Nickelodeon Kart Racers (Nintendo Switch) – Le test

Douce enfance que nous laissons toutes et tous derrière nous… ces cris et ces larmes… ces couettes tirées par ci par là, ces cagoules improbables cachant des coupes au bol… ces sauts à l’élastique et ces Malabars collés dans les cheveux… ces petites voiturettes et ces premières cartouches de jeux Game Boy… mais aussi ces premiers dessins animés qui laissent, le plus souvent, de vifs souvenirs à de nombreux trentenaires d’aujourd’hui. Ces mêmes trentenaires qui continuent à se livrer à de sacrées soirées sur le denier Mario kart sur Nintendo Switch. Tiens, et si nous imaginions mélanger ces deux époques ? Mixer un jeu de karts similaire au mastodonte avec les héros de notre jeunesse ? Par ici les Razmoket !

Développé et édité par GameMill Entertainment, c’est avec beaucoup de craintes et d’excitation que nous avons mis la main sur Nickelodeon Kart Racers. En effet, attention. Attention ! Il y a des choses auxquelles il ne faut pas toucher et les souvenirs pérennes des dessins animés de notre enfance ne sauraient accepter d’être entachés d’un jeu sans saveur qui n’aurait d’apparat que le souvenir de ces héros aujourd’hui disparus si ce n’est dans nos mémoires. Turbulent Razmoket est-il vraiment capable de monter sur une voiturette pour jouer de vilains tours à ces petits compagnons des années 90…? Hum… c’est vrai qu’il était plutôt futé ce Casse-bonbon… et La Binocle, vous vous souvenez de La Binocle ? Non ? Tant mieux puisqu’il n’a pas la chance de faire partie de l’aventure lui !

Alors que les tortues Ninja prennent quelques forces en engloutissant pizzas sur pizzas, le choix du mode de jeu vous est rapidement demandé, à peine le soft démarré :

  • Grand prix : le mode consacré aux championnats pour disputer de nombreuses courses, seul ou avec votre meilleur poto en couche culotte, spongieux ou avec une carapace dans le dos (patience, nous allons vous présenter la joyeuse équipe qui peuple cette course infernale !). Soit vous vous la jouez chacun pour sa poire, ou bien en équipe… c’est vous qui voyez !

  • Course simple : cette fois-ci, si vous rentrez du boulot et avez besoin de décompresser 5 min avant de repartir dans le tourbillon de la vie, c’est le mode idéal. Parfait aussi pour se faire une petite partie avant de partir en cours (et nous sommes tous arrivés en retard comme ça).

  • Contre la montre : Sans surprise. Sans grande saveur…? Dites, vous aimez vraiment ce mode redondant dans ce type de jeux…?

  • Arène (de 2 à 4 joueurs en local), réparti en trois modes de jeux différents, sur 8 arènes distinctes :

~ Chacun pour soi : pas de pitié ! Il va falloir vous en prendre clairement à vos compagnons de canapé pour remporter la victoire ! Remportez 10 points pour gagner !

~ Capture du drapeau : cette fois ci, il va falloir être un petit filou et vous glisser entre les mailles serrées des autres joueurs. Attraper le précieux drapeau et le conserver 15 secondes, telle est votre mission !

~ Chat : original (!) et fun, ce mode de jeu vous propose de récupérer un maximum de pièces qui s’échappent de la voiturette de l’un des joueurs. La partie se joue en plusieurs manches avec un « chat » aléatoire. Forcément, la partie est nettement plus fun à 4… Après le chat bisous, le chat glacé… voici le chat pièce !

  • Boutique : c’est ici que vous pourrez parfaire votre équipement « automobile ». Grâce aux nombreuses pièces que vous aurez cumulées (en plus de l’expérience) tout au long des circuits. Il vous sera désormais possible de choisir de nouveaux pneus, peintures, ou autres améliorations du moteur pour devenir le roi de la piste de karts. Vos copains de la petite lucarne n’ont qu’à bien se tenir… les couche-culottes en ont dans le pantalon !

24 courses sont disponibles dès le démarrage, et la longueur de ces dernières n’a rien à envier au mastodonte. En revanche, une certaine redondance commence à s’installer au fil des championnats : si les circuits sont nombreux et relativement variés, le manque d’originalité de ces derniers vient quelque peu gâcher le plaisir de découvrir de nouvelles courses. N’attendez guère rien de plus extravagant que quelques vols planés… dommage, un soupçon d’originalité aurait assurément donné un coup de pep’s très appréciable !

Les adeptes des jeux de mini karts ne seront pas trop trop dépaysés : il vous faut atteindre la ligne d’arrivée et pour cela, tous les moyens sont permis ! Répartis sur la route dans des boîtes mystères, les objets vous permettent de vous aider pour atteindre, je vous le souhaite, la ligne d’arrivée en premier. Sans être trop originaux à nouveau, les principaux sont présents : de l’accélérateur à la dangereuse bouteille que l’on sème nonchalamment en plein milieu de la route (telle une malheureuse peau de banane…), chaque personnage dispose tout de même de son objet fétiche. Ça ne sentirait pas un peu la pizza chez les tortues là ? Nous aurions tout de même apprécié, à nouveau, un peu plus de nouveautés… mais ne serions-nous pas devenus des enfants un peu trop capricieux ?

Allez allez, je ne vous fais guère languir davantage, voici la liste des personnages jouables dès le début : Bob l’éponge et ses copains Patrick et Sandy, Tommy (Casse-Bonbon des Razmoket) et la terrible Angelica sans oublier Reptar, Arnold et Helga (ahah j’avais oublié ce visage si aimable !), et les 4 tortues Ninja (Leonardo, Raphael, Donatello et Michelangelo)

Mais l’audace du jeu est ailleurs…

En effet, Nickelodeon Kart Racers vous invite à une course qui met en scène un élément nouveau, déterminant pour arriver en tête de la course : le SLIME. Grâce à lui, vous allez pouvoir acquérir de fortes accélérations au moment le plus opportun pour décrocher la victoire. Répartie tout au long de la course, la slime s’accumulera dans votre réservoir… et vous pourrez mettre les gaz à tout moment grâce à lui !

Certains niveaux y sont d’ailleurs plus ou moins totalement dédiés. En effet, votre kart deviendra amphibie et pataugera allègrement dans cette purée verte. Autant vous dire que dans ces niveaux, vous risquez d’appuyer souvent sur le champignon pour réaliser accélération sur accélération !

Les adeptes des jeux de petites voitures seront certainement ravis de retrouver aussi certaines courses qui mettent en valeur les talents du peloton de tête, au détriment de ceux qui se traînent en queue : alors que les premiers se disputent la victoire, les derniers seront bonnement et simplement éliminés au fil du temps.

Afin de parfaire votre balade en kart, les graphismes s’avèrent corrects, tous les niveaux ne se valent néanmoins pas mais c’est avec un plaisir non dissimulé que l’on zigzague dans l’école d’Arnold ou au travers des égouts New Yorkais. L’ensemble reste propre et cohérent, tout comme la musique et les bruitages qui collent à l’univers du soft.

La jouabilité reste bonne et traditionnelle. Les plus jeunes pourront gentiment s’initier aux joies des petites voitures grâce à un mode où votre kart avance tout seul : vous n’avez alors qu’à gérer sa direction et les objets. Idéal pour débuter.

Nickelodeon Kart Racers est d’ores et déjà disponible sur l’eshop de la Nintendo Switch pour 40 euros environ ainsi qu’en boîte pour un tarif similaire.

Le saviez vous ?

Ce n’est guère la première fois que les Razmoket se retrouvent plongés dans des aventures un peu loufoques (c’était déjà un peu le cas à l’époque non ?). PlayStation, Game Cube, PC… peut-être même détenez-vous chez vous une de ces précieuses reliques, reflétant nos souvenirs d’enfance. Mais saviez-vous que Nickelodeon a annoncé le 17 juillet dernier le retour des bambins dans un nouveau film prévu pour 2020…? De nouveaux épisodes de la série seraient aussi dans les tuyaux… pour patienter jusque-là, nous vous rappelons le générique de ce dessin animé qui fera assurément remonter quelques souvenirs à nombreux d’entre nous.

Conclusion
Mélangeant de façon très correcte les souvenirs de jeunesse des trentenaires d’aujourd’hui et les attraits traditionnels des jeux de mini-karts, Nickelodeon Kart Racers ne prend pas trop de risques mais offre aux joueurs un jeu propre et où il est parfaitement possible de passer de bons moments seuls ou entre amis. Si de petites originalités auraient été appréciables, le slime confère un atout indéniable aux différentes courses. Son accessibilité et ses graphismes rondouillards le rendent accessibles aux plus jeunes.
Points positifs
  • souvenirs de jeunesses !
  • plutôt fun
  • mode multijoueurs complet
  • le slime est la touche originale...
Points négatifs
  • -... mais c’est un peu la seule malheureusement
  • capacités spécifiques des personnages trop discrètes
  • absence d’un mode online
  • tout de même un peu cher.....
7
Bon
Graphismes - 6.5
Jouabilité - 7.5
Fun - 7
Durée de vie - 7
cooky
Ecrit par
Deux passions dans la vie : le monde animal et le monde du gaming ! Adepte des belles plumes, je "switch" entre les poils et les manettes =) .

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Mot de passe perdu

Please enter your username or email address. You will receive a link to create a new password via email.

S'inscrire