Skulls of the Shogun: Bone-A-Fide Edition (Nintendo Switch) – Le test

Oh non ! Le général Akamoto vient de se faire tuer ! Tant pis, il va essayer de se faire respecter dans le royaume des morts maintenant qu’il n’est plus qu’un Samouraï Squelette à Moustache. Skulls of the Shogun: Bone-A-Fide est un rpg tactique très rapide et simple à prendre en main.

Une histoire de respect

Le général Akamoto vient de se faire tuer, nous allons alors le suivre dans le royaume des morts dans lequel tous les samouraïs tombés au combat attendent pour aller à l’étape d’après. Un autre samouraï se fait passer pour lui mais Akamoto, qui était l’un des Shogun les plus respectés, ne se laissera pas faire !

Au cours de ce périple plusieurs dieux viendront se mêler de vos affaires et vous accorderont (ainsi qu’à vos ennemis) des nouvelles unités. Le jeux comportent de base des unités simples : le cavalier qui peut se déplacer loin, le soldats, plutôt équilibré, l’archer, qui tire de loin, mais surtout votre Général, très fort dans tous les domaines et qui possède surtout deux actions par tours ! Par la suite se rajouteront à l’équipe des moines qui utiliseront les sorts (tantôt pour attaquer, tantôt pour vous soigner), le Corbeau, le Renard, la Salamandre et cette version complète intègre aussi le Tanuki.

Mange tes morts

Le gameplay est plutôt simple. Il faudra déplacer une à une vos unités sur une map à l’intérieur non pas d’un damier comme en général dans les rpg tactiques, mais d’une zone (un cercle). Il est possibled’ effectuer un déplacement et une action par tour et par personnage, dans un premier temps…

Les actions sont multiples : hanter une rizière, un bâtiment ou un sanctuaire, attaquer (avec la magie, au corps à corps, à distance) ou bien encore manger le crâne d’un ennemi re-mort (je rappelle qu’on se bat avec des squelettes), ce qui permet d’augmenter ses PV max mais aussi de se soigner en même temps. C’est là tout l’aspect tactique qui peut intervenir. Si 3 crânes sont dévorés par la même unité, elle se transformera alors en démon et sera capable d’effectuer alors deux actions par tour ! Si l’unité qui se délecte d’un crâne est un moine, alors un nouveau sort se rajoute à chaque fois (jusqu’à la forme de démon), sachant que les sorts coûteront du riz en général.

Le riz peut être obtenu en hantant une rizière qui donne 25 riz par tour. Cette récolte peut être utilisée comme monnaie pour les sorts mais aussi pour enrôler de nouvelles unités dans le cas où vous en auriez perdu au combat. Mais attention, inutile d’avoir moult unités, le jeu limite à 5 ordres par tour seulement, et il en va de même pour l’adversaire, ce qui rend les actions et les possibilités plus réduites mais surtout plus rapides !

La dernières fonctionnalités importantes pour les combats est le principe de “mur” : deux unités côte à côte forment alors un mur. Si un archer est derrière, il se retrouve à l’abri des ripostes lors de son attaque et les unités, formant un bloc, ne sont plus soumises à l’effet de recule (le personnage attaqué recule de quelques pas normalement), chose qui peut être très utile lorsque l’on est proche d’un précipice.

Ça va vite, très vite

Le mode multijoueur est présent, en local (plusieurs sur une console) ou en ligne. Lors de ce test, impossible de trouver une partie donc on ne jugera pas la qualité du réseau. Le jeu étant un portage qui a fait toutes les consoles depuis 6 ans (première sortie sur xbox 360), le jeu a sûrement peu de fans encore maintenant.

Par contre, c’est avec des amis sur un canapé que le jeu devient très fun ! Les parties sont très rapides (on peut décider qu’un tour ne dure que 20 secondes, ce qui oblige à réfléchir très vite et en général empêche de faire donner 5 ordres dans le tour). C’est rapide, drôle et vraiment efficace !

Le mode solo comporte 24 niveaux et 1 île très peuplée. Chaque niveau peut être terminé normalement en 10 ou 15min, idéal pour des petites sessions. Des objectifs symbolisé par des crânes d’or (au nombre de 3 par niveaux) avec des objectifs très différents à chaque fois permettent de rajouter pas mal de durée de vie pour le finir a 100%. En dehors de ces objectifs, le but est souvent le même, à savoir atteindre une zone ou bien tuer le général ennemi, tout en faisant survivre Akamoto. La mort du général signifie une victoire pour le camp adverse, on est donc souvent en « formation tortue » à entourer notre Général pour l’empêcher de prendre des coups.

Conclusion
Disponible assez souvent en promos, ce jeu a fait ses preuves durant ces 6 dernières années. Si vous êtes passez à côté et que vous aimez le genre t-rpg, vous passerez un bon moment. L’humour est présent et c’est visuellement très agréable. Mais ne le prenez pas pour vous amuser en ligne, vous risquez de vous sentir seul.
Points positifs
  • La rapidité de l’action
  • Le principe de démon et de repas de crânes
  • La patte graphique
  • La difficulté bien dosée
Points négatifs
  • La caméra
  • Le placement parfois un peu hasardeux
  • Des ennemis souvent plus intelligents que nous
6
Correct
Gameplay - 7
Graphismes - 7
Durée de vie - 5
Bande son - 5
Lordo
Ecrit par
Fan de comics et de jeux vidéos, j'aime partager mon avis et débattre autours de mes deux passions.

3 commentaires

  1. Manuto

    il ressemble a un bon plan.
    Je vais le mettre de coté pour une futur promo eshop

    Répondre
  2. Orchidia01

    Oui il me semble plus sympa en multi , à mettre de côté 🙂

    Répondre
  3. JulieSailing

    Moyen pour ma part :/
    Pas grave, y en a d’autres lol

    Répondre

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Mot de passe perdu

Please enter your username or email address. You will receive a link to create a new password via email.

S'inscrire