques petites mécaniques comme les déplacements permettant d’ajouter de la verticalité aux combats, la durée de vie assez courte est remédiée par un système de costumes à débloquer au travers de défis et d’un mode arène permettant de simplement se défouler contre des vagues infinies d’ennemis. Pour seulement 9,99€ sur l’eShop le jeu est très correct et se laisse approcher sans aucun mal pour les personnes en recherche de jeux à faire en coopération.
Points positifs
  • + Un système de combat un peu plus poussé que les Beat’em up classiques
  • + Différents modes de jeu proposés (notamment Rogue apportant du challenge)
  • + La possibilité de faire le jeu en coopération jusqu’à 4
  • + Les costumes à débloquer apportant des défis qui rallongent la durée de vie
Points négatifs
  • Style graphique un peu simpliste
  • Les cinématiques sans aucun bruit
  • Une durée de vie courte
  • Répétitif au bout de quelques minutes
5.6
Moyen
Graphismes - 5
Gameplay - 7
Durée de vie - 3
Rejouabilité - 6
Coop - 7
Ecrit par
Joueur Nintendo depuis la N64 et vénérateur d'Edmund McMillen. Je stream occasionnellement aussi, follow @AntwnSan

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Lost Password

Please enter your username or email address. You will receive a link to create a new password via email.